Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 09:10
Iran : Un exilé iranien assassiné à Madrid
23.03.2008

Encore une fois, les exilés iraniens sont réduits à compter leurs morts. Jeudi, le jour de l’an persan (Nowrouz), Manouchehr Farhangui, éminent mécène zoroastrien habitant à Madrid, succomba aux blessures des coups de poignards qu’il venait de recevoir d’une personne non encore identifiée.

M. Farhangui, 82 ans, est le troisième zoroastrien assassiné de la sorte ces trois dernières années. Il partage cette sinistre liste avec M. Felfeli, assassiné également en Espagne, et M. Vafadari, poignardé à Paris. Outre leur religion, ces trois personnalités avaient en commun leur amour pour leur patrie, attesté par le mécénat des activités culturelles mettant en avant l’Iran préislamique (la Perse antique). De toute évidence, la vraie identité iranienne met en danger le chiisme des mollahs qui réagissent comme toujours sans tenue et mesure.

Récit des faits | Mardi soir, M. Farhangui se rendit à une soirée organisée à l’occasion de la fête du feu, célébrée par les iraniens le dernier mardi soir de l’année. Devant le stand tenu par l’ambassade des mollahs, il eut une altercation verbale avec une jeune femme islamiste. Le lendemain, une iranienne qu’il ne connaissait pas l’appela par téléphone et lui demanda son aide.

Au rendez-vous, en bas de chez lui, il a été plaqué au sol par une jeune femme de vingt-cinq ans à peu près qui sortit un poignard pour lui donner plusieurs coups dont l’un dans l’abdomen. L’agresseur prit la fuite avec le taxi qui l’avait emmené. Attendant son client loin de la scène du crime, le chauffeur du taxi n’aurait pas été témoin des faits. M. Farhangui fut transporté à l’hôpital, mais décéda lors de son opération chirurgicale. Néanmoins, avant de perdre connaissance, il eût le temps de donner ces quelques détails à un membre de sa famille qui nous les a communiqués. Ces renseignements ont été corroborés par le récit des témoins oculaires.

 

Lire la suite sur : http://www.iran-resist.org/article4326

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis