Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 12:45
Présentation du portrait de celui qui semble actuellement seul en lice pour les présidentielles libanaises de septembre 2007 :

en effet, son patronyme risque de prêter à confusion avec celui-là même auquel sa candidature est opposé : à savoir Michel Lahoud, président-polichinelle mis en place par les Syriens à seule fin de servir leurs intérêts maffieux. J'avoue avoir fait la même erreur en lisant son nom dans un article consacré au Hezbollah.
Or, toute la carrière de Nassib consiste bien, depuis toujours, à s'opposer à ces procédés mis en place par les criminels Assad et leurs services secrets.
Reste à savoir s'il aura les coudées franches pour mettre en échec la stratégie des soutiens actifs de la Syrie et de l'Iran, Hezbollah, Chrétiens inféodés à Damas de Michel Aoun, ou encore, courants revanchards palestiniens remis en service par la Syrie-Iran (deux faces d'une même pièce) et son allié de toujours : Al Qaeda...

En attendant, les forces légales libanaises semblent, malgré le temps inquiétant pour en venir à bout, réduire les ilôts du Fatah al Islam et de ses successeurs potentiels, à Nared el Bareh, mais aussi dans d'autres camps palestiniens : des menaces de couper des têtes, d'assassiner le 1er Ministre Siniora, etc., fusent en provenance de ces mouvances sur les activités desquelles l'Etat Libanais ou ses substituts réduits à l'impuisance, ont trop longtemps fermé les yeux.
Pour cela, le soutien des pays occidentaux impliqués dans la reconstruction du Liban est indispensable. Ce qui est moins sûr est que la présence de la FINUL serve effectivement à quelque chose de tangible, puisqu'elle est payée à regarder se construire des systèmes complexes de bunkers, entrepots d'armes, tout en protestant énergiquement auprès du Conseil de Sécurité, si jamais on mettait en doute le bien-fondé... de sa plus totale inaction ou/et passivité.

Actuellement, il faut bien comprendre que ce sont les Forces libanaises seules qui protègent de leur corps des casques bleus recroquevillés dans leur coquille d'escargot, jusqu'à ce que l'orage passe. Ce n'est pas tant la valeur des hommes, qui n'est jamais mise à profit, que l'orientation des directives fournies par le "Machin", ce Club d'aboyeurs et de parieurs sur le vainqueur potentiel de chaque conflit sur cette planète, s'alignant au dernier moment dans le sens du vent donné par les rapports de force sur le terrain.

On parle vaguement de se déployer mollement le long de la frontière libano-syrienne, au cas où on n'aurait pas remarqué le passage de missiles longue portée dernier cri qui avaient décidé de venir passer leurs prochaines vacances en été chaud, sans décliner aucune identité ni demander de quelconque autorisation. Bonne route, bon voyage, la Guerre!!! (avec le sourire, SiouPlait)



Nassib Lahoud
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, Rechercher
Nassib Lahoud
Nassib Lahoud

Nassib Lahoud (arabe: نسيب لحود) est un homme politique libanais, né le 23 novembre 1944 à Baabdat - Metn, Liban.

Après des études de génie au Royaume-Uni, il fonde la Lahoud Engineering Co. Ltd., dont l'essentiel des activités est basé dans les pays du Golfe.

Sa participation dans les coulisses de la conférence de Taëf en Arabie saoudite, dont les accords ont mis fin à la guerre du Liban, mais gardé le pays sous l'hégémonie syrienne, lui ont valu d'être nommé ambassadeur du Liban aux États-Unis. En 1991, il est nommé député maronite du Metn. Il est réélu lors des législatives organisées en 1992, 1996 et 2000.

Dès les débuts de sa vie politique, il s'est situé dans l'opposition aux gouvernements pro-syriens qui ont gouverné le Liban. Il s'est opposé aux politiques économiques de l'ancien Premier ministre Rafiq Hariri et à l'ingérence syrienne dans la vie politique libanaise. Il a voté contre les amendements à la Constitution imposés par la Syrie pour proroger les mandats des présidents de la République Elias Hraoui (en 1995) et Émile Lahoud (en 2004).

En 2001, il rejoint le rassemblement de Kornet Chehwane, regroupant les principales figures chrétiennes d'opposition, parainé à l'époque par le Patriarche maronite, Mgr. Nasrallah Sfeir.

La même année, il fonde avec une cinquantaine d'intellectuels libanais (dont Misbah Ahdab, Camille Ziadé, Nadim Salem, Antoine Haddad, Ziad Baroud, Wafic Zantout, Mona Fayad, Hareth Sleiman, Assem Salam, Malek Mroueh, Melhem Chaoul...) le Mouvement du Renouveau Démocratique. Ce Mouvement se présente comme un mouvement politique réformiste laïc d'opposition.

Il s'affirme comme une figure importante de l'opposition anti-syrienne qui a commencé à s'organiser après la prorogation du mandat d'Émile Lahoud à la présidence de la République et qui a pris de l'ampleur suite à l'assassinat de Rafiq Hariri le 14 février 2005.

Le Mouvement du Renouveau Démocratique fait partie de la coalition anti-syrienne dite du 14 mars (qui regroupe le Courant du Futur de Saad Hariri, le Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, les Forces libanaises de Samir Geagea, le rassemblement de Kornet Chehwane, le Parti Kataëb d'Amine Gemayel, le mouvement de la Gauche démocratique d'Elias Atallah, le Bloc national de Carlos Eddé et le Parti national libéral de Dory Chamoun). Nassib Lahoud prend part aux élections législatives de juin 2005 dans sa circonscription du Metn, à la tête de la liste de la coalition du 14 mars. Il perd les élections face à la liste d'alliance entre le Courant patriotique libre du Général Michel Aoun et de l'ancien Vice-premier ministre Michel Murr.

Nassib Lahoud est depuis 1995 considéré comme l'un des plus sérieux « présidentiables » libanais. Malgré son échec aux dernières élections parlementaires, il a annoncé qu'il était disposé à se présenter à la présidentielle s'il est soutenu pour cela par les forces du 14 mars qui disposent depuis les dernières élections de la majorité parlementaire. Cette candidature s'inscrit dans le cadre de la campagne visant la destitution/démission du président pro-syrien Émile Lahoud. Si cette candidature venait à se concrétiser, ce serait une première au Liban qu'un candidat ayant échoué aux élections législatives, remporte les élections présidentielles.

Liens externes [modifier]

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis