Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 10:30

Dossier spécial

http://www.mediarabe.info/spip.php?article1316

Le quotidien algérien « Ech-Chorouk » confirme son statut de porte-parole du Hezbollah

Il contribue à la propagande de l’axe chiite

lundi 10 mars 2008 - 20h57, par Khaled Asmar

Logo MédiArabe.Info

Depuis plusieurs jours, le quotidien algérien arabophone « Ech-Chorouk » publie une série de « reportages », sous la plume de son correspondant au Liban, Walid Arafat, un proche du Hezbollah. Le parti chiite a ainsi transformé le journal algérien en porte-parole de l’axe syro-iranien et de ses instruments au Liban et à Gaza…

Après avoir ouvert le bal en adressant ses charges infondées et illogiques contre le Premier ministre libanais Fouad Siniora, l’accusant d’être l’un des plus précieux agents du Mossad israélien, et d’avoir à ce titre assassiné son prédécesseur et ami d’enfance Rafic Hariri, le quotidien algérien « Ech-Chorouk » publie, depuis plusieurs jours, une série de « reportages », écrits par le même Walid Arafat. Mêlant « la passion et l’excitation, jouant sur la fibre islamo-nationaliste arabe, et s’appuyant sur une imagination d’une rare fertilité, il distille des mensonges, des inventions, des affabulations d’une extrême gravité pour révéler les secrets les plus croustillants de la guerre qui se prépare au Proche et Moyen-Orient, et qui sera une guerre presque mondiale ».

Dans son premier article, datant du 5 mars, Walid Arafat décrit la situation actuelle dans la région, s’appuyant sur « des rapports secrets de plusieurs services de renseignement, dont les russes », et affirme que « la guerre est inévitable. Toutes les parties y sont impliquées, et visent à faire plier la Syrie, les forces de Résistance qui lui sont alliées, afin d’obliger l’Iran à abandonner son programme nucléaire ». « Les Services russes auraient informé leurs alliés régionaux que les Etats-Unis et Israël préparent activement les frappes contre l’Iran, et ce qui se passe aujourd’hui à Gaza et au Liban n’est que diversion, afin de détourner l’attention des véritables objectifs » souligne-t-il. « Une situation qui ressemble à celle qui avait prévalu en 1981, quand l’Etat hébreu avait provoqué la crise des missiles (Sam-6) avec la Syrie au Liban, pour pouvoir frapper le réacteur nucléaire irakien ». Cette guerre semble d’autant moins inévitable qu’elle a débuté le 27 février, avec la campagne contre Gaza, donnant le « top départ », et que tous les pays y sont engagés, y compris l’Algérie.

Dans le deuxième article daté du 6 mars, Arafat se consacre au rôle que jouera l’armée algérienne dans cette future guerre, et affirme « avoir reçu des rapports israéliens qui décrivent les Algériens comme pires ennemis, dont l’entrée dans la guerre sera fatale pour l’entité sioniste, comme lors de la guerre de Kippour (1973). Tous les efforts israéliens d’anéantir l’Algérie de l’Intérieur, avec le terrorisme islamiste, sont restés vains », déplorent les sionistes. « Au contraire, l’Algérie et son armée sont sorties renforcées ». Ainsi, selon Arafat, « le terrorisme en Algérie est d’origine sioniste ».

La troisième partie de cette série, publiée le 7 mars, est consacrée aux « plans militaires mis au point par les sionistes. Ils chercheront à encercler le Hezbollah et à capturer vivant Hassan Nasrallah, le secrétaire général du Hezbollah et commandant de la Résistance ». Pour y parvenir, Arafat affirme que « les Services israéliens ont proposé cinq scénarios contre le Liban ». En attendant, rappelle-t-il, « Israël, terrorisé par la capacité de riposte du Hezbollah, a déjà installé des batteries de missiles anti-missiles, a renforcé la sécurité à Dimona, par crainte de bombardement de sa centrale nucléaire, et a distribué discrètement des masques à gaz à ses ressortissants et renforcé les abris… ».

Dans le quatrième volet de ses reportages, publié le 8 mars, Arafat revient sur le plan américain de frapper l’Iran, « un plan mis à jour régulièrement depuis plusieurs années, avant même l’intervention en Irak ». Arafat croit savoir que la date et l’heure sont d’ores et déjà choisies pour lancer l’opération baptisée « la morsure mortelle ». Les premières frappes sont prévues, selon l’auteur, à « 4h00 précises du 6 avril prochain ». Un tapis de bombes visant une vingtaine d’installations nucléaires est prévu durant de longues semaines, afin de détruire les infrastructures iraniennes et préparer l’entrée des fantassins, souligne Arafat, qui s’interroge par ailleurs si les Américains utiliseront leurs bases en Israël ou en Afghanistan pour bombarder l’Iran ? A cet égard, il remet au goût du jour les spéculations autour du projet de Washington de construire une base aérienne au Nord du Liban. Cette information avait alimenté les tripotages autour de la bataille de Nahr El-Bared, le camp palestinien distant de quelques kilomètres de la base de Qoleïat et où était retranché le Fatah Al-Islam… L’auteur cite des rapports secrets américains qui affirment que « des experts de l’armée américaine travaillent depuis plus de deux semaines à réhabiliter cette base ». En outre, Arafat s’appuie sur un rapport préparé par « le sénateur américain juif, Joseph Libermann, qui suggère le bombardement des camps des forces “Fajr”, “Brigades Al-Quds”, relevant des Gardiens de la révolution, avant même de s’attaquer aux installations nucléaires. Ces camps sont notamment basés dans la région des Ahwaz, au sud-ouest iranien, où sont fabriqués les armes sophistiquées et les missiles antichars, particulièrement ravageurs et qui ont prouvé leur efficacité lors de la guerre de l’été 2006 entre Israël et le Hezbollah au Liban ». Enfin, dans ce quatrième épisode, Arafat affirme qu’« un accord a été conclu, permettant aux avions israéliens de survoler l’Arabie saoudite pour atteindre l’Iran ».

Si, jusque-là, les scénarios décrits par « Ech-Chorouk » et par son correspondant au Liban Walid Arafat, un proche du Hezbollah, peuvent paraître plausibles, bien qu’exagérés, l’épisode publié le 10 mars est d’un autre calibre et bat en brèche la crédibilité du quotidien. En effet, le dernier article en date est consacré à l’Arabie saoudite. Selon l’auteur, « le royaume saoudien et gardien des Lieux saints de l’islam est le troisième pôle de cette “alliance satanique” constituée d’Israël et des Etats-Unis. Le “plan diabolique”, incluant l’Arabie, consiste selon Arafat à “attaquer la Pierre noire sacrée de La Mecque, la Kaaba”, et d’attribuer l’attaque à l’Iran. La frappe serait menée par des missiles israéliens tirés des sous-marins sionistes déployés dans le Golfe, afin de faire croire que les attaques proviennent d’Iran. Ainsi, il sera plus facile de mobiliser le monde sunnite contre la République islamique chiite et les mollahs de Téhéran ». Il souligne que ce plan comprend « une invasion saoudienne du territoire iranien », sans oublier d’affirmer que « des soldats israéliens se sont entraînés dans le désert saoudien. Frappés de l’étoile de David, ces militaires ont poussé le mépris à son paroxysme, faisant leurs prières talmudique en terre islamique et diffusant les photos... ». Arafat remonte l’histoire pour affirmer également qu’« Israël a protégé les dynasties du Golfe dans les années 1990, et compte monnayer sa protection contre l’enrôlement de ces monarchies dans sa guerre diabolique contre l’Iran ».

Le quotidien promet de poursuivre sa série de reportages, et de révéler les dessous de ce qui se prépare dans la région. Il annonce les grandes lignes du prochain épisode : « Les Gardiens de la Révolution contre-attaquent en Irak et investissent les bases américaines. Le plan iranien vise à couler les porte-avions américains, à bloquer le détroit d’Ormuz, à bombarder Israël avec les missiles de type “Ashoura”. L’Iran compte riposter contre ses ennemis par mer et à terre, et leur infliger des milliers de morts. Des dizaines de milliers d’Américains seront tués, et des centaines de milliers de civils ».

Quoiqu’on puisse dire de la crédibilité de cette série, à la lecture de certains commentaires de lecteurs algériens qui soupçonnent Walid Arafat de faire le jeu du Hezbollah, le quotidien algérien « Ech-Chorouk » semble avoir choisi son camp : non seulement celui de défendre l’Iran, la Syrie et le Hezbollah, mais surtout d’en faire un vecteur de propagande contre le monde sunnite, contre les pays arabes qui ont choisi la voie de la paix avec Israël, et contre les Etats-Unis.

Traduction, synthèse et analyse de Khaled Asmar - Beyrouth.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis