Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 19:08
Hag pourim Saméah à tous!


Petit historique à l'approche de la fête de Pourim


Le 14 Adar, nous fêtons la fête de Pourim, période pendant laquelle, il y a  prés de 2500 ans sous le règne du roi Achéménide Xerxès 1er, (Assuérus), les juifs ont été sauvés miraculeusement de l'extermination.
Revenons un peu en arrière pour nous aider à nous situer dans l'histoire.

Nabuchodonosor II, alors roi de Babylone mène de nombreuses campagnes militaires, son père Nabopolassar avec l'aide du Roi mède Cyaxare, avait déjà abattu l'empire assyrien, mais son fils voit plus grand et s'empare d'une grande partie du Moyen-Orient des frontières de l'Egypte, jusqu'au Taurus et aux abords de la Perse.

En décembre -598, tandis que Nabuchodonosor marche sur la Judée et entame le siège de Jérusalem (siège qui dura 19 mois), le Roi de Juda meurt et est remplacé par son fils du nom de Yéhoyakhin qui lui ne régna que trois mois et dix jours puisque le 16 Mars -587, sur Ordre du roi de Babylone, son général Nebouzadaran, le capture et l'exile a Babylone.

Le 9 Av -586, Nabuchodonosor, Après 19 mois de tueries et de pillages, le temple est brulé.

Nabuchodonosor pille les trésors du temple et le palais royal, tue sur place le grand-prêtre et ceux qui sont au service du Temple, et institue a la place de Yéhoyakhin, l'oncle de celui-ci Sédécias qui s'avère être faible et manipulé par ses proches officiers.

(Jérémie 52,28-30)

En fait l'exil de Babylone ou exil des judéens s'est fait en 3 Fois, La déportation de yéhoyakhin ainsi que 3000 notables et artisans en -587. Mardochée de l'histoire de Pourim est ainsi déporté.
Onze ans plus tard, Sédécias se révolte contre le roi Nabuchodonosor, la ville est complètement rasée, s'ensuit une deuxième déportation, dont celle des prophètes Jérémie et Daniel. Sédécias s'enfuit avec ses fils, mais ils sont rattrapés à Jéricho, ses fils sont égorgés devant leur père, les yeux de Sédécias sont crevés et il est exilé en Babylonie.
5 ans plus tard c'est toute l'élite, religieuse, politique, et intellectuelle, seuls reste la population rurale.
Les juifs resteront 70 ans en Exil, et seront autorisés à rentrer en Judée et rebâtir le temple par le Grand Roi perse Cyrus II en -538. Quarante deux mille profitèrent de cette autorisation royale. Cependant beaucoup sont restés sur place, ce qui fait de la communauté juive irakienne une des plus vieilles communautés juive-orientale.

Les exilés de Babylone était ce qu'il restait des enfants d'Israël, car nous nous souvenons qu'environ un siècle auparavant le Royaume d'Assyrie avaient déporté les juifs du Royaume d'Israël, que l'on connait comme les 10 tribus perdues.

Les déportations successives laissa la Judée dépeuplée et pour parer à ce manque de population ont fit venir de l'Assyrie voisine une population qui se mêla aux ruraux restés en Judée et aux samaritains.

Sans l'élite religieuse et intellectuelle, cette population adopta pour religion le culte de Mardouk imposé comme seule religion autorisée par Babylone. La pureté religieuse des judéens en Exil, et leur fort sentiment d'identité culturelle, lorsqu'ils rentrèrent se confronta a la population restée en Judée. Le prophète Néhémie interdira tout contact avec cette population devenue idolâtre.  Je ne saurai que trop vous recommander la lecture du livre de Daniel, qui devint le proche conseiller du Roi Nabuchodonosor, après qu'il ait été le seule a savoir lui interpréter son rêve, le fameux rêve de la Statue. Pendant l'exil des Judéens à Babylone, cet empire s'écroula vaincu par les perses.

 
Si Nabuchodonosor et son père avaient permis l'apogée de Babylone, la mort de celui-ci précipitera sa chute.
Effectivement, les successeurs de Nabuchodonosor n'ayant pas la trempe des fondateurs, et rongés par des luttes intestines, ne surent maintenir leur royaume. 4 rois succédèrent à Nabuchodonosor(Amel-Mardouk, Neriglissar, labasi-marduk, Nabonide).

Nabonide fut donc le dernier roi de Babylone
, il s'absenta de son royaume 10 longues années pour une retraite dans le Hedjaz dans l'Oasis de Taima en Arabie, qu'il conquiert ainsi que plusieurs autres villes. Il place sur le trône de Babylone son fils Balthazar qui régit l'empire babylonien comme gouverneur.
Balthazar conduira l'empire à sa perte.
Le prophète Daniel lui prédit sa mort, lors d'un banquet lorsqu'il utilisa la vaisselle du temple. Une main écrira sur le mur Mené, méné, tekel,ourfarsin, qui signifie : D' a compté les jours de ta royauté et en a décidé la fin, tu as été pesé dans la balance et trouvé trop léger. Ton royaume a été divisé et donné aux Mèdes et aux Perses.

 

Le soir même le 23 Octobre -539 Cyrus II le Grand rentra à Babel et tua Balthazar, exila son père qui était rentré la veille, dans une des provinces de la Perse.Cyrus II installa son fils, Cambyse II sur le trône de Babylone par la volonté de Marduk, et hérita de l'empire babylonien.

 Avec le roi Cyrus, l'Empire se développa de telle manière, que tous les historiens s'accorde a dire que l'empire perse fut le plus vaste de toute l'antiquité.

 

 

Le roi Cyrus délivre tous les captifs faits du temps de Nabuchodonosor, ainsi les exilés judéens reçoivent l'autorisation donc de rentrer en Judée et de rebâtir le temple de l'Eternel et aussi de récupérer les objets du temple qui avait été pillé. Ils reviennent sous la direction de Zorobabel, petit-fils de yéhoyakhin.

Ceux qui restent se fondent dans l'empire perse, tout en gardant leur spécificité.

L'empire perse sous Darius 1er est a son apogée, Darius serait le fils d'un satrape ayant vécu sous Cambyse.

Le fils de Darius 1er est Xerxès soit Assuérus, et cette à cette époque que se déroule l'histoire de Pourim à Suse (Shoushan).Suse ayant été décrétée maison royale avant Persépolis.

Pour conclure ce petit historique, j'aimerais dire quelques mots sur les deux communautés moyen-orientales que sont la communauté des juifs de Babylone (Irak) et la communauté des juifs de perse.

Ce sont les deux plus vieilles communautés de la diaspora juive, puisqu'elles datent de ce fameux exil des judéens provoqué par Nabuchodonosor.

Aujourd'hui malheureusement il ne reste guère de juifs en Irak ainsi que dans le Kurdistan irakien, la plupart ayant émigré en Israël dans les années 50 suite aux persécutions subies, quelques dizaines tout au plus, quand à la communauté perse (Iran), elle compte quelques 20 000 âmes.

Les juifs qui sont restés dans l'empire perse et ne sont pas retournés en Judée à l'époque de Cyrus,  prospérèrent et fondèrent des communautés solides.

Un siècle plus tard le retour des Judéens en leur patrie, deux notables juifs, Ezra et Néhémie, reviennent en Judée pour y légiférer.

Que ce soit sous dynastie hellénistique des Séleucides suivant les perses, ou encore celles des parthes suivant les séleucides, les communautés juives vécurent en paix et s'épanouirent. Lors de la destruction par les romains de Jérusalem et du deuxième temple, beaucoup de judéens vinrent se réfugier dans les communautés babyloniennes et perses. Naissent alors des académies, ou voit le jour le fameux talmud de Babylone. Le chef de la communauté en Exil est appelé exilarque.  Les exilarques se succèderont jusqu'au XIème siècle de notre ère. Nous sommes donc prêts maintenant à connaitre l'histoire de Pourim.

Nous nous trouvons donc a Suse (Shoushan), en Perse sous le règne de Xerxes 1er (Assuérus).(-486/-465). L’histoire de Pourim tourne autour de 4 personnages principaux, Le Roi Assuérus, Haman, Morde'hai ou Mardochée, Esther (photo ci-contre). Pourim signifie les sorts, et commémore la délivrance des juifs du complot mené par Haman, ministre du Roi de Perse qui avait planifié leur extermination totale.
Comme nous le savons Cyrus ayant permit le retour des exiles judéens avec le trésor du Temple et l'autorisation de rebâtir celui-ci, tout se compliqua bientôt pour les juifs de l'Empire.
L
es lettres d'accusation furent adressées au Roi Assuérus, notifiant que les juifs de Judée en recouvrant leur indépendance religieuse, mettait en péril l’unité de l Empire, et se regroupaient pour former plusieurs poches de rébellion.
" Les adversaires de Juda et de Benjamin, ayant appris que ceux qui revenaient de l'exil bâtissaient un sanctuaire à Hachém, Dieu d'Israël, ils se présentèrent à Zorobabel et aux chefs des familles et leur dirent: "Nous voulons bâtir de concert avec vous, car, comme vous, nous recherchons votre Dieu, et c'est à lui que nous offrons des sacrifices depuis les jours d'Essar-Haddôn, roi d'Assyrie, qui nous a transportés ici." Zorobabel, Yêchoua et les autres chefs des familles d'Israël leur répondirent: "Il ne vous appartient pas de construire avec nous une maison à notre Dieu: nous seuls, tant que nous sommes, nous voulons faire la construction en l'honneur de Hachém, Dieu d'Israël, ainsi que nous l'a ordonné Cyrus, roi de Perse". Alors la population du pays s'appliqua à décourager les habitants de la Judée et à les détourner de bâtir en les intimidant. De plus, ils soudoyaient contre eux des personnages influents pour entraver leur projet, tant que vécut Cyrus, roi de Perse,……..Pour lire la suite des correspondances vous pouvez vous référer au livre d Ezra chap. 4 et 5.
Assuérus régnait avec une main de fer son royaume, et n hésitait pas à persécuter le moindre de ses opposants ou ceux soupçonnes de trahison..


 

La fête royale

Apres avoir transféré la capitale de Babylone a Suze, Assuérus pour impressionner son peuple et les dirigeants de son Empire, organisa un festin qui dura prés de 180 jours. A la suite de cela il organisa un deuxième festin spécialement pour les habitants de Suze.

Comme toutes les autres nations composant l'Empire les juifs furent invités, la majorité d'entre eux sur le conseil de Mardochée qui était a cette époque le sage de la génération, ne se rendit pas au festin, d autres si, et se livrèrent à la débauche. Le Roi se mit à se vanter ses richesses, l'étendue de son Empire ainsi que de la beauté de la reine Vachti qu'il fit appeler pour que chacun découvre et admire sa grâce.

Celle-ci refusa net l'offre du Roi. Celui ci devint furieux, et sur le conseil de Haman, elle fut exécutée pour désobéissance (Vachti, petite fille de Nabuchodonosor avait une haine farouche des juifs). Apres la mort de Vachti des recherches furent entreprises pour trouver la plus belle femme du Royaume. Mardochée, avait une cousine du nom de Esther (mot de la racine hébraïque cacher, dissimuler), d une extrême beauté et pure, on l appelait aussi Hadassah. Et lorsque celle-ci fut présentée au palais, le roi la choisit immédiatement. Car sa beauté venait du rayonnement de son âme. Morde'hai lui avait conseillé de ne pas dévoiler son identité.

La conspiration déjouée

Esther devenue reine de Perse installa Mardochée comme conseiller du roi, et un jour celui-ci surprit une conversation entre deux valets, Bigthan et theres qui complotèrent afin d'empoisonner le souverain car après la nomination de Mardochée, ils se retrouvèrent sous ses ordres, ce qu'ils n'acceptèrent pas. Mardochée révéla à Esther le complot qui a son tour en informa le Roi. Le poison fut découvert dans la boisson du Roi et Mardochée fut inscrit dans les annales royales, comme celui ayant sauvé la vie du Roi.

Le nouveau chef du conseil des ministres.

Haman descendait d’Amalek et n'était pas perse, Amalek a été dans toutes les générations l' ennemi implacable des juifs. Il était extrêmement riche, et le roi le nomma chef du conseil des ministres.

Le roi proclama que chacun devait se prosterner devant Haman, ce que Mardochée ne fera jamais. (Les deux hommes se connaissaient déjà depuis le règne de Cyrus, Haman comme chefs des conspirateurs, et Mardochée comme avocat de son peuple)

 La machination de Haman.

Haman dressa une longue liste d'accusations contre les juifs, le roi Assuérus (photo ci contre) lui renouvela toute sa confiance pour sa loyauté et permit à Haman de décider du sort de ces éventuels agitateurs. Assuérus donna  sa chevalière munie du sceau royal a Haman l'investissant ainsi du pourvoir absolu. Haman convoqua les scribes royaux et rédigea deux décrets royaux. La première ordonnance prescrivait de donner au peuple des armes pour le 13 Adar afin que ce jour ils puissant massacrer un groupe de population particulier.
La deuxième ordonnance était cachetée et ne devait être ouverte que le 13 Adar elle indiquait le nom du groupe : les juifs. Par courriers rapides ces ordonnances furent adressées aux satrapes des 127 provinces du Royaume

Mardochée entre en action.

Mardochée fit un rêve étrange dans lequel lui était révélé que sauf un repentir sincère les juifs couraient le danger d’être exterminés pour avoir désobéi, en se rendant à l'orgie du roi. Mardochée se réveilla et déchira ses vêtements en signe de deuil, la mauvaise nouvelle se répandit comme une trainée de poudre, dans tout l'Empire. Mardochée fit prévenir Esther, pour qu'elle puisse intervenir auprès du Roi.

Seulement, Esther ne pouvait voir le roi sans y être invitée par lui, sous peine de mort. Esther demanda a Mardochée que tout les juifs du Royaume jeunent durant trois jours et ensuite elle trouverait un stratagème afin de rencontrer le souverain.
Les juifs jeunèrent dans tous le Royaume et les litanies et prières s'élevèrent jusqu' au ciel. A Suse 12000 prêtres et 22000 enfants d un seul cœur prièrent.

Esther intercède auprès du Roi.

Apres les 3 jours de jeune, Esther rassembla tout son courage et se dirigea vers a salle du trône. Assuérus, l'aperçût  pale et affligée il lui tendit immédiatement son spectre. Le Roi lui dit, Qu'as tu reine Esther, que puis-je faire pour toi, Si tu désirais la moitié de mon royaume, je te le donnerai. Esther invita le Roi a un banquet qu'elle avait préparé spécialement pour lui et Haman. Le Roi accepta et ordonna a Haman de se rendre au banquet de la reine.

Lors de ce premier banquet, Esther ne révéla rien mais  promit au Roi que le lendemain lors d'un deuxième festin elle lui révélerai tout. Haman transporté de joie rentra chez lui et croisant Mardoché refusant toujours de se prosterner, décida de le faire périr. Sur le conseil de sa femme et de ses fils il décida de faire pendre Mardochée a une potence de 50 coudées.
Le lendemain, il profiterai du banquet de la reine pour demander l’autorisation du Roi.
La nuit fatale.

Assuérus qui dormait tranquillement se réveille brusquement l esprit traverse par un soupçon, il ne pu se rendormir, et si Esther et Haman complotait contre moi…s'était – il dit ! Il appela son fidèle serviteur chamchi, pour qu' il lui lise les récents événements survenus au palais, peut-être n avait-il pas récompensé quelqu'un a sa juste valeur ?
Chamchi(qui n est autre qu' un des fils de Haman) lui lut les archives et lui rappela que Mardochee le juif avait sauve la vie du roi d un complot d assassinat. Assuérus fit rentrer Haman et lui demanda comment il pourrait honorer un de ses sujets. Haman pensant que cet honneur allait à son adresse dit au roi.

L homme que le roi souhaite honorer devrait revêtir les habits royaux, porter la couronne royale, et devrait passer dans toutes les rues de Suse, assis sur le cheval du Roi, et tous les fonctionnaires royaux marcheraient derrière lui en criant. Ainsi est-il fait à l homme que le roi désire honorer. Assuérus ordonna a Haman d honorer Mardochée, haman supplia le roi en lui disant qui l'était son ennemi juré, mais le roi menaçant continua d ordonner a Haman.

 Le déclin de Haman et sa fin.

 Haman (photo ci contre) vêtit Mardochée des vêtements royaux, lui mit la couronne et conduisit lui-même Haman dans toutes les rues de la Capitale. Les trompettes royales retentissaient dans toute la ville et un foule immense se pressèrent pour voir passer la procession .
Le soir Haman et Assuerus se rendirent au banquet de la Reine Esther. Le Roi réitéra a Esther qu'il lui offrirait ce qu'elle désirerait. Esther lui dit, je ne souhaite qu'une seule chose que ma vie soit épargnée ainsi que la vie de mes compatriotes, car nous devons mon peuple et moi être sous peu exterminés par un de tes décrets. Assuérus dit-" qui oserai faire une chose pareille…"
Alors Esther désigna Haman, comme l’oppresseur et ayant usurpé le sceau royal pour éditer des décrets perfides. Haman se jeta aux genoux de la reine, la suppliant de lui sauver la vie. A ce même moment le Roi entendit que dans les jardins royaux on abattait des arbres sur l'ordre de Haman pour dresser une potence a Mardochée, le Roi fou de rage ordonna qu'on y pende immédiatement Haman et ses 10 fils.

Mardochée succéda a Haman, et un nouveau décret royal fut envoyé a tous les satrapes pour annoncer que Haman avait abusé de la confiance du roi en faisant paraitre des décrets falsifies. Les juifs furent ainsi sauvés de l extermination. Et tous les ennemis de la reine et de son peuple furent punis.

Depuis 24 siècles, les juifs jeunent le 13 Adar, Afin de commémorer le jeune de trois jours qu'Esther décréta, Le soir du Jeune dans toutes les communautés juives, nous lisons l'histoire d'Esther, (la Meguilat Esther), Les enfants se déguisent et reçoivent des tas de friandises, lorsque lors de la lecture le nom de Haman est évoqué , le bruit des crécelles, les gens qui tapent du pied, les pétard fait de ce moment un joyeux vacarme pour le plus grand plaisir des enfants. Dans toutes les villes du monde la lecture se la Méguila se fait le 13 au soir et le 14 au matin.

Cependant en Israël dans les villes fortifiées comme Jérusalem, Hébron ou Acre comme a Suze à l'époque la lecture se fait le 15.A Suse cependant les juifs continuèrent a se défendre jusqu'au au 15. La fête de Pourim est une fête, joyeuse, ou le bien a vaincu le mal, cette fête sera fetée jusqu'à la dernière génération.

Il est d'usage pendant cette fête d'écouter scrupuleusement l'histoire de Pourim d'envoyer des dons au pauvres, d'envoyer des cadeaux à ses amis ainsi que des friandises, de manger des fruits secs, nourriture dont se nourrissait la reine Esther, de déguster des mets succulents et de boire plus que de coutume, Nous devons et c'est ce que cette fête nous apprend nous souvenir d'Amalek qui a chaque génération revient pour maudire et maltraiter les juifs, voir les exterminer, par un antisémitisme vicéral et gratuit.

Que L'Eternel fasse qu'Amalek et son souvenir disparaisse à Jamais, que la paix et la Joie règne continuellement comme à Pourim

Pourim vé Hag Saméa'h.

Article Rédigé par Aschkel pour le Blog JSS
Pour vous instruire sur tous les us et coutumes de la fête de Pourim :

http://www1.alliancefr.com/~zmanim/pourim/Paccueil.htm

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
blog(fermaton.over-blog.com),No-27. - THÉORÈME DES ROIS. - Mathématiques des Rois d'Assyrie.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis