Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 10:47
Security cabinet proscribes 35 global terrorist groups linked to al-Qaida

By Barak Ravid, Haaretz Correspondent
Tags: Hamas, Hezbollah, terrorism 



The security cabinet on Wednesday proscribed 35 terrorist organizations with links to al-Qaida and the Taliban, during a meeting convened to discuss the situation in the Gaza Strip.

The security cabinet decision, based on intelligence provided by the National Security Council, blacklists 35 terrorist organizations operating mainly in Pakistan, Afghanistan and African states, that have acted against Western interests and not just against Israel itself.



he decision expands the list of terrorist organizations that already includes Hamas and Hezbollah.

The Prime Minister's Office issued a statement, saying "this decision constitutes a meaningful step in the global struggle against financing of terrorism, and is designed to bring Israel into line with the Western nations, primarily the United States, who deal with terrorism via financial avenues and also aid Israel in locating funds intended for terrorist organizations in the Middle East."

The Prime Minister's Office added that from the moment the decision is ratified, banks and financial institutions will be required to monitor their accounts and financial transactions, and to report any suspicious activity connected to the proscribed groups to the Israel Money Laundering and Terror Financing Prohibition Authority.

The National Security Council intends to bring names of additional foreign groups to the security cabinet to be added to the terrorist organization list in the coming months.

The security cabinet was also briefed by security officials on developments in the Gaza Strip, with Prime Minister Ehud Olmert imposing a full blackout on publication of the details.



Related articles:
  • U.S. Treasury announces sanctions on dealing with terror suspects
  • Barak outlaws 36 NGOs for Hamas fundraising
  • U.S. paper: War on terror must include war on terrorists' cash

  • http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_10254/l-argent-de-la-terreur?part=4

    L'argent de la terreur
    20/09/07


    Comment l’argent circule

    Comme les sources de financement des organisations terroristes son tantôt légales (dons « charitables »), tantôt illégales (narcotrafic, rackett), il en découle deux types de processus a priori opposés : le blanchiment et le noircissement d’argent. Le premier vise à faire émerger au grand jour le produit financier d’actions criminelles. Le second vise à faire disparaître des sommes d’argent pour les affecter à des activités criminelles. Mais les deux opérations ont en commun de devoir s’appuyer sur une nécessaire circulation des fonds et recourent dès lors, souvent, à des «véhicules» similaires, choisis en fonction d’un impératif absolu : la plus grande discrétion.

    Les attentats du 11-Septembre ont éveillé l’attention sur les systèmes informels de remises de fonds, qui permettent de transférer de l’argent avec une facilité et une discrétion supérieures à celles du système bancaire classique. Le plus commun et le plus connu de ces systèmes est désigné par le terme arabe hawala, repris dans les langues hindi et ourdou, et qui inclut les connotations de changement, de transformation et de confiance. Ce système n’est intrinsèquement pas criminel ; seule l’exploitation qui en est faite peut s’avérer délictueuse. Historiquement mis au point, avant même la généralisation du système bancaire, pour contourner le danger que présentaient les transports d’argent par des routes peu sûres, le hawala est toujours utilisé, de nos, jours, pour pallier les déficiences des transferts bancaires quand ils sont considérés comme insuffisamment fiables et très coûteux. De nombreux travailleurs migrants y recourent pour transférer des fonds à leurs proches restés au pays. Le système hawala a-t-il joué un rôle important dans l’organisation des attentats du 11 septembre ? Il n’existe pas encore de certitude absolue à ce sujet. Mais ses attraits (efficacité, sûreté, rapidité, flexibilité, coût limité, formalités inexistantes, discrétion) font que les systèmes informels de transferts de fonds sont désormais dans le collimateur de toutes les institutions en charge de la répression des phénomènes de criminalité transfrontalière, terrorisme compris.

    Terrorisme Pavot FR

    Malgré leurs avantages, les réseaux informels ne peuvent supplanter totalement le système bancaire classique, bien que les banques soient les premières institutions visées par les mesures anti-blanchiment. L’une des raisons en est qu’il est presque impossible, et en tout cas très suspect, de vivre sans compte en banque. De plus, la banque est l’un des éléments incontournables dans un processus de blanchiment ou de noircissement d’argent. Elle est également nécessaire dès lors qu’une organisation terroriste se dote de structures légales ou d’apparence légale, intégrées dans l’économie licite. Les investigations sur al-Qaïda ont ainsi montré un lien capitalistique entre Ben Laden et une banque soudanaise. Pour le reste, la pénétration du monde bancaire représente un visa pour l’accès à l’ensemble du système financier mondial, qui comporte des zones d’opacité. Il n’y a aucune raison pour que les terroristes les exploitent moins que les acteurs de la grande criminalité économique et financière.

    Le noircissement d’argent par des organisations sans but lucratif est une des particularités du terrorisme islamiste. Le rôle des institutions caritatives et humanitaires est considéré comme considérable par certains experts, qui évoquent l’infiltration de certaines d’entre elles par des agents de la nébuleuse al-Qaïda. D’autres ne seraient que des pures façades, qui donneraient le change en réalisant une partie des objectifs pour lesquels elles ont été créées, alors que leur principale et vraie raison d’être est le financement du terrorisme. Certaines pousseraient leur contribution jusqu’au soutien logistique direct, tandis que d’autres se limiteraient à la collecte de fonds et à un rôle de couverture pour les transferts d’argent. Des organisations saoudiennes et pakistanaises sont, notamment, pointées du doigt.


    La solution : Pour contrer le terrorisme musulman, le Canada mettra en circulation ces nouveaux billets.

    Une autre solution proposée par : http://www.yanndarc.com/article-16981421.html

    billets.jpg


    On espère également que cette décision aura un effet positif sur le tourisme
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis