Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 10:43

- Insert : on peut rappeler que dans ses écrits rassemblés par ses proches, Alexander Litvinenko a accusé le FSB de Poutine d'avoir hébergé et recruté Ayman Al-Zawahiri, le n°2 d'Al Qaeda en 1997, que celui-ci était bel et bien présent en formation dans ces bases de l'espionnage russe (en Géorgie, si mes souvenirs sont bons) ; il avait également dénoncé des manipulations de ces mêmes services, lors de mystérieux "attentats" contre la population russe imputés aux filières Tchétchènes, comme pour "garantir" l'engagement russe contre le terrorisme, alors même que ses services y seraient largement impliqués. Ses proches font remonter les filières djihadistes à leurs leviers de commande au Kremlin, sorte de continuation de la "guerre froide" par le biais des intermédiaires proche et moyen-orientaux (on pense alors à l'influence de la Russie sur la Syrie, mais aussi l'Iran... )

Jusqu'à présent, le "torchon brûle" entre Londres et Moscou, mais le Congrès américain s'est contenté d'un rôle d'observateur dans ce bras de fer. Il faut imaginer que, plutôt que raviver une nouvelle guerre froide, les principaux protagonistes puissent préférer s'affronter par personne morale interposée : dans ce cas, la couronne britannique et la Russie, dans le cadre d'une "mystérieuse" affaire d'espionnage, comportant des arrière-plans qui concernent certains oligarques russes, comme Berezovsky, également réfugié à Londres. Un imbroglio diplomatico-judiciaire de longue haleine, alors que l'ex-KGB a pris les rênes en main de l'avenir de la Russie, en renforçant ses positions dans toutes affaires énergétiques (Gazprom, etc.) et en poussant à l'exil ou en mettant en prison plusieurs des Oligarques comme Berezovsky (exilé) ou Khorodokovsky (emprisonné pour 9 ans, leader moral de l'actuelle opposition, autour de G. Kasparov), qui ont pu faire fortune durant l'ère Eltsine, en procédant aux mêmes arrangements avec des lois fluctuantes que les actuels gouvernants, mais en ouvrant le marché énergétique russe à des investisseurs étrangers, notamment américains, ceci "expliquant" une reprise en main nationaliste par le Kremlin. Tous les oligarques n'ont pas pour autant été systématiquement éliminés et certains ont su éviter de "politiser" leur savoir-faire économique et éviter les suspicions des maîtres actuels de la Russie...)



RIA Novosti

mardi 1er avril 2008, sélectionné par Spyworld
logo

La veuve et le père d’Alexandre Litvinenko, ex-agent des services secrets russes mystérieusement assassiné à Londres en novembre 2006, ont demandé lundi au Congrès américain d’adopter une résolution condamnant la Russie.

Elaboré par la républicaine Ileana Ros-Lehtinen et approuvé par la commission aux Affaires étrangères de la Chambre des représentants, le projet de résolution sera soumis mardi à l’examen de la Chambre.

Ce projet "servira les intérêts de la justice et de la sécurité", ont affirmé Marina et Valter Litvinenko dans leur lettre adressée au Congrès américain et citée par un communiqué de la Litvinenko Justice Foundation.

Le document appelle notamment le président George W. Bush et la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice à faire pression sur les autorités russes pour élucider l’affaire Litvinenko et exprime des préoccupations quant à l’origine russe présumée du polonium-210.

Alexandre Litvinenko, ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) russe naturalisé en Grande-Bretagne, est décédé en novembre 2006. Il aurait été empoisonné au polonium-210, substance hautement radioactive, selon les autorités britanniques qui n’ont pas jusqu’à présent publié les résultats de l’autopsie. La Grande-Bretagne impute la responsabilité du meurtre à l’homme d’affaires russe Andreï Lougovoï et demande son extradition, tandis que ce dernier rejette catégoriquement les accusations, les qualifiant de politiquement motivées. La Russie a refusé d’extrader Andreï Lougovoï conformément à la Constitution qui exclut l’extradition des citoyens russes.

logo
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis