Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 19:12

Un tract passé inaperçu
20 mars 2008 - par Shraga Blum | Arouts 7

Le 7 mars dernier, au lendemain de l’attentat de Merkaz Harav, un tract adiffusé dans la partie orientale de Jérusalem n’a pas suscité l’intérêt des médias. Ce texte, probablement rédigé avant le massacre, ressemble fort aux nombreux tracts qui étaient diffusés lors de la 1ere Intifada. Il était signé "Commandement Unifié de Jérusalem" et s’adressait aux habitants arabes de la capitale :

"Aux multitudes de notre peuple dans de la sainte capitale de la Palestine ! Aux vaillants combattants de la Kibla ! L’ennemi sioniste qui a volé notre terre accomplit en ce moment des massacres les uns après les autres, il se jette sur nos lieux saints, détruit nos maisons, nous impose des taxes, nous humilie et tente de judaïser Jérusalem notre capitale. L’ennemi sioniste et ses complices pensaient que la tranquillité dans la ville signifiait leur victoire, mais ce n’était que le calme avant la tempête..."

Ce tract appelle également à la démission de tous les Arabes qui font partie de la Commission de réconciliation initiée par la Police, ainsi que de tous ceux qui travaillent dans les services municipaux et sociaux. Les rédacteurs menacent ceux qui refuseront d’obtempérer de "mesures terribles".

Après l’attentat de Merkaz Harav, le Premier ministre avait tenté de "l’expliquer" en déclarant "qu’il était impossible de séparer Gaza de Jérusalem". Mais entre les émeutes de la Rue Salah’-a-Din d’il y a deux semaines, l’attentat contre la Yeshiva et celui perpétré mardi contre un Rav de la Yeshiva Ateret Cohamin, il semblerait qu’il s’agisse là de causes autonomes, davantage liées à l’évolution de la situation sur le terrain que sur un élan de solidarité envers les "frères de Gaza" : depuis quelques mois, suite à des accords passés entre le Premier ministre Ehoud Olmert et le chef de l’AP, Abou Mazen, les activités de l"Orient House" et de l’Office palestinien du Commerce ont repris à Jérusalem.

En 2001, à la suite d’une vague d’attentats sanglants, Ariel Sharon avait décidé de fermer l’"Orient House", qui avait servi de couverture à toutes sortes d’activités liées au terrorisme. En fouillant les lieux, les enquêteurs avaient trouvé d’innombrables preuves écrites de l’implication d’Arafat et du Fatah dans les vagues terroristes. Il est donc probable que le regain d’activité terroriste au sein de la capitale soit lié à celui de l’Autorité palestinienne. Les responsables sécuritaires s’étaient d’ailleurs fortement opposés en son temps à l’ouverture d’une telle institution.

L’intérêt des responsables palestiniens pourrait être le suivant : créer progressivement une instabilité dans la ville, afin de pousser Israël à des concessions et justifier un partage de la capitale aux yeux du monde entier.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis