Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 08:42

ISRAËL-COMPOSITION : BINYAMIN NETANYAHOU DIRIGERA LE PLUS IMPOSANT GOUVERNEMENT DE L'HISTOIRE D'ISRAËL.

Rubrique: Gouvernement
Publié le 31 mars 2009 à 07:09

GOUVERNEMENT-ISRAËL-COMPOSITION : BINYAMIN NETANYAHOU DIRIGERA LE PLUS IMPOSANT GOUVERNEMENT DE L’HISTOIRE D’ISRAËL.
IsraëlValley Desk Actualité et MBA

Le 24ème gouvernement de l’Etat d’Israël comportera 30 ministres et six vice-ministres (Secrétaires d’Etat), à savoir :

1er ministre : Binyamin Netanyahou – Likoud

2. Défense : Ehoud Barak – Parti Travailliste

3. Affaires étrangères : Avigdor Lieberman – Israël Beitenou

4. Finances : Yuval Steinitz – Likoud

5. Justice : Yakov Neeman – Likoud

6. Education : Guidon Saar – Likoud

7. Intérieur : Eli Ichai – Shass

8. Sécurité intérieure : Ytzhak Aaronovicz – Israël Beitenou

9. Industrie, Commerce et emploi : Binyamin Ben Eliezer – Travailliste

10. Télécommunications : Moshe Kharlon – Likoud

11. Agriculture : Shalom Simhon – Travailliste

12. Habitat : Ariel Attias – Shass

13. Transports : Israël Katz – Likoud

14. Environnement : Guilad Arden – Likoud

15. Culture et des Sports : Limor Livnat

16. Affaires stratégiques et vice 1er ministre : Moshe Ayalon – Likoud

17. Affaires sociales : Ytzhak Herzog – Travailliste

18. Tourisme : Stas Meseznikov – Israël Beitenou

19. Infrastructures : Ouzi Landau – Israël Beitenou

20. Intégration : Soa Landver – Israël Beitenou

21. Cultes : Yakov Mergui – Shass

22. Sciences et Technologies : Daniel Herchkovitz – La maison juive

23. Fonction publique : Michael Eytan – Likoud

24. Services de renseignements : Dan Méridor – Likoud

25. Ministre attaché à la présidence du Conseil : Meshoulam Nahari – Shass

27. Informations : Yuli Edelstein

28. Minorités : Avichai Braverman – Travailliste

29. Sciences : Daniel Herchkovitz

30. Santé : Binyamin Netanyahou, par intérim

Ministres sans portefeuille : Yossi Peled et Beni Beguin – Likoud

Le gouvernement comportera, en outre, 7 vice-ministres : 3 Likoud, 2 Parti travailliste, 1 Israël Beitenou et 1 Judaïsme de la Tora, si ce parti rejoint la coalition (le vice-ministère de la Santé, avec fonction de ministre. Cette particularité s’explique par le fait que l’ultra orthodoxie religieuse ashkénaze refuse la prestation de serment à laquelle est soumis un ministre).Un dernier point : les tractations, au sein du Likoud, entre le camp Netanyahou et celui de Sylvain Shalom se poursuivent. Rien donc n’est encore définitif.

ISRAËL ÉCONOMIE – LE NOUVEAU MINISTRE DES FINANCES YOUVAL STEINITZ EST UN EX-PHILOSOPHE DE GAUCHE!

 


Note : de fait, on pense que Bibi Netanyahou se réserve la définition de la stratégie économique globale, laissant à Steinitz le soin de mettre en place ses composantes principales.


Par Jacques Bendelac
Rubrique: Actualité
Publié le 31 mars 2009 à 06:58

Youval Steinitz n’a pas le profil attendu d’un ministre des Finances dans un gouvernement libéral: il n’a pas de formation économique, mais il est titulaire d’un doctorat en philosophie des sciences.

Il a débuté sa carrière politique dans les années 80, comme militant de “Shalom Ahchav”. C’est à la suite des accords d’Oslo qu’il abandonnera ses convictions gauchistes et s’inscrira au Likoud (1994).

Entre-temps, il entreprend une carrière universitaire comme enseignant en Philosophie à l’université de Haïfa. Entre 1987 et 1998, il a publié 4 livres de philosophie dont un best-seller (“Invitation a la philosophie) qui a été réédité quarante fois!

C’est en 1999 qu’il décide d’abandonner sa carrière universitaire pour se lancer dans la politique. Cette année-là, il se fait élire pour la première fois à la Knesset sur la liste de Likoud et depuis, il a été réélu régulièrement dans les 4 dernières Knesset.

Youval Steinitz est toujours resté très proche de Benyamin Netanyahou; ce dernier lui avait confié récemment la direction de “l’équipe des Cent jours” chargée de la préparation des principales mesures économiques à mettre en œuvre par le nouveau gouvernement.

Agé de 51 ans, Steinitz est marié, père de trois enfants et habite à Mevasseret Tsion, dans la banlieue de Jérusalem.

Partager cet article
Repost0

commentaires

joel 31/03/2009 15:19

Pour Lieberman aux affaires étrangères , je suis totalement d'accord avec toi !

Pour Barak ,c'est different .
Il est en fin de parcours politique ,à l'instar d'Olmert qui a poussé loin le discrédit ...et le ridicule .
Barak est " prévisible" , trop connu des stratèges arabes pour être réellement inventif .

Un homme neuf ,il ne doit pas en manquer parmi les jeunes loups , sans passif d'image et sans casseroles , est nécessaire pour booster la confiance des israeliens envers ce nouveau gouvernement .

Franchement , combien de temps Barak pourra-t-il rester dans ce gouvernement ?

Gad 31/03/2009 14:29

On dit qu'à titre personnel, Barak a tout fait pour conserver son poste et une place au gouvernement qui le préservait d'être éliminé par le Parti Travailliste, lui faisant payer la contre-performance des élections. De fait, mieux vaut Barak à la tête du parti travailliste que, je ne sais pas, Amir Peretz, par exemple.
Pour le poste de la Défense proprement dit, on aurait pu lui préférer Moshé "Booguy" Ya'alon. Mais il est néanmoins crédité d'avoir rechapé Tsahal et son Etat-Major, avec l'aide du compétent Gaby Ashkénazy et, en deux ans, d'être passé du fiasco de Liban II à la réussite relative de "Plomb Durci" (phase militaire, phase politique et survie du Hamas, c'est un problème de plus longue haleine). Aussi, lorsque tu dis, Joël, "mauvaise image", il n'est, en tout cas, pas responsable de l'héritage direct et de participation au premier fiasco. On peut penser qu'entre les deux, il a fait du "bon boulot" (peut toujours mieux) : affaire du réacteur syrien à Dar Ez Zour, manoeuvres dissuasives au Nord-Liban et dans le Golan, au moins deux opérations à Gaza suffisamment significatives pour "calmer le sud" (la deuxième essentiellement), récent raid au Soudan : Tsahal est opérationnel et dissuasif.
"Noyé" dans un gouvernement de droite, il a, autour de lui, Moshé "Booguy" Ya'alon, en vice-premier ministre et ministre des affaires stratégiques (notamment sur la question de l'Iran), Dan Meridor, aux renseignements, et même le Ministre des finances, Youval Steinitz, qui a eu des responsabilités en tant que chargé de la Commission de la Défense à la Knesset, pendant longtemps, Ouzi Landau, aux infrastructures (question des implantations),et vraisemblablement, l'excellent Uzi Arad au Conseil National de Sécurité. Et, bien entendu, Bibi, comme1er Ministre.
Il joue donc sa "fin de carrière" en tant qu'homme de gauche, au sein d'une représentation à droite, où le tacticien qu'il est pourra jouer sa partition, tout en étant exempté de devoir jouer les stratèges, ce qu'il n'a jamais vraiment été.
Politiquement, il offre une façade de gouvernement d'Union Nationale, ce qui contrarie vivement Livni comme étant "la seule à pouvoir faire la paix" et permet de rassembler les différentes forces vives de la Nation autour d'un projet diversifié et moins "unilatéral".
De même, je dirais, on peut avoir quelque crainte quant à l'affichage d'Avigdor Lieberman aux affaires étrangères, si l'on se souvient de quelques-unes de ses célèbres sorties qui ont fait grand bruit à l'étranger. Mais, se serait-il contenté d'un poste à la sécurité intérieure ou autre? Donc, là-aussi, il y a, à la fois du politique et aussi du marchandage post- électoral...

joel 31/03/2009 09:54

2. Défense : Ehoud Barak – Parti Travailliste

Barak est un has-been , une carriere entachée d'erreurs !
Il y a surement au parti travailliste des gens trés compétents qui peuvent occuper ce poste !

Barak a fait parti de l'équipe Olmert , porteuse d'une mauvaise image auprés des israeliens et cible de railleries des Palos .

MAUVAIS CHOIX !

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis