Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 22:06

Il y va du destin d'une société comme du destin des hommes: celui ci est clairement tracé dans leur nom; pour peu qu'on se donne la peine de l'écrire en hébreu. Ainsi AREVA qui s'écrit ערבה, intègre ערב qui signifie "Arabe"

Je sais bien que les fondateurs d'AREVA, à la recherche d'un nom m'objecteront qu'il n'en est rien et que le choix d "Areva" provient de la similitude entre la future architecture du siège de la société avec une celle d'une belle et harmonieuse abbaye cistercienne, du nom Arevolo, située au nord de l'Espagne. Mais peut être que le nom de l'abbaye provient aussi du nom "Arabe"  ?

Quoiqu'il en soit, AREVA va bien porter son nom – en hébreu et en arabe – puisqu'il a été décidé en haut lieu de vendre une part encore non déterminée de la société à l'Arabie Saoudite et aux autres Etats du Golfe. Rappelons pour mémoire qu'AREVA maîtrise toute la chaîne nucléaire , de l'extraction de l'Uranium, à son enrichissement et jusqu'aux produits finis "atomiques", qu'ils soient d'usage civil ou militaire. On évoque dans un premier temps une prise de participation qui ne serait pas supérieure à 5%, mais qu'en sera t-il dans un second temps ?

AREVA a besoin d'argent et les sous se trouvent dans les Fonds Souverains qui en regorgent; souvenir du temps où le prix du baril de pétrole valait encore quelque chose.

Les modalités et la décision finale furent prises le 13 Mars à l'Elysée, lors d'un entretien entre le Président Sarkozy et et Vice président du Koweït , Cheikh Jaber Moubarak Al-Hamad Al-Sabah. Rappelons que l'Etat français est actionnaire d'AREVA à hauteur de 93 % . Désormais la France partagera ce privilège avec les Etats arabes.

L'entrée au capital d'Areva par les pays sunnites du Golfe n'est pas sans inquiéter les Etats-Unis et Israël. Le président Obama s'est immédiatement entretenu avec le roi Abdallah pour essayer de comprendre les véritables intentions de l'Arabie saoudite et de ses alliés dans leur prise de participation dans géant nucléaire français..

Les raisons de l'inquiétude d'Israël sont d'autant plus compréhensibles, quand on sait que pendant que l'Iran développait ses techniques nucléaires, à grand renfort de publicité, l'Arabie saoudite n'était pas en reste, mais en s'enveloppant de la plus grande discrétion. L'entrée dans AREVA qui maîtrise, comme personne, l'art et la manière de fabriquer la bombinette atomique permettra aux pays arabes sunnites du Golfe de montrer à l'Iran leur détermination de ne pas être à la traîne, et en même temps, faire comprendre à Israël que l'époque bénie où l'Etat sioniste était le seul à maîtriser la technologie nucléaire est bel et bien révolue.

Conséquence secondaire: cela permet à Sarkozy de marquer de nombreux bons points au Moyen-Orient et se se placer en alternative aux Américains, qui par ailleurs, avaient signé des tas de contrats "nucléaires civils" avec les Etats du Golfe. Comme quoi on peut à la fois réintégrer l'OTAN et enquiquiner les Etats-Unis.

Ce qui inquiète fort c'est que les Iraniens, n'étant pas des imbéciles, doivent voir d'un fort mauvais oeil la soudaine percée de leurs ennemis sunnites, dans le nucléaire le plus sophistiqué, à savoir dans le capital d'AREVA. Si j'étais à leur place je mettrais un coup d'accélérateur à mon programme atomique et je ferais tout pour empêcher les saoudiens de posséder leur propre bombe.


Rappelons nous les prophéties bibliques où le roi d'Arabie va pleurer dans le giron d'Edom - lire l'Occident - parce que le roi des Perses lui cherche des noises.


Si l'on se penche d'avantage sur la signification du mot AREVA en hébreu ( Aïn, Rech, Beth,) on trouve, outre le mot "Arabe" les mots "garant" mais aussi "otage" . AREVA serait donc le garant de la technologie nucléaire française mais peut également être pris en otage. Par qui ? Concluez par vous mêmes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis