Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 21:38
NOUS, AU MOYEN ORIENT, NOUS AVONS UN REVE
 
 
 
Masri Feki, fondateur du Pacte pour le Moyen Orient, cherche à créer un Parlement du Moyen Orient, qui se réunirait deux fois par an à Istanboul (1)

 
Par Nathalie Szerman, journaliste Franco-Israélienne et conseillère pour le Pacte pour le Moyen Orient.  
 
Article paru dans www.turkishdailynews.com.tr  le 3 Mai 2007
 
Traduit par Stéphane Teicher pour www.nuitdorient.com
 
 
 
Malgré les émeutes commentées dans le monde entier, qui ont secoué la France en Novembre 2005, et d’autres crimes racistes et antisémites qui ne se sont généralement ni développés ni amplifiés, la France est toujours restée un pays de lumière pour les peuples du monde. La France donne la liberté de parole, mais lui impose des limites. L’éthique intellectuelle française préfère les approches équilibrées aux approches simplistes ou dualistes. La France et l’Europe ont été décimées pendant des siècles par des guerres dévastatrices, et ont finalement réalisé leur union politique, économique et culturelle.
 
Aujourd’hui, le Moyen Orient est sans doute la région du monde la plus troublée. Il reste bien peu d’espoir pour ceux qui rêvent de paix quand Sunnites et Chiites se battent à mort, et quand beaucoup pensent qu’il n’y a pas de solution au conflit Israélo-arabe, et quasiment aucune place pour deux états. Le Moyen Orient est une région dont les problèmes semblent insolubles ; d’autant plus que beaucoup de ses pays restreignent la liberté de parole et que leurs leaders n’ont plus aucune imagination. Même timides, toutes les initiatives ont échoué. Qu’on l’approuve ou non, le seul aspect positif de l’initiative Bush pour un Grand Moyen Orient est qu’elle a insufflé une nouvelle vie dans une situation sclérosée. De ce fait, elle a provoqué de vives protestations: les journalistes du Moyen Orient ont continué à écrire qu’ils voulaient vraiment la démocratie, mais que celle-ci doit résulter d’un processus interne.
 
 
 
La France, maison de la liberté
 
 
 
Ironiquement, le coeur de ce processus “interne” semble être la France, un pays où beaucoup d’expatriés actifs se sont installés. La France abrite des Associations Arabes et Iraniennes qui font la promotion de la liberté et de la démocratie dans le Maghreb et le Moyen Orient : Le Manifeste des Libertés, Ni Putes Ni Soumises pour ne citer que deux associations des plus actives. Elles organisent des conférences, des manifestations, et même des évènements artistiques pour promouvoir l’égalité des sexes et la réforme dans ces régions. Des expatriés du Moyen Orient publient des livres largement lus, tels que “Bas les Voiles” et “Que pense Allah de l'Europe” de l’écrivain Iranienne Chahdortt Djavann's. Chahdortt mêle adroitement la réflexion et les phrases lapidaires sur la politique française bannissant le voile dans les écoles.
 
Une mention particulière doit être faite du Pacte pour le Moyen Orient, basé en France. Pour une raison simple: il a une vision. Et une vision, c'est ce dont le Moyen Orient a cruellement manqué. Une vision est ce que les leaders Israéliens n’ont jamais réussi à faire émerger. Une vision éclaire l’horizon et donne au peuple la motivation pour réaliser des changements. Une vision rassemble les peuples quand ils peuvent y adhérer. Une vision commune pour les pays du Moyen Orient est la meilleure chose qui puisse leur être offerte.
 
 
 
Le Pacte pour le Moyen Orient
 
 
 
Masri Feki, fondateur du Pacte pour le Moyen Orient (MEP), est Egyptien. Il a élaboré une vision du Moyen Orient avec d’autres personnes de la région, y compris des Iraniens, des Kurdes, et aussi des Israéliens. Selon Masri Feki, les problèmes d’Israël ne sont pas différents de ceux des autres pays de la région, et "le Judaïsme est une religion Orientale". Mais la colonne vertébrale du MEP est la Turquie, parce que la Turquie est le seul pays de la région à avoir des relations diplomatiques avec tous les autres pays du Moyen Orient. Et elle a un glorieux passé. La Turquie est le pays leader du Moyen Orient. L’objectif du MEP est de promouvoir la démocratie dans la région d’une manière progressive et naturelle, en tirant profit de l’évolution naturelle des mentalités vers une meilleure compréhension de l’autre. Chaque pays du Moyen Orient est composé d’une multitude de minorités. D’où le grand nombre de conflits. Nous cherchons à créer un Parlement du Moyen Orient qui se réunirait deux fois par an à Istanboul. Sa ligne de conduite serait une représentation équitable. Ceci donnerait naissance à un réseau démocratique de partis et d’organisations du Moyen Orient, parallèlement au leadership officiel des Etats de la région. Un tel réseau n’opposerait pas les leaders, mais serait leur partenaire pour les affaires concernant les minorités et la démocratie. Paraphrasant Martin Luther King, les fondateurs du Pacte pour le Moyen Orient disent que malgré nos difficultés d’aujourd’hui et de demain, nous avons un rêve où un jour, Turcs, Egyptiens, Saoudiens, Iraniens, Irakiens, Jordaniens, Libanais et Israéliens, Sunnites, Chiites, Juifs de toutes origines et Chrétiens de toute obédience se définiront d’abord et en priorité comme appartenant à la riche confédération du Moyen Orient.
 
 
 
Note de www.nuitdorient.com
 
(1) Le MEP ou Middle East Pact est un projet ambitieux qui frôle l'utopie. Malgré cela nous avons choisi de le présenter, car sans un soupçon d'utopie, toute cause aussi juste soi-elle, ne peut aboutir. Ceci étant nous pensons que le public visé qu'il soit arabe ou turc doit être informé dans sa langue, arabe ou turque.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis