Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 13:21

2010

 
(soyons fous!)  

Par

 

Thérèse ZRIHEN-DVIR

pour : http://lessakele.over-blog.fr et http://aschkel.over-blog.com

 

 

Les illustrations sont tirées du site :  http://www.modia.org/

 

La nouvelle année se profile juste au tournant. Elle resplendit comme une jeune déesse qui sort de son coquillage, sur une plage encore déserte, caressée par ces vagues qui l'ont bercée jusqu'à l'heure de son réveil. Elle possède la nacre d'une perle fine et sa blancheur moirée scintille timidement comme si elle voulait défier les brumes d'une nouvelle aube. Elle garde encore ses yeux mi-clos et esquisse un sourire prometteur ou moqueur devant nos espoirs illimités.

Plus bas, dans l'ombre, sur cette même plage, agonise l'année passée, couverte de son triste linceul, attendant que l'ange de la mort vienne moissonner sa vie. Oh, comme elle est hideuse et vieille, et combien son fardeau d'amertume, de douleurs, de tristesse, est lourd!

 
 

L'être humain nourrit toujours le vain espoir d'un meilleur lendemain et tout comme lui, tous les peuples sur cette planète font converger leurs regards vers les cieux, dans la foi que cette rosée fraîche du nouvel an, vienne effacer toutes leurs peines de l'année passée.

Si seulement, avait dit le poète, les hommes voulaient bien se donner la main, ils formeraient une ronde autour du monde….

Si au lieu de planter des graines de haine, on les changeait contre celles de la compassion, de l'amour et de la tolérance, ce lendemain plein d'espoir et de joie ne serait plus un rêve mais une réalité. Et les peuples qui, hier encore, aiguisaient leurs armes pour s'entretuer, deviendraient des frères devant un ennemi plus imposant, celui qui ne connaît ni la religion, ni la race, ni la couleur, ni les frontières, comme la famine, les épidémies et les coups du sort.

 

Je veux tant croire que les êtres humains soient, en cette nouvelle année, capable de faire l'effort nécessaire pour traverser ces ponts qui nous séparent, pour étouffer et tuer dans l'œuf tous ces instincts bestiaux et démoniaques qui les poussent à se détruire.

En cette veille de nouvel an, je rêve d'un Palestinien et d'un Israélien vivant l'un aux côtés de l'autre, sans plus de place pour une haine stérile et pour des desseins vils.

 

J’aspire à un monde harmonieux, à des cœurs plus aimants, à des êtres humains qui verraient dans tous les habitants de cette planète leurs semblables, aux droits légitimes analogues.

Rêveuse!!! Bien sûr, mais que deviendrait le monde sans espoir, sans rêves, sans ces contes et cette fiction qui jalonnent notre vie de son insensé ravissant, de ses miracles, de son bonheur même s'il n'est souvent qu'une utopie.

 

Permettons-nous cette escapade folle vers cet univers radieux et séduisant que cette nouvelle année, qui nous sourit tendrement, déploie à notre horizon.

 

BONNE ANNÉE

 

Thérèse Zrihen-Dvir.

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
<br /> Merci a tous mes amis,<br /> Nos peres croyaient en Israel et en Jerusalem tant et si bien qu'ils etaient prets a abandonner leurf fortune pour y venir. Cela a date de tout temps... cet espoir a recree Israel et c'est avec cet<br /> espoir que nous ne permettrons a personne de nous en destituer.<br /> Shabbat Shalom<br /> Am Israel Hay<br /> <br /> <br />
Répondre
Z
<br /> HaHalom ve HaTikva: rêve et espérance.<br /> <br /> Nos pères croyaient en la foi, la charité et l'espérance; nos amis chrétiens ont repris ces valeurs fondamentales.<br /> Qui ne rêve d'un monde plus juste?..<br /> <br /> Am Israel haï ve kayam !<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Souhaitons comme Thérèse Zrihen-Dvir, un avenir meilleur pour Israel et les palestiniens, sans haine, sans vengence, et une table ronde, les recevants les uns les autres. La paix peut être là, les<br /> discussions, entre hommes de bonnes volontés, pourront seules faire arriver ce bonheur tant espérer. Ham Israel Hay Gerard David<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis