Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 22:38
Hizballah-sponsored Galilee group claims “Israel girl soldier” from Tiberias held hostage 5 years

DEBKAfile Exclusive Report

July 6, 2008, 11:30 PM (GMT+02:00)

Dana Bennett, 18, disappeared five years ago, now claimed to be Arab hostage

Dana Bennett, 18, disappeared five years ago, now claimed to be Arab hostage

Is this an Israeli version of Ingrid Betancourt’s long agony as the hostage of terrorists?

An unnamed man, saying he was chief of the Galilee Liberation Brigades, claimed in an interview Sunday, June 6, to have carried out the last two terrorist attacks in Jerusalem – the bulldozer rampage and the yeshiva massacre. He then said his group has been holding an Israeli girl soldier from Tiberias hostage for five years and promised a video-tape soon to prove it.

DEBKAfile’s counter-terror sources are convinced he was referring to Dana Bennett, 18, who disappeared after a late-night shift as a waitress in Tiberias on Aug. 1, 2003, and was never heard of since, although hundreds of searchers hunted for her across Galilee and, a month later, her family posted a $50,000 reward for any information of her whereabouts.

The man interviewed by the London Arabic newspaper Al-Quds Al-Arabi Sunday said the release of three Arab Israelis serving life sentences would be demanded. He would name them after releasing the video-tape of the girl hostage to launch negotiations for a deal.

DEBKAfile’s counter-terror sources have insisted since July 2003, when Cpl, Oleg Shaikhet, 20, was kidnapped and murdered a week before Dana Bennett’s disappearance, that the Galilee Liberation Brigades were a serious terrorist menace. Then, as now, after the latest Jerusalem attacks, the authorities maintain no knowledge of the group.

On July 2, the day a Palestinian bulldozer driver murdered 3 Israelis and injured 70 on Jerusalem’s Jaffa Road, DEBKAfile alone reported that the three terrorist attacks Jerusalem had suffered in 11 months were all perpetrated by this same Hizballah Arab Israeli offshoot.

HERE

Our sources also noted that a few hours after the July 2 attack, Hizballah’s leader Hassan Nasrallah announced in Beirut that the prisoner swap with Israel would take place in mid-July.

The nameless Galilee terrorist chief’s interview in the London paper Sunday coincided with the announced start of the reciprocal trade, yet no Israeli official source connected this chain of events.

DEBKAfile’s sources interpreted the interview as a signal from Hizballah that the impending handover of Eldad Regev and Ehud Goldwasser, the two Israeli soldiers kidnapped two years ago in a cross-border raid, is not the end and more Israeli hostages remain in terrorist hands.

The anonymous terrorist chief also had this to say:

1. The Israeli police recently renewed their search for Dana Bennett in Galilee woods.

2. Israel Arab lawmakers must quit the Israeli parliament and not run for re-election.

3. The group’s goal is to sow fear in all parts of the Zionist state.

4. Its links with Hizballah were confirmed but the interviewee said there were others too.

5. The two last terrorist attacks in Jerusalem were part of the revenge for the killing of Hizballah military commander Imad Mughniyeh.

6. The group is not offended by being treated as non-existent by the Israeli government, but is using its undercover status to embarrass Israeli security.

Qui cherche à saboter les efforts d’échange de prisonniers ?

Il y a quelques temps, le 10 juin, le même groupe revendiquait l'assassinat d'une autre "Dana", Benyamin,

"Ahrar Al-Jalil" (Peuple libre de Galilée) revendique l’enlèvement et l’assassinat d’une soldate israélienne

mardi 10 juin 2008 - 16h26, par Khaled Asmar - Beyrouth

Logo MédiArabe.Info

La première fois que le groupuscule appelé « Ahrar Al-Jalil », ou le « peuple libre de Galilée » ou encore le « bataillon de la liberté pour la Galilée » s’est fait connaître sur la place publique, remonte à 2003 quand l’un de ses membres, un palestinien des territoires de 1948 a poignardé un soldat israélien à Tibériade. Mais leur opération la plus importante fut l’attaque du 6 mars 2008 menée par le « Groupe du Martyr Imad Maghnieh » contre l’école talmudique de Jérusalem.

Ce groupe palestinien vient de revendiquer, le 10 juin, l’assassinat d’une soldate sioniste. Dans un communiqué publié ce mardi et repris par « Islammemo.cc », « Ahrar Al-Jalil » affirme que « ses unités ont enlevé la sioniste Dana Benyamin le 2 juin ». Leur communiqué « révolutionnaire » ajoute que « leur enquête a démontré que cette militante sioniste était responsable de la mort de plusieurs Palestiniens ». A ce titre, le groupe l’a condamnée à la peine capitale. « Ahrar Al-Jalil » affirme néanmoins avoir proposé aux autorités d’occupation un échange de prisonniers, en vain. Le groupe souligne qu’« il détient le cadavre de la soldate dans un lieu sûr ».

Bien que cette information ne soit pas encore confirmée, son intérêt tient au fait que cet enlèvement et la revendication de l’assassinat de Dana Benyamin interviennent le jour même où le Hamas fait parvenir une lettre de Guilad Shalit à sa famille, par l’intermédiaire de l’Institut Jimmy Carter. Est-ce à dire que certains Palestiniens cherchent à torpiller toute tentative de libération du caporal détenu à Gaza depuis juin 2006 ?

Pourtant, le groupe « Ahrar Al-Jalil » est soupçonné d’être proche du Hezbollah libanais, et la télévision « Al-Manar » avait, la première, attribué l’attaque contre l’école talmudique de Jérusalem, en mars dernier, aux unités du « martyr Imad Maghnieh » relevant des « Bataillons de la liberté de la Galilée ». De ce fait, certains s’interrogent légitimement sur « le double langage du Hezbollah », d’autant plus que l’enlèvement de Dana Benyamin est intervenu au lendemain de la libération de Nassim Nisr (1er juin), en échange de la remise à Israël des dépouilles de cinq soldats israéliens.

Khaled Asmar

Lire l'article original : Islammemo.cc

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis