Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 19:51

Emotion après une affaire d'antisémitisme et d'homophobie à Bagneux

La balance de la justice

Thomas Coex AFP/Archives ¦ La balance de la justice

 

La révélation d'une séquestration et de violences à caractère antisémites et homophobes à Bagneux (Hauts-de-Seine) a suscité une vive émotion mercredi et des appels ont été lancés pour éviter tout amalgame avec l'affaire du "gang des barbares" dans la même ville en 2006.

Le parquet de Nanterre a annoncé mardi soir que cinq jeunes adultes et un mineur, âgés de 16 à 24 ans, avaient été arrêtés, écroués et mis en examen la semaine dernière, soupçonnés d'avoir séquestré pendant une journée un jeune Juif de 19 ans et de lui avoir fait subir des sévices à connotations antisémites et homophobes.

Une information judiciaire a été ouverte et confiée à une juge d'instruction du tribunal de Nanterre.

L'affaire remonte au 22 février au matin: selon le parquet deux des six suspects ont attiré le jeune homme, qu'ils connaissaient, dans l'appartement de l'un d'entre eux. Ils l'auraient d'abord accusé du vol d'un téléphone, d'un camescope et de résine de cannabis.

Le jeune homme aurait été menotté et frappé par ses agresseurs. Avec un feutre, ceux-ci auraient aussi écrit "sale juif" et "sale pédé" sur son visage, avant de lui infliger des sévices, notamment à caractère sexuel.

D'abord gardé dans cet appartement d'un quartier décrit comme "calme et tranquille a priori", le jeune homme aurait ensuite été emmené dans un box. La séquestration se serait déroulée entre 10h00 et 19H30.

Hospitalisé le 22 février au soir, le jeune homme en est ressorti le lendemain "très choqué" et a porté plainte. Les six suspects, dont un seul a des antécédents judiciaires pour violences, ont été arrêtés dans les jours suivants et écroués le 27 février.

Ils sont mis en examen pour "violences en réunion en raison de l'appartenance véritable ou supposée à une race ou à une religion et en raison de l'orientation sexuelle, séquestration en bande organisée, actes de torture et de barbarie, vol aggravé, extorsion et menaces".

Selon le parquet de Nanterre, ils ont reconnu la séquestration et les coups et leurs auditions séparées ont permis de recouper le récit de la victime, toujours selon le parquet.

L'affaire, révélée tardivement, remet en mémoire celle du meurtre d'Ilan Halimi, un Juif français de 23 ans qui avait été séquestré pendant trois semaines dans une cité de Bagneux, avant d'être retrouvé mort le 13 février 2006 près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l'Essonne.

Mais selon plusieurs sources proches du dossier, la comparaison entre les deux affaires ne tient pas. "On n'est pas, dans ce cas, dans un gang à la Fofana", du nom du chef présumé du "gang des barbares", qui a récemment fait l'objet d'un renvoi devant les assises pour ce meurtre, a déclaré une source proche de l'enquête.

"A part le fait que ça s'est passé à Bagneux, il n'y a aucune comparaison possible", a affirmé une autre source proche du dossier.

D'après le parquet de Nanterre, "le déroulement des faits démontre que la victime est d'abord agressée parce qu'on lui reproche un vol. Et c'est au cours de la séquestration que vont lui être reprochées sa confession israélite et son homosexualité prétendues".

Mercredi, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier, a appelé à "ne pas baisser la garde face à l'antisémitisme et ses manifestations", tandis que la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a dénoncé un "climat" qui traduit une "banalisation du fait antisémite".

Les associations Ni Putes Ni Soumises, SOS Racisme se sont indignées, le Mrap manifestant son intention d'engager des poursuites judiciaires.

La mairie communiste de Bagneux s'est dite "choquée" et "indignée", en appelant à éviter tout "amalgame hâtif."


© 2008 AFP

20Minutes.fr avec AFP, éditions du 05/03/2008 - 09h32

dernière mise à jour : 05/03/2008 - 19h34

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis