Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 22:14
Romandie News   Texte        
La Russie négocie l'achat de drones israéliens
MOSCOU - La Russie négocie l'achat de drones de reconnaissance israéliens, a annoncé mardi le chef d'état-major russe Nikolaï Makarov, confirmant les informations du quotidien Kommersant, qui assure
que Moscou veut parer à une faiblesse relevée durant
la guerre en Géorgie.

"Il est question d'acheter à l'essai un lot de drones israéliens", a déclaré

le général Makarov, cité par l'agence russe Interfax.

"Si notre industrie est incapable de produire rapidement les drones

dont nous avons besoin, alors c'est aussi possible que nous achetions en Israël un premier lot", a-t-il ajouté.

Dans son édition de mardi Kommersant avait révélé que le général

Vladimir Popovkine s'était rendu dans l'Etat hébreux fin novembre pour

des pourparlers à ce sujet avec le ministère israélien de la Défense et

la société produisant ces drones, Israël Aerospace Industries (IAI).

Kommersant, citant un responsable de l'industrie militaire russe,

assure qu'"un contrat pour la production de drones sera

certainement attribué à IAI".

Et selon un responsable du ministère israélien de la Défense, la décision

a déjà "été prise au plus haut niveau, mais l'avenir du contrat fait

toujours l'objet de négociations".

Kommersant indique que la presse israélienne estime le contrat à entre

10 et 12 millions de dollars (7,3-8,7 millions d'euros), mais le

quotidien russe juge que le prix pourrait finalement être beaucoup

plus élevé.

Les experts militaires estiment que la Russie manque cruellement de

drones efficaces et qu'elle s'en est rendue compte lors de la guerre

en Géorgie.

Tbilissi a utilisé largement ce type d'armement, acheté en I

sraël, notamment lors d'une attaque qui blessa le commandant des

troupes russes dans le Caucase, le général Anatoli Khroulev,

faisait remarquer après la guerre l'analyste militaire russe Pavel

Felgenhauer.

"Nos militaires n'avaient pas de drones efficaces lors de l'invasion

de la Géorgie, c'est une situation qu'il faut changer", notait

M. Felgenhauer, qui écrit pour le journal russe Novaïa Gazeta.

Kommersant juge pour sa part que l'armée russe "travaillait presque

en aveugle" en Géorgie.

"En comparaison avec le matériel analogue étranger, nos drones ne sont

pas d'hier mais d'avant-hier. Le plus célèbre, le Pchela-1, a été

développé dans les années 1980", relève dans Kommersant

Denis Fedoutinov, le rédacteur en chef du site spécialisée UAV.ru.

Selon Kommersant, c'est la perspective de la signature d'un contrat

pour l'achat de drones qui a conduit Moscou à ne pas critiquer Israël

pour ses ventes d'armes à la Géorgie, alors que la Russie s'en était

prise vertement à l'Ukraine.

(©AFP / 16 décembre 2008 11h16)

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Le plus inquiétant c'est cela, les conséquences de l'économique et des rapports de force sur les "humains de base". Dans cette période de grande instabilité, quel que soit le scénario, ils souffriront. Cela a toujours été le cas dans l'histoire... Eradiquer les ressorts de ce qui conduit à produire et à détenir des armes serait la seule façon déliminer l'absurdité dénoncée d'abord par aschkel... mais ce n'est pas demain la veille...
Répondre
C
peut-être ni vicieux, ni vertueux... juste inévitable ; si ce n'était pas cela, la question serait déportée, mais intacte...
Répondre
G

En attendant, cela n'aura pas empêché la Russie de donner son accord pour la livraison de S 300 à l'Iran et sans doute indirectement à la Syrie. Les Russes entendent faire ce qu'ils veulent du
Moyen-Orient et préparent un véritable champ de bataille.


G
C'est un pur article de Realbusiness qui tranche avec les conceptions de partenaires ou d'adversaires idéologiques bien déterminés. La supériorité technologique relative d'Israël dans plusieurs domaines militaires offre une marge de "négociations" qui peut avoir des implications politiques ultérieures, lorsqu'il s'agira de dire : "si vous n'exercer pas de pression sur untel (Syrie, Iran), on ne vous livrera pas tel engin..." et qui peuvent momentanément ou occasionnellement jouer sur un autre dossier. A la vérité, les Russes achèteront, copieront et lorsqu'ils seront autonomes sur ce point, il ne restera plus que les surpasser dans un autre domaine crucial pour eux, de façon à conserver une carte dans sa manche... Bref, c'est le cercle vicieux ou juste vertueux d'un strict point de vue économique...
Répondre
C
Ah, vu comme cela !
Eradiquer le commerce des armes éliminerait effectivement beaucoup d'absurdités... pas toutes hélas.
Répondre
A
Israel vend des drones à la Russie, pendant que celle-ci vend des missiles aux perses et des migs aux libanais....sans parler du reste...

Situation absurde !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis