Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 16:42
Khaled Toameh: Exclusive: European Union officials hold secret talks with Hamas

Exclusive: European Union officials hold secret talks with Hamas  
Khaled Abu Toameh , THE JERUSALEM POST  Aug. 29, 2007
   
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1188197180657&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull <http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1188197180657&amp;pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull>    
EU security officials have been conducting secret talks with Hamas  leaders in the Gaza Strip over the past few weeks, Palestinian Authority  officials told The Jerusalem Post on Tuesday.
 
The PA officials did not reveal the identity of the visitors, except to  say that they belonged to three EU intelligence services.
 
The Europeans are said to have met with top Hamas leader Mahmoud Zahar,  as well as Ahmed Yusef, political adviser to Prime Minister Ismail Haniyeh.  
   
Sources close to Hamas confirmed that EU officials had visited the Gaza  Strip recently for talks focusing on security-related issues.
 
According to the sources, the Hamas leaders urged the EU representatives  to work to end the boycott of the Hamas government in the Gaza Strip, and to  pressure Israel to reopen the Rafah border crossing between Gaza and Egypt.  
 
"We hope these talks will be the first step toward ending the boycott of  Hamas, which came to power in a free and democratic election," the sources  told the Post. "There is growing awareness among the Europeans of the fact  that Hamas can't be ignored as a major player in the Palestinian arena."
In response, Christina Gallach, spokeswoman for EU Foreign Policy chief  Javier Solana, told The Jerusalem Post that she was unaware of any such  meetings. On a separate note, she said that Solana was due to visit the region  this weekend and would be in Jerusalem, Ramallah and Jordan.
   
Israeli government officials contacted about this matter Tuesday night  said they knew of no EU contacts with Hamas.
 
One government official reiterated that Israel‚s position was that "Hamas  should not be dealt with and should be kept as far away form the game as  possible."
 
The official added that Hamas was a terrorist organization "that  continues to do whatever it can to impede any chance for progress."
 
This is the first time Hamas has confirmed that its representatives have  held secret talks with EU security officials.   
The Hamas representatives reportedly stressed during the talks that they  were not interested in a major confrontation with Israel.
 
Both Zahar and Yusef denied assertions that Hamas was planning a wave of  terrorist attacks in the West Bank to undermine PA Chairman Mamoud Abbas's  status ahead of November's Middle East peace conference.
 
Meanwhile, Abbas has asked Sudan to use its good offices with Hamas to  resolve the crisis in the PA. A senior Fatah delegation headed by Azzam  al-Ahmed, who is close to Abbas, held talks in Khartoum on Tuesday with  Sudanese government officials on ways of ending the Fatah-Hamas dispute.
 
The Fatah delegation emphasized that Abbas and Fatah were keen on  resuming "national dialogue" with the Islamist group.
Herb Keinon and Tovah Lazaroff contributed to this report.  
Copyright 1995- 2007 The Jerusalem Post - http://www.jpost.com/

commentaire :
d'Alon
LACHETE DE BRUXELLES
Ce n'est pas l'Europe qui est morte.
L'Europe, en tant que union politique des nations et peuples d'Europe, l'Europe en tant que cadre économique construisant de quoi faire face aux différents besoins sociaux  actuels et destinés à favoriser le progrès social, cette Europe n'est pas encore née. Ce qui existe, c'est une caricature grotesque, un ensemble europoïde, mal joint dirigé par la nomenklatura bruxelloise.
Cette caricature n'est pas morte parce que le maire de Bruxelles interdit la manifestation contre l'introduction de la Charia et autorise la manifestation d'une organisation pro-Hezbollah. Au contraire, c'est son mode d'existence que de démanteler les forces économiques productives en Europe, comme c'est son mode d'existence de réduire la laïcité à un simulacre compatible avec la religion du cimeterre.
Concernant l'introduction de la langue arabe comme troisième langue officielle en Belgique il faut rappeler aux autorités sollicitées que dans les pays ou cette langue est officielle, les autres langues ne sont pas langues officielles, voire sont combattues, quand bien même elles sont langues de fortes minorités et même de majorités. En Algérie et au Maroc, les dialectes berbères- langue Tamazight- ne sont pas reconnus. Les Kabyles et le Chaouchs forment la majorité de la population en Algérie, leur langue, ancienne de plus de deux millénaires, n'est pas admise comme seconde langue officielle. Au Maroc il y a encore quelques années, les populations de l'Atlas, en majorité berbères, restaient berbèrophones et ne pratiquaient qu'un arabe sommaire. Leur langue d'autochtone n'est pas non plus reconnue. En d'autres termes, la langue de la conquête et de la colonisation militaire, politique et religieuse menée par les clans guerriers d'Arabes du désert, ayant répondu à l'invitation du "prophète" d'aller soumettre et convertir à la "vraie religion" les impies d'Égypte et d'Afrique du nord, cette langue dénie toute légitimité aux langues autochtones.
Et elle devrait obtenir un statut égal aux langues nationales des pays accueillant des réfugiés économiques et ou politiques venat de pays de l'aire dite arabo-musulmane?
On constate que la jeune génération, souvent, celle née en Europe, ne parle pas la langue du pays d'accueil comme leurs voisins français ou belges de "souche". C'est fréquemment  un sabir, pauvre en vocabulaire et s'exprimant avec un accent n'ayant rien de local.
Un rejet de la culture du pays
La situation sociale n'explique rien. C'est un choix délibéré, un rejet signifié de la culture du pays d'accueil. Que resterait-il si l'autorité locale cédait ?
Il se produirait bientôt une nouvelle exigence : arabiser les européens autochtones, pour qu'ils comprennent leurs invités et leur descendance, afin que ces derniers ne soient pas "discriminés".
Ce qui est le plus odieux dans cette affaire bruxelloise, ce n'est pas la tentative d'investissement des islamistes et de leurs comparses locaux. Ce qui est le plus odieux c'est la lâcheté des autorités qui osent taxer de "xénophobie et de racisme" le refus d'aller plier le genou sous les fourches caudines de la dhimmitude.
une affaire à suivre et à faire connaître.
                                                                 
Alon GILAD
---------
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis