Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 07:06
(1)

Sans doute le scoop du siècle qui fera dire aux altermondialo--chavo-gauchistes qu'ils ne sont pas antisémites s'ils sont antisionistes... mais risque de les embarrasser quant aux mythes intouchables qu'ils entendraient préserver : l'alliance indéfectible entre leur "Saint" le plus "irréprochable" et celui désigné contre leur pire ennemi, diabolisé à l'extrême...

 Attention : en fin d'article, un biographe israélien du "Che" dément cette version comme fabriquée par les milieux contre-révolutionnaires russes, afin de construire artificiellement une symétrie entre Communisme révolutionnaire et Sionisme (d'autant que les familles ukrainiennes, russes ou polonaises plongeaient fréquemment leurs racines idéologiques aux deux voies "d'émancipation" nationale ou internationale possibles, dans le contexte mouvant de l'Europe de l'Est de l'époque....)


http://jss.over-blog.com/article-29161678.html

Certains le perçoivent comme un assassin fanatique qui, au nom de très discutables convictions, tua des centaines de personnes. D’autres le considèrent comme un glorieux héros, défenseur des faibles et des opprimés, un personnage romantique qui charme les jeunes du monde entier en occupant une place de choix sur leurs T-shirts. Mais qui était-il en réalité, ce révolutionnaire sud-américain qui atteignit le pouvoir à Cuba et mourut en terre étrangère, objet, avant et après sa mort, d’un amour inconditionnel de la part de ses admirateurs et de grand mépris de la part de ses ennemis ?
Après seulement quarante ans depuis le décès du Che, les agences de renseignement des deux ex-grands blocs ont ouvert leurs archives en dévoilant la véritable identité du mythe de la révolution cubaine. Les documents déclassifiés tout récemment nous laissent pénétrer en profondeur dans la personnalité et l’œuvre d’Ernesto dit  « Che » Guevara. Il y est question de la découverte de son appartenance au peuple juif et de son attachement, pendant les quelques années qui lui restaient à vivre, à son peuple et à sa terre.
Tout commença en 1964, lorsque sa mère, Célia, sentant la mort s’approcher et tenaillée par les remords (elle décéda en mai 1965), révéla à son fils l’histoire si longtemps cachée de sa famille. Célia naquit en 1908 à Buenos-Aires au sein d’une famille juive sioniste et très pratiquante, issue de l’immigration russe. On la nomma Célia en souvenir d’une tante tuée pendant un pogrom. Jusqu’à l’âge de 18 ans Célia Sharon crût dans le milieu fermé du quartier juif de la capitale argentine, recevant une éducation très respectueuse des traditions. A 18 ans elle quitta sa famille pour pouvoir se marier avec un catholique argentin, le médecin Ernesto Guevara Linch, en renonçant ainsi pour toujours à sa judéité et même à son patronyme Sharon. Un an après elle mit au monde Ernesto.
L’éducation du Che et de ses frères et sœurs ne pouvait rendre lointainement imaginable l’idée d’avoir des racines israélites. Célia occulta habilement et obstinément ses origines, sans en dire mot non plus à son propre mari. Cependant, peu de temps avant son trépas, elle décida d’en parler à son fils Ernesto. Celui-ci apprit avec stupeur que selon la Torah, étant donné que sa mère était juive, il l’était lui aussi, et que dans le vieux monde il avait des cousins germains. Des cousins juifs comme lui ! Célia savait que son frère Samuel, de 18 ans son aîné, fervent sioniste, avait quitté la Russie et émigré en Israël (connue encore sous le nom de Palestine).    
       
Les confidences de sa mère bouleversèrent complètement l’esprit du Che, qui, jusqu’alors, ne s’était jamais intéressé ni à la culture hébraïque ni à Israël. Il commença à étudier avec acharnement tous les textes sacrés, tous les livres ayant trait au judaïsme, il plongea corps et âme dans toute la documentation qu’il parvint à se procurer.
Dans les années 60 l’état hébreu jouissait encore de la sympathie de l’opinion publique de par le monde : une minorité était parvenue, mue par une farouche volonté, à s’affranchir du joug britannique, ce qui forçait le respect et l’admiration à l’étranger. C’est à ce moment là que le Che ressentit une intense nécessité d’acquérir des éléments plus forts afin de se lier physiquement à la Terre de ses aïeuls. Il se rendit en Egypte, la République Arabe Unie, où il passa une semaine jusqu’au 24 février (2). Le 1er mars il réapparut dans la Vallée du Nil, faisant durer deux semaines son séjour en Egypte. Oui, mais où précisément ? Où M. Ernesto Che Guevara, Ministre Cubain et Président de la Banque Nationale de Cuba se trouvait-il exactement dans la semaine intermédiaire, entre le 24 février et le 1er mars ?
Ce n’est que tout récemment, en 2007, que la CIA a divulgué le contenu ultra secret de certains dossiers concernant le célèbre révolutionnaire, d’où il en ressort ce qui suit : le 24 février, Guevara quitta l’Egypte et s’embarqua vers Chypre d’où il atteignit Israël. Ce fut la première fois de sa vie qu’il foula le sol de ses ancêtres. Il y arriva incognito dans le seul but d’y rencontrer et d’y établir des relations personnelles et politiques avec la famille de son oncle Samuel. Il découvrit l’existence d’un cousin germain ayant le même âge. Il ne perdit pas de temps et alla aussitôt à Tel-Aviv pour y rencontrer le mystérieux cousin : il s’agissait du Général Ariel Sharon, commandant de la Première Division Blindée de Tsahal !
Il n’y a pas très longtemps le journal israélien Maariv a publié un reportage affirmant que l’Argentin Ernesto Che Guevara et l’ex Premier Ministre israélien Sharon étaient cousins germains et qu’ils se rencontraient secrètement très souvent. Célia de la Serna (3) était « en fait une juive russe ayant fui les pogroms, son nom était Sheinerman, sœur cadette de Shmuël Sheinerman, père de Ariel Sharon, émigré en Palestine au début du vingtième siècle ». Ce n’est qu’en 1965, juste avant de mourir, que Célia expliqua au Che son étroit lien familial avec Ariel Sharon. Le Che se rendit en Israël sous fausse identité, y prit contact avec son célèbre parent et s’inscrivit dans un institut supérieur d’études rabbiniques. Conclusion implicite du rapport ? Attendu que sa mère était juive (4) et qu’il suivait avec zèle les doctrines talmudiques (5), Ernesto Guevara doit être considéré juif à tous les effets. Ces informations sont toutefois remises en cause par un biographe israélien du Che qui les attribue aux milieux contre-révolutionnaires russes dont l’objectif est la mise en exergue du rapprochement idéologique entre sionisme et révolution russo-soviétique : tout cela ne serait qu’une réponse sioniste au « Protocole des Sages de Sion » (source : Alef).
Mais, après tout, la tête du commandant n’était-elle pas toujours couverte ?
Traduction libre de l’italien par Myriam BENTOLILA
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les annotations ont été ajoutées par la traductrice :
(1) Le Talmud est appelé aussi Guémara.
(2) Il n’est pas précisé s’il s’agit de 1964 ou 1965.
(3)  Le nom officiel et complet du CHE était : Ernesto Guevara de la Serna.
(4) Quel message implicite pourrait-il y avoir dans ces affirmations ? C’est bien connu que tous ceux nés d’une mère juive sont automatiquement juifs
(5) Nul besoin d’étudier le Talmud ou d’en être un éminent érudit pour être considéré juif. L’étude du Talmud ne rend pas plus juif. En outre, tout israélite pratiquant observe non seulement la Loi Ecrite transmise par le Pentateuque, ce qui est de notoriété publique, mais applique tout aussi scrupuleusement la Loi Orale (erronément désignée ci haut avec le terme de « doctrine ». La Loi Orale a été mise par écrit beaucoup plus tard dans un vaste recueil de traités appelé Talmud). Les deux Ecritures Saintes sont considérées sur un même pied d’égalité. Les juifs non pratiquants, mais respectueux des traditions et de certains rites, suivent jusqu’à date des Loi ancestrales, originairement orales, dûment retranscrites et amplement expliquées par les rédacteurs Talmud, qui craignaient qu'elles ne se perdent avec les exils
par JSS
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
If you really want to know how cool Che Guevara was please do read his book “The Motorcycle Diaries”. And if you are too lazy to read the book you can watch the movie based on the same with the same name. Both are awesome. A Mast read or watches!
Répondre
C
Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-14. THÉORÈME DU CHE.- QUEL HOMME ?
Répondre
C
Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-14. THÉORÈME DU CHE.- COMMANDE CHE GUEVARA.
Répondre
H
<br /> 1ALEXANDRE CBB REUTLINGEN BUSCH JAEGER1 HABIB ET NORACJCE91988E2592 La Bresse louhannaise : bulletin mensuel de la Société d'agriculture et d'horticulture de ...<br /> 1890 (A2).<br /> 255<br /> Question écrite n 2592/88 de M. Jean-Marie Vanlerenberghe, Mme Nicole Fontaine, MM. Jean-Pierre Abelin, Jacques Mallet et Michel Debatisse à la Commission: Ecartement des prises de courant<br /> JO C 208 du 14.8.1989, p. 33 (ES, DA, DE, EL, EN, FR, IT, NL, PT)<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> <br /> 92009E5346 1891 (A3). P235<br /> Question écrite E-5346/09 posée par Roger Helmer (ECR) à la Commission. Chiffres sur les objets perdus ou volés<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 10E, 14.1.2011<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 62006J0374C(01) 1892 (A4). P310<br /> Affaire C-374/06: Arrêt de la Cour (première chambre) du 13 décembre 2007 (demande de décision préjudicielle du Finanzgericht Düsseldorf — Allemagne) — BATIG Gesellschaft für Beteiligungen<br /> mbH/Hauptzollamt Bielefeld (Renvoi préjudiciel — Dispositions fiscales — Harmonisation des législations — Directive 92/12/CEE — Produits soumis à accise — Marques fiscales — Sortie irrégulière d'un<br /> régime suspensif — Vol — Mise à la consommation dans l'État membre du vol — Non-remboursement des marques fiscales d'un autre État membre déjà apposées sur les produits volés)<br /> JO C 51 du 23.2.2008, p. 21–22 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV)<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html pdf<br /> <br /> <br /> 92008E0728 1893 (A5). P212<br /> Question écrite E-0728/08 posée par Robert Kilroy-Silk (NI) à la Commission. Objets d'art russes volés<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 291, 13.11.2008<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 62006J0374 1894 (A6). P321<br /> Arrêt de la Cour (première chambre) du 13 décembre 2007.<br /> BATIG Gesellschaft für Beteiligungen mbH contre Hauptzollamt Bielefeld.<br /> Demande de décision préjudicielle: Finanzgericht Düsseldorf - Allemagne.<br /> Renvoi préjudiciel - Dispositions fiscales - Harmonisation des législations - Directive 92/12/CEE - Produits soumis à accise - Marques fiscales - Sortie irrégulière d’un régime suspensif - Vol -<br /> Mise à la consommation dans l’État membre du vol - Non-remboursement des marques fiscales d’un autre État membre déjà apposées sur les produits volés.<br /> Affaire C-374/06.<br /> Recueil de jurisprudence 2007 page I-11271<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html pdf<br /> <br /> <br /> 92006E3660<br /> Question écrite E-3660/06 posée par Erik Meijer (GUE/NGL) à la Commission. Chauffeurs de camions de transport international agressés et volés et aide défaillante des employeurs pour leur<br /> rapatriement et leur accompagnement<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 329, 30.12.2006<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92005E0396 1895 (A7). P334<br /> Question écrite E-0396/05 posée par Erik Meijer (GUE/NGL) à la Commission. Types de transport transfrontaliers, stockage et commerce d'objets d'art volés dans les musées et absence de coordination<br /> européenne en matière de contrôle et de répression<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 299, 8.12.2006<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92002E2277 1896 (A8). P304<br /> QUESTION ÉCRITE E-2277/02 posée par Kathleen Van Brempt (PSE) à la Commission. Réimmatriculation de véhicules volés.<br /> Journal officiel n° C 137 E du 12/06/2003 p. 0067 - 0068<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 92000E0946 1897 (A9). P221<br /> QUESTION ÉCRITE E-0946/00 posée par Alexandros Alavanos (GUE/NGL) à la Commission. Restitution de biens culturels volés ou exportés illégalement.<br /> Journal officiel n° C 374 E du 28/12/2000 p. 0190 - 0191<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 91997E3572 Mémoires de la Société archéologique de Montpellier (Revue)<br /> 1841 (T2)-1850.<br /> Volume de périodique en mode imageP161<br /> <br /> QUESTION ECRITE no 3572/97 de Leonie van BLADEL au Conseil. Mesures de recherche et de confiscation de véhicules volés sur le territoire de l'UE dans les pays issus de l'ex- Yougoslavie<br /> Journal officiel n° C 158 du 25/05/1998 p. 0151<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 91996E4032 1850 (T3)-1854. P333<br /> QUESTION ECRITE no 4032/96 de Nikitas KAKLAMANIS à la Commission. Détention illégale, par les autorités de la Fyrom, d'objets volés<br /> Journal officiel n° C 105 du 03/04/1997 p. 0098<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> 91993E0705 (T4). P326<br /> QUESTION ECRITE no 705/93 de Ben VISSER à la Commission. Enregistrement et recherche de camions volés en Italie<br /> Journal officiel n° C 264 du 29/09/1993 p. 0046<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 91990E2837<br /> 1860 (T5)-1869.<br /> P336<br /> QUESTION ECRITE n° 2837/90 de M. Francesco SPERONI à la Commission. Droits de douane sur des objets volés en Grèce<br /> JO C 144 du 3.6.1991, p. 15 (ES, DA, DE, EL, EN, FR, IT, NL, PT)<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 91997E2673 1870 (T6)-1876.<br /> Volume de périodique en mode imageP340<br /> QUESTION ECRITE no 2673/97 de Leonie van BLADEL au Conseil. Vente libre de matériel d'effraction<br /> Journal officiel n° C 102 du 03/04/1998 p. 0088<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> http://www.bauernverband.de/index.php?redid=15333051989AP0012(01)<br /> RESOLUTION LEGISLATIVE (Procédure de coopération: première lecture) portant avis du Parlement européen sur la proposition de la Commission au Conseil relative à une directive modifiant la directive<br /> 87/402/CEE relative aux dispositifs de protection en cas de renversement, montés à l' avant des tracteurs agricoles et forestiers à roues, à voie étroite<br /> JO C 120 du 16.5.1989, p. 70 (ES, DA, DE, EL, EN, FR, IT, NL, PT) 1877 (T7)-1881. P447<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92002E2907<br /> QUESTION ÉCRITE E-2907/02 posée par Camilo Nogueira Román (Verts/ALE) au Conseil. Siège du quartier général de Yasser Arafat, président de l'Autorité palestinienne, par l'armée israélienne d'Ariel<br /> Sharon.<br /> 1882 (T8)-1893.<br /> P176<br /> Journal officiel n° C 155 E du 03/07/2003 p. 0064 - 0065<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 92002E0859<br /> 1899 (SER2,T1).<br /> P222<br /> QUESTION ÉCRITE E-0859/02 posée par Camilo Nogueira Román (Verts/ALE) au Conseil. Meurtres imputables à Ariel Sharon à Ramallah.<br /> Journal officiel n° C 277 E du 14/11/2002 p. 0097 - 0098<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 92002E0856 1902 (SER2,T2). P256<br /> QUESTION ÉCRITE E-0856/02 posée par Camilo Nogueira Román (Verts/ALE) au Conseil. Meurtres commis par les troupes d'Ariel Sharon dans les camps de réfugiés palestiniens.<br /> Journal officiel n° C 277 E du 14/11/2002 p. 0097 - 0097<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> <br /> 62004J0384 1903 (SER2,T3,FASC1)-1907 (SER2,T3,FASC2). P315<br /> Arrêt de la Cour (troisième chambre) du 11 mai 2006.<br /> Commissioners of Customs & Excise et Attorney General contre Federation of Technological Industries e.a.<br /> Demande de décision préjudicielle: Court of Appeal (England & Wales) (Civil Division) - Royaume-Uni.<br /> Sixième directive TVA - Articles 21, paragraphe 3, et 22, paragraphe 8 - Mesures nationales en vue de lutter contre la fraude - Responsabilité solidaire d'acquittement de la TVA - Constitution<br /> d'une garantie pour la TVA due par un autre opérateur.<br /> Affaire C-384/04.<br /> Recueil de jurisprudence 2006 page I-04191<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html pdf<br /> <br /> <br /> 62004C0384<br /> Conclusions de l'avocat général Poiares Maduro présentées le 7 décembre 2005.<br /> Commissioners of Customs & Excise et Attorney General contre Federation of Technological Industries e.a.<br /> Demande de décision préjudicielle: Court of Appeal (England & Wales) (Civil Division) - Royaume-Uni.<br /> Sixième directive TVA - Articles 21, paragraphe 3, et 22, paragraphe 8 - Mesures nationales en vue de lutter contre la fraude - Responsabilité solidaire d'acquittement de la TVA - Constitution<br /> d'une garantie pour la TVA due par un autre opérateur.<br /> Affaire C-384/04.<br /> Recueil de jurisprudence 2006 page I-04191<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html pdf<br /> <br /> <br /> 91995E1970 1908 (SER2,T4)-1917. P179<br /> QUESTION ECRITE no 1970/95 de Tony CUNNINGHAM à la Commission. Acquittement des taxes au franchissement de la frontière germano-autrichienne<br /> Journal officiel n° C 277 du 23/10/1995 p. 0041<br /> <br /> 91985E1227<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> 1ALEXANDRE CBB REUTLINGEN BUSCH JAEGER TERRASSE REUTLINGEN NORA ET HABIBJE T AIME JUIF91977O0094<br /> QUESTION ORALE NO 527/77 AVEC DEBAT DE MME WALZ, AU NOM DU GROUPE DEMOCRATE-CHRETIEN, AU CONSEIL SUR LA POLITIQUE ENERGETIQUE COMMUNE DES COMMUNAUTES EUROPEENNESCommunications de l'Association<br /> française des assurances sociales<br /> 1905 (T1)-1906.<br /> P85<br /> JO C 63 du 13.3.1978, p. 23 (DA, DE, EN, FR, IT, NL)<br /> <br /> "Aimer la vérité et haïr le mensonge." Histoire d'une formule [Texte imprimé] / par M. Marc Philonenko NORA DEVANT HABIB1905/10 (N3). P561907/03 (T2,N9). P52<br /> <br /> Auteur(s) : Philonenko, Marc (1930-....). Auteur<br /> <br /> CJCE92008E7066 Revue thérapeutique du Midi : journal de médecine, de chirurgie et de pharmacie pratiques<br /> 1850 (T1).<br /> P445<br /> Question écrite P-7066/08 posée par Claude Moraes (PSE) à la Commission. Trafic de drogue en Afrique occidentale<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 316, 23.12.2009<br /> Notice bibliographique<br /> 92008E6333 1851 (T2). P459<br /> Question écrite E-6333/08 posée par Frank Vanhecke (NI) à la Commission. Trafic de drogue du Maroc vers l'Europe<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 316, 23.12.2009<br /> Notice bibliographique<br /> 92007E5781 1852 (T3). P299<br /> Question écrite P-5781/07 posée par Marianne Thyssen (PPE-DE) à la Commission. Jouets chinois — gammahydroxybutyrate — drogue du violeur<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 191, 29.7.2008<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92006E3119 1853 (T4 = SER2,T1). P176<br /> Question écrite E-3119/06 posée par Antonis Samaras (PPE-DE) et Rodi Kratsa-Tsagaropoulou (PPE-DE) à la Commission. L'Afghanistan et la drogue<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 329, 30.12.2006<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92006E0961 1855 (T8 = SER2,T5). P187<br /> Question écrite P-0961/06 posée par Ivo Belet (PPE-DE) à la Commission. Vente de drogue néerlandaise à la frontière belge<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 328, 30.12.2006<br /> Notice bibliographique<br /> 92003E0403 1855 (T9 = SER2,T6). P187<br /> QUESTION ÉCRITE E-0403/03 posée par Alexandros Alavanos (GUE/NGL) à la Commission. Drogue et prisons grecques.<br /> Journal officiel n° C 011 E du 15/01/2004 p. 0086 - 0087<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> 91997E1985<br /> 1856 (T10 = SER2,T7).<br /> P391<br /> QUESTION ECRITE no 1985/97 de Olivier DUPUIS au Conseil. Drogue et liberté d'expression<br /> Journal officiel n° C 082 du 17/03/1998 p. 0023<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> 92002E0859 1858 (T12). P356<br /> QUESTION ÉCRITE E-0859/02 posée par Camilo Nogueira Román (Verts/ALE) au Conseil. Meurtres imputables à Ariel Sharon à Ramallah.<br /> Journal officiel n° C 277 E du 14/11/2002 p. 0097 - 0098<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> 92008E5213 Archives d'anatomie microscopique<br /> <br /> 7 (T1,FASC1).<br /> 203<br /> Question écrite E-5213/08 posée par Robert Kilroy-Silk (NI) à la Commission. Subventions à la culture de la marijuana<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 316, 23.12.2009<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92008E3112 1898/06/30 (T2,FASC1)-1899/03/20 (T2,FASC4).<br /> Volume de périodique en mode image et en mode texte, recherche pleinP403<br /> Question écrite E-3112/08(IT) posée par Cristiana Muscardini (UEN) à la Commission. La marijuana et les maladies périodontiques<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 40, 18.2.2009<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 92002E3108 1899 (T3,FASC1)-1900. PPXVII<br /> QUESTION ÉCRITE E-3108/02 posée par Cristiana Muscardini (UEN) à la Commission. Lésions cérébrales causées par la marijuana.<br /> Journal officiel n° C 092 E du 17/04/2003 p. 0230 - 0231<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 91999E1983 1901 (T4,FASC1)- (T4,FASC5). P333<br /> QUESTION ÉCRITE E-1983/99 posée par Cristiana Muscardini (UEN) à la Commission. Marijuana.<br /> Journal officiel n° C 203 E du 18/07/2000 p. 0104 - 0105<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html<br /> <br /> <br /> 91982E1693 1902 (T5,FASC1)-1903. P292<br /> QUESTION ECRITE NO 1693/82 DE M. HANS-GERT POETTERING, MME JOHANNA MAIJ-WEGGEN, M. ELMAR BROK, M. WILHELM HELMS, M. KARL VON WOGAU, MME MARLENE LENZ AU CONSEIL: LEGALISATION DE LA VENTE DE<br /> MARIJUANA ET DE HACHISCH<br /> Journal officiel n° C 055 du 28/02/1983 p. 0023<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 91980E2120 1903/09/20 (T6,FASC1)-1904/04/25 (T6,FASC4). P324<br /> QUESTION ECRITE NO 2120/80 DE M. FLANAGAN A LA COMMISSION: EXPORTATION DE MARIJUANA DE LA JAMAIQUE<br /> Journal officiel n° C 115 du 18/05/1981 p. 0022<br /> Notice bibliographique<br /> <br /> 91984H0765 1905 (T8)-1906. P329<br /> QUESTION NO 86 DE MME LEMASS (H-765/84) AU CONSEIL: CONFISCATION DES AVOIRS DE "BARONS" DE LA DROGUE<br /> JO C 122 du 20.5.1985, p. 79 (DA, DE, EL, EN, FR, IT, NL)<br /> Débats du PE (éd. française): n° 325 p. 0175<br /> Débats du PE (éd. allemande): n° 325 p. 0162<br /> Débats du PE (éd. italienne): n° 325 p. 0165<br /> Débats du PE (éd. néerlandaise) : n° 325 p. 0158<br /> Débats du PE (éd. anglaise): n° 325 p. 0152<br /> Débats du PE (éd. danoise): n° 325 p. 0150<br /> Notice bibliographique<br /> 91980H0100 1906/11/15 (T9,FASC1)-1907/10/30 (T9,FASC4). P327<br /> QUESTION NO 20 DE MME. SQUARCIALUPI A LA COMMISSION: COLLABORATION AVEC LE CONSEIL DE L' EUROPE ET LE GROUPE POMPIDOU EN CE QUI CONCERNE LA DROGUE<br /> Débats du PE (éd. française): n° 256 p. 0036<br /> Débats du PE (éd. allemande): n° 256 p. 0036<br /> Débats du PE (éd. italienne): n° 256 p. 0037<br /> Débats du PE (éd. néerlandaise) : n° 256 p. 0038<br /> Débats du PE (éd. anglaise): n° 256 p. 0033<br /> Débats du PE (éd. danoise): n° 256 p. 0033<br /> Notice bibliographique<br /> 62000A0365 1908/03/01 (T10)-1909/02/28. P349<br /> Arrêt du Tribunal de première instance (cinquième chambre) du 11 juin 2002.<br /> Alsace International Car Service SARL (AICS) contre Parlement européen.<br /> Marchés publics - Transport de personnes en véhicules avec chauffeurs lors des sessions du Parlement à Strasbourg - Conformité avec le droit français.<br /> Affaire T-365/00.<br /> Recueil de jurisprudence 2002 page II-02719<br /> Notice bibliographique<br /> Notice bibliographique + Texte (double visualisation)<br /> html pdf<br /> <br /> <br /> 92007E0940 1909 (T11,FASC1)-1910 (T11,FASC5). P465<br /> Question écrite E-0940/07 posée par Cristiana Muscardini (UEN) à la Commission. Les enfants et les gay prides<br /> Le titre de cette question écrite a été publié au OJ C 293, 5.12.2007<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> EUROGIFT1 DROGUES CJCE BUSC JAEGER ALEXANDRE REUTLINGEN HABIB ET NORA JE T AIME JUIF 1911 (T13,FASC1)-1912. P2311912 (FASC1,T14)-1913 (FASC2,T14).<br /> Volume de périodique en mode image et en mode texte, recherche pleinP3351913/05/20 (T15,FASC1)-1913/12/15 (T15,FASC4). P5701914 (T16)-1915. P196<br /> 1920/12/01 (T17,FASC1).<br /> P2071921/10/15 (T18,FASC1)-1922/08/15 (T18,FASC4). P167<br /> 1923/01/10 (T19,FASC1)-1923/12/26 (T19,FASC4).<br /> P2281923/03/15 (T20,FASC1)-1924/08/01 (T20,FASC3). P2051925 (T21,FASC2). P216<br /> 1925/01/20 (T21,FASC1).<br /> Volume de périodique en mode image et en<br /> P981925/10 (T21,FASC3). P4101926 (T22). P1431927 (T23). P290<br /> 1928 (T24).<br /> P1801930/03/20 (T26,FASC1)-1930/12/15 (T26,FASC3). P194<br /> 1931 (T27).<br /> P230<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis