Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 22:40
Mardi 14 avril 2009

Lors du rassemblement annuel de son organisation au Bourget (Seine-Saint-Denis), du vendredi 10 au lundi 13 avril, Fouad Alaoui, vice-président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), a consacré à la question palestinienne l’essentiel du discours politique de ces trois jours de conférences.

"Notre soutien à la cause palestinienne n'est pas un soutien communautaire, mais un soutien à une cause universelle juste. Et nous aurions aimé qu'il y ait un consensus en France sur ce sujet", a-t-il lancé dans une allusion aux manifestations de soutien à Israël, organisées en janvier par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

M. Alaoui a assuré que "les musulmans de France, à l'instar de l'immense majorité des citoyens, ont très mal perçu l'aliénation inconditionnelle des autorités juives de notre pays aux côtés de l'oppresseur israélien", fustigeant au passage "l'organisation de galas de soutien à l'armée israélienne".

 La charge de M. Alaoui contre les institutions juives françaises a aussi pris un ton clairement politique. "Aucune paix juste ne sera possible tant que le projet sioniste sera à l'oeuvre parce que ce projet a toujours reposé et repose sur la négation de la Palestine. Le projet sioniste altère la pureté de la religion monothéiste juive", a déclaré M. Alaoui, en précisant : "Nous sommes contre l'antisémitisme."

Nous ne pouvons qu’être scandaliser par ces déclarations émanant de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) qui  est devenue une officine ouvertement pro-Hamas, dont on ne compte plus les graves dérapages. Les propos de M. Alaoui sont irresponsables et démesurés  pour qu’il s'exprime  avec ce ton sur de tels sujets.

Au sujet de  sa déclaration «  la cause palestinienne n'est pas un soutien communautaire, mais un soutien à une cause universelle juste »  Nous rappelons ici  que la revendication nationale "palestinienne" n'est apparue qu'après 1967.  La Palestine, n'a jamais existé en tant que nation,  elle n’a jamais accueilli un Etat Arabe. Les revendications des palestiniens, comme par hasard après la victoire d'Israël en 1967 (et jamais avant cette date), ne l'étaient que par pure jalousie et convoitise.

Ce que monsieur Aloui n’a pas rappelé c’est qu’il n'existe pas de langue ni de culture proprement Palestiniennes. Les Palestiniens sont indissociables des Jordaniens (la Jordanie aussi invention récente, créée de toutes pièces en 1922 par les Britanniques). Aucun état indépendant arabe ou palestinien n’a jamais existé en Palestine. Un célèbre historien arabe américain, le Professeur Philippe Hitti, professeur à l’Université Princeton, a même témoigné contre la partition devant le Comité anglo-américain en 1946, en déclarant que: « l’histoire ne connaît aucune entité telle que ’Palestine’, absolument aucune » cité dans le Jerusalem Post, (2 novembre 1991).

Comment les Arabes sont-ils venus en Palestine ? Ils sont tombés du ciel comme de bons anges ? En réalité ils se sont installés là par la guerre, la conquête, la violence, le massacre. Jusqu'à eux et que ce soit sous les Grecs, sous les Romains ou sous Byzance, la Palestine était d'abord peuplée de Juifs. Les Juifs ont été chassés par les Arabes. En face de cela les Juifs y sont revenus avec mandat international.

Quant à la decalration  de M. Alaoui que "les musulmans de France, à l'instar de l'immense majorité des citoyens, ont très mal perçu l'aliénation inconditionnelle des autorités juives de notre pays aux côtés de l'oppresseur israélien", fustigeant "l'organisation de galas de soutien à l'armée israélienne», on pourrait lui répondre aussi que les juifs de France,  à l’instar de l’immense majorité des citoyens civilisés , ont très mal perçus l’aliénation inconditionnelle des autorités musulmanes aux cotés des terrorises du Hamas  et ils dénoncent les défilées et les marches inconscientes de soutien à cette entité islamofaciste.

M. Alaoui  a peut être perdu  la raison  ou il est devenu le nouveau porte parole du Hamas en France , qui se cache derrière la très honorable Union des organisations islamiques de France (UOIF) et  qui voulait  enfin que les juifs français manifestent …en faveur des barbares ! Il eut été plus intelligent de la part de M. Alaoui, au lieu de donner des leçons de morale aux juifs de France, de manifester, lui-même , contre les dirigeants irresponsables du Hamas, pour qu'ils cessent leurs élucubrations guerrières et leurs tirs d'obus et de Kassams sur leur voisin Israélien,  depuis huit ans déjà .

Faut t-il rappeler à M. Alaoui  que les manifestations musulmanes  en France était plus des manifestations de déferlement de haine anti-israélienne et, au passage antijuives, que des manifestations pour les palestiniens victime – eux même – de la barbarie hamassique. Faut t-il rappeler à M.Alaoui que ces marches islamistes, qui condamnent systématiquement Israël, se taisent quand des minorités, musulmanes ou non, sont massacrées dans les pays musulmans ! Qu’a fait M. Alaoui pour la Tchétchène? L’Afghanistan? , Bombay ? La Georgie? 41 mosquées détruites en Chine, massacre en Algérie et les églises brûlées pas de manifestations nulle part.

Nous devrons aussi répondre à cette lourde  charge  de M. Alaoui contre les institutions juives françaises qui a  pris un ton clairement politique. "Aucune paix juste ne sera possible tant que le projet sioniste sera à l'oeuvre parce que ce projet a toujours reposé et repose sur la négation de la Palestine. Le projet sioniste altère la pureté de la religion monothéiste juive".  M. Alaoui trouve même  le soin d’affirmer : "Nous sommes contre l'antisémitisme."

M. Alaoui, nous vous rappelons  que le sionisme, a procuré  un havre de salut pour tous les juifs persécutés en Europe et expulsés des pays musulmans. Il a contribué à créer le seul endroit où l'existence physique des juifs  n’est pas en danger. Nous vous conseillons l'ouverture des archives de 1948 aux historiens arabes. Le sionisme n'était pas une forme de colonialisme, mais l'expression du lien profond unissant un peuple ancien à la terre natale et historique dont il est propriétaire. Dire donc que «   le sionisme  a toujours reposé et repose sur la négation de la Palestine » est une usurpation de l’histoire.

M. Alaoui avant de dire des bêtises – voir même des âneries- nous vous conseillons de retourner à l’histoire et de constater comment  en 1947, les Nations unies se prononcèrent, par un vote, en faveur de la création de deux Etats – l'un arabe et l'autre juif – à l'ouest du Jourdain, sur les 24 % restants du territoire originellement alloué par la communauté internationale à l'Etat juif.  Et malgré la réduction de la part qui leur était originellement destinée, les juifs  acceptèrent cette offre,  qui fut rejetée par tes frères  Arabes.

Concernant votre allégation flagrante que « Le projet sioniste altère la pureté de la religion monothéiste juive », là, tu parles dans un domaine que te dépasse de loin. Nous vous    rappelons, nous,  que  le Sionisme vient de Sion qui veut dire Jérusalem.

« Pour l’amour de Sion, je ne garderai pas le silence, pour Jérusalem je n’aurai point de repos, que son salut n’ait éclaté comme un jet de lumière et sa victoire comme une torche allumée » Isaïe - 62.

L’essence du sionisme se trouve, mot à mot, dans ces paroles du prophète Isaïe dont chacun des termes pourrait représenter un chapitre du traité philosophique à écrire pour l’expliquer. Le sionisme représente  donc le retour des Juifs au judaïsme avant que de représenter leur retour à la terre juive.

Enfin sur le mensonge lancé par M. Alaoui : "Nous sommes contre l'antisémitisme."              Ah bon ??? Depuis quand ??? Ou étiez vous M. Alaoui, vice-président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) lors des dernières manifestations  islamofacictes?

Au-delà des habituels drapeaux israéliens brûlés et des sempiternels slogans antisémites tels « morts aux Juifs » (que nul parti politique européen n’a d’ailleurs à ce jour condamné) on a pu s’apercevoir que des membres de la communauté juive, ainsi que ses biens furent atteints cette fois-ci beaucoup plus fortement.  Dans ces  manifestations  (Lille, Paris ou Strasbourg) on a vu tous les slogans "De la rivière (le Jourdain) à la mer, la Palestine sera libérée", "longue vie à Hitler" et quand ils réalisent qu'Hitler est mort cela se transforme en "repose en paix Hitler", suivi d'un "mettez les juifs dans les fours" et cela se termine en beauté par un "les juifs sont du fossile à pétrole"... Alors que les manifestants juifs , eux , ont répondu  aux appels à la haine et aux slogans "Morts au juifs" par des appels à la Solidarité Humaine, des appels à la Justice, au Partage, à l'Équité, à l'Égalité entre les hommes et les femmes, des appels à la démocratie…

M Alaoui, haut responsable de l’Union des organisations islamiques de France,  sait mieux que quiconque  que les manifestations musulmanes, les violences et les cris de haine qui les  accompagnent ne sont motivés ni par la compassion envers les victimes, ni par le souci de la justice, ni même par la solidarité religieuse ou communautaire, mais bien par la bonne vieille haine du juif. Alors cessez de manipuler les  bons vieux  esprits européens,  en  avançant l’argument  que "Nous sommes contre l'antisémitisme."

Celui qui se présente comme un musulman modéré, et un  gentil citoyen  français n’a pas trouvé le soin, dans son discours honteux devant l’ (UOIF), de condamner le meurtre antisémite de Schlomo Nativ,  un adolescent de 16 ans, assassiné des mains d’un assassin palestinien, à la hache, à quelques pas de son domicile, le 2 avril 2009, à la veille des fêtes de Pessah. Ce crime ne semble  pas véritablement  émouvoir M Alaoui qui se dit "Nous sommes contre l'antisémitisme ».

C'est cela le malheur, c'est de toujours tout minimiser et prendre cela par dessus la jambe!! Les antisémites ont toujours été très forts en gueule et en propagande tapageuse.

Collectif Arabes Pour Israël http://arabespourisrael.unblog.fr/

arabespourisrael@gmail.com

par JSS
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis