Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 19:44

Dépêche en provenance de Novopress :

Image Hosted by ImageShack.us« L’affaire de la burqa » met en relief le degré d’islamisation de la société française. Rappel des faits : le 27 juin dernier, le Conseil d’Etat refusait d’octroyer la nationalité française à une Marocaine portant cette tenue qui couvre de la tête aux pieds les musulmanes. Une pratique de plus en répandue selon le journal Aujourd’hui en France qui a enquêté à Mantes-la-Jolie (Yvelines) dans son édition de ce jour.

Dans le quartier du Val Fourré, la burqa « se banalise », estime Mehdi Gherdane. Sur le terrain, le journaliste constate que « personne ne prête attention à ces mères de famille que l’on croise les jours de marché, entièrement vêtues de noir et gantées ». Une commune de 20 000 habitants où deux boutiques spécialisées vendent des voiles, des niqabs (voiles noirs qui ne laissent paraître aussi que les yeux) ou des burqas à dix euros. Selon le vendeur, les « clientes sont surtout des jeunes femmes qui viennent seules. Personne n’a l’air de les forcer. C’est un choix de leur part », affirme-t-il.

Symbole de la colonisation islamique de la France, la burqa pose aussi des problèmes concrets dans la vie de tous les jours. A Trappes, toujours dans les Yvelines, « des enseignants se plaignent régulièrement de ne pas savoir à qui ils remettent les enfants. Des institutrices ont déjà manifesté leur inquiétude face à ce phénomène. En vain : les mères de famille ont toujours refusé d’ôter leur voile », relate le journaliste. Une terrible claque au mythe de l’assimilation des populations extra-européennes. Pour les islamistes qui déambulent en burqa dans les villes de France, Abdelali Mamoun, un imam du Val Fourré, avance une proposition : « Il faut qu’elles aillent jusqu’au bout de leur logique en accomplissant la hijra, l’émigration vers un pays musulman ». Une solution de bon sens, mais qui aurait sans doute été taxée de « racisme » si elle avait été formulée par un partisan du respect de l’identité française et européenne…

http://fr.novopress.info/

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis