Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 08:24

http://clabedan.typepad.com/photos/uncategorized/2008/08/14/un_hermes450.gif
L'expectation suivante paraît quelque peu sur-estimée, au vu des récentes prises de paroles de Lavrov et d'autres représentants russes concernant l'absence de nouvelles sanctions contre l'Iran. Cependant, on ne peut douter qu'il s'agisse là d'enchères complexes, incluant tout un tas de sous-conditions et de perspectives repensées, permettant à la Russie de comprendre l'avenir de sa propre défense, à ne privilégier sa coopération qu'avec des états-voyous et canards boîteux, tels que la Syrie et l'Iran...

Israël contournerait ainsi, de façon parfaitement autonome, habile, et en douceur, une grande partie des embûches mises en scène par le staff Obama, les "mises en garde" de Joe Biden, les plans dépassés de Zbigniew Brzezinski, les "larmes de crocodiles" de la très incertaine Hillary Clinton. Une présence israélienne et des coopérations renforcées en Asie Centrale (nous l'avons récemment soulignée en pointillés : Arménie, Azerbaïdjan, Ouzbekistan, via Baïkonour) assureraient progressivement une plus grande amplitude et profondeur stratégique à Israël, au-delà de toute profondeur géographique plus réduite... et contraindraient les Américains à demeurer attentifs aux conséquences de leurs supposées "pressions" unilatérales...

Retenons, néanmoins, qu'aucune hirondelle, serait-elle même un drone, n'a jamais fait le printemps... à Moscou.


La récente vente d'armes à la Russie pourrait bien faire échouer la tentative iranienne d'achat du système de défense russe S-300. C'est du moins les conséquences qu'Israël espère de ce nouveau partenariat inédit. l'armée russe a passé une commande pour 50 millions de dollars d'avions sans pilote de divers types auprès des Industries aérospatiales israéliennes.



(Guysen.International.News / 2009-04-12 08:20:00 ISRAEL)
http://www.military.cz/russia/sam/s300p/S300PM_FIRE01.JPG

La Russie souffle le chaud et le froid
Par Julien Bahloul pour Guysen International News
Dimanche 12 avril 2009 à 19:54
http://www.guysen.com/articles.php?sid=9607
Les relations entre la Russie et l’Occident débutent-elles une nouvelle ère ? En effet la Russie vient d’annoncer dans un court laps de temps une amélioration des relations avec les Etats-Unis et un contrat d’armement inédit avec Israël.
Mais alors comment interpréter l’intention de la Russie de ne pas faire d’avantage pression sur l’Iran ?

Selon le ministre des Affaires étrangères russes Sergey Lavrov, les relations entre Moscou et Washington sont sur la bonne voie, même si ce dernier a précisé que la Russie faisait preuve d’un « optimise prudent » lorsqu’il s’agissait de ses liens avec Washington.

« Nous sommes satisfaits par la manière dont les choses se passent avec la nouvelle administration américaine. La confiance mutuelle s’était détériorée au cours des dernières années et cela prendra donc du temps pour la reconstruire. Mais nous avançons dans la bonne direction », a affirmé le ministre.
 

Les présidents Obama et Medvedev se sont rencontrés à Londres en marge du sommet du G20 et ont demandé à leurs équipes de négociations d’initier des actions pour réduire la présence des armes nucléaires dans le monde. Au terme de cet entretien, des officiels russes ont exprimé le souhait de voir Barack Obama renoncer au projet (initié par George W. Bush) d’installer un bouclier antimissile en Europe de l’Est.

 
Parallèlement à ce réchauffement Est-Ouest, la Russie a annoncé son intention d’acheter des drones israéliens dans le but d’améliorer l’efficacité de ses propres avions sans pilotes qui se sont illustrés par leur piètre performance durant la guerre contre la Géorgie en août dernier.
 
C’est la première fois que la Russie annonce un contrat d’armement avec Israël. Les relations entre les deux pays se sont sensiblement améliorées depuis la fin de Guerre Froide durant laquelle Moscou armait les ennemis d’Israël.
Toutefois les rapports sont toujours restés complexes entre les deux pays en particulier à cause du soutien russe à l’Iran et de l’invitation officielle lancée à des dirigeants du Hamas en 2006.
 
Le vice ministre russe de la Défense, Vladimir Popovkin, a confirmé la signature de ce contrat entre Jérusalem et Moscou sans préciser le nombre d’avions concernés.
« Je me suis rendu en Israël et j’ai vu à l’œuvre ces drones », a-t-il dit selon des propos rapportés par l’agence de presse RIA-Novosti.
 
Selon V. Popovkin, la Russie n’a pas l’intention d’utiliser au combat les appareils israéliens. L’armée souhaiterait plutôt les acquérir à des fins scientifiques. Ses propres drones sont en effet défaillants et obsolètes. A l’inverse, les drones israéliens dont s’était servie l’armée géorgienne pour combattre la Russie avait impressionné Moscou.
 
Compte tenu de ces deux évènements majeurs pour les amateurs de géopolitique, on aurait pu croire à un réel changement de la politique russe, mais tel n’est pas le cas.
En effet, S. Lavrov a affirmé samedi 11 avril que son gouvernement n’avait pas l’intention d’être plus sévère vis-à-vis de l’Iran pour s’attirer les faveurs de Washington.
 
« L’Iran est notre voisin. C’est un pays qui peut jouer un rôle très important dans la résolution de plusieurs conflits internationaux comme en Afghanistan, en Irak et dans le reste du Moyen-Orient », a-t-il dit.
« Nous ne fermons pas les yeux sur les vrais problèmes, notamment le programme nucléaire. Mais il serait irréaliste d’attendre de notre part que nous accroissions notre pression sur l’Iran au-delà de ce que nous avions convenu », a-t-il ajouté.
 
Des déclarations qui montrent bien que les relations internationales n’évoluent pas au grè des changements d’administrations américaines.
Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Quant à "l'Ours", metouka Aschkele shéli, je crois plus en une diversification des alliances garantissant une certaine marge de manoeuvre dans les interstices du "grand remaniement" en Asie Centrale et du Sud (Inde), autour des différentes zones de conflit (Afghapak, Irak), ainsi qu'à une présence et des accords de coopération renforcés dans les zones traditionnelles de prolifération risquant de profiter aux ennemis déclarés comme l'Iran ou la Syrie. Un levier permettant d'accéder à leur mentor (l'Ours)peut autoriser une certaine redistribution des cartes. Israël est leader dans un certain nombre de domaines technologiques et scientifiques, ce qui lui permet de faire valoir son point de vue sur l'avenir de la Région.
Répondre
G
Et c'est sans compter sur le Harop, qui peut patrouiller à 1000 km pendant plusieurs heures une zone désignée et repérer un missile en cours de lancement et le neutraliser avant son allumage, avec une charge de 23 kg. L'équipement russe S-300 est particulièrement visé, car ce système peut suivre une centaine de cibles à la fois et son radar mobile est difficile à brouiller. Harop est l'arme idéale, car il détecte tout missile à l'état inerte ou en mouvement et tout radar, même débranché. (source : Tsedek-Info, Albert Soued)
Répondre
A
On en parlait il y a deux mois, que la Russie ferait n'impote quoi pour aquérir les drones israeliens, encore que la dernière mouture soit transparente.<br /> Subtil je ne sais pas, car je me méfie de l'ours, mais en tous les mollah doivent enrager, et ça donne une petite leçon au loufoque d'obama !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis