Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 17:47

ISRAËL BANQUE CENTRALE - LE FACE A FACE CONFLICTUEL ENTRE STANLEY FISHER ET BIBI NATANYAHOU. La Banque centrale est convaincue de la nécessité d'alléger les conditions d'attribution des allocations chômage.

 


Par Jacques Bendelac
Rubrique: Banque & finance
Publié le 10 mars 2009 à 09:12

Les mesures qui sont préconisées par la Banque centrale et qui prennent à contre-pied la logique libérale du Trésor israélien. Certes, il n’y a pas vraiment de nouveautés dans les mesures proposées par la Banque centrale, mais plutôt un changement visible de priorités.

C’est ainsi que la Banque centrale est convaincue de la nécessité d’alléger les conditions d’attribution des allocations chômage.

Il est vrai qu’Israël est le pays occidental le moins généreux en matière d’allocation chômage: les droits se limitent à 5 mois d’indemnité, et encore faut-il avoir travaillé au moins un an avant de se retrouver au chômage.

Aujourd’hui, la Banque d’Israël propose d’allonger la durée maximale d’indemnisation et de réduire la durée minimale d’activité, ce qui va accroître le nombre des chômeurs indemnisés.

Par ailleurs, les économistes de la Banque d’Israël sont sceptiques quant à l’efficacité d’une baisse de la fiscalité proposée par le candidat Netanyahou. Stanley Fischer a recommandé à maintes reprises d’éviter de réduire la fiscalité dans une période de récession et alors que les caisses de l’Etat commencent à se vider.

En outre, la banque propose d’accroître très sensiblement les investissements en infrastructures, éducation et emploi. Objectif: relancer la machine économique et freiner la montée du chômage.

La position actuelle de la Banque centrale quant à la nécessité d’un changement de politique économique risque de détériorer les bonnes relations qu’entretient Stanley Fischer avec Benyamin Netanyahou; n’oublions pas que c’est ce dernier qui avait nommé Fischer au poste de Grand Argentier en 2005.—

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis