Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 18:28
La France "ne transigera pas avec la sécurité d’Israël", affirme Nicolas Sarkozy à Tunis
30 avril 2008 - AP

La France "ne transigera pas avec la sécurité d’Israël", a affirmé mercredi à Tunis le président Nicolas Sarkozy, tout en se faisant l’avocat d’un futur Etat palestinien "moderne, démocratique et viable".

"Il n’y a pas de raisons d’attendre (...) il faut un Etat moderne, démocratique, viable pour les Palestiniens et jamais on ne trouvera la solution si on ne reconnaît pas cela", a-t-il déclaré dans un discours à l’Institut national des sciences appliquées et de la technologie (INSAT) sur son projet d’Union pour la Méditerranée (UPM).

"J’irai le dire en Israël au mois de juin prochain", a lancé le président français, pour qui "la garantie de la sécurité d’Israël, c’est qu’Israël ait à ses frontières un Etat viable, un Etat démocratique, un Etat moderne, un Etat où il y aura la Cisjordanie et Gaza".

Nicolas Sarkozy assure pour cela soutenir "de toutes ses forces le président de l’Autorité palestinienne Abou Mazen", notamment dans son action pour le développement des Territoires et la formation des jeunes.

"En même temps, je le dis ici dans un pays arabe, la France ne transigera pas avec la sécurité d’Israël, parce qu’il y a la Shoah, parce qu’il y a l’histoire du XXe siècle et parce que c’est un fait politique majeur", a-t-il souligné avec gravité. "De la même façon, j’ai dit à nos amis israéliens qu’il fallait mettre un terme à la colonisation, qui ne renforçait pas l’intérêt d’Israël."

Si la question israélo-palestinienne ne s’inscrit qu’"en arrière plan" du projet d’UPM, "cela ne doit pas nous empêcher d’agir", a insisté M. Sarkozy en clôture de sa visite d’Etat en Tunisie.

"Cela doit nous encourager à agir parce que tous ceux qui nous ont précédés ont échoué à faire la paix et que tous ceux qui nous disent qu’il faut attendre sont des fatalistes", a-t-il insisté. "Parce que le temps travaille contre la paix et parce qu’il y a eu trop de souffrances et qu’il est temps de mettre un terme à toute cette souffrance."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis