Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 22:27

 

L'OMS redoute une pandémie

L'agent pathogène est un virus d'origine à la fois aviaire, porcine et humaine.

 

Depuis son siège de Genève l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a, dans l'après-midi du samedi 25 avril,  prévenu que le nouveau virus grippal à l'origine d'un début d'épidémie au Mexique et aux Etats-Unis  est clairement doté d'un «potentiel pandémique».

L'OMS appelle tous les pays à augmenter leur niveau de veille épidémiologique. L'ensemble des autorités sanitaires internationales étaient déjà depuis quelques jours en alerte après la découverte d'une bouffée épidémique due à un nouveau virus grippal d'origine animale responsable ces derniers jours d'une soixantaine de morts au Mexique. Fait inquiétant: la plupart des victimes étaient en bonne santé et âgées de 25 à 45 ans. Plus d'un millier de personnes souffrant de pneumonie sont en observation dans le pays. Huit cas bénins de la maladie viennent également d'être identifiée au Texas et en Californie. Principale question soulevée assiste-t-on ici au début d'une nouvelle pandémie grippale hautement pathogène ?

En France le ministère de la santé a, samedi 25 avril, annoncé la mise en place d'une «conférence de presse quotidienne» sur ce sujet. La première se tiendra le dimanche 26 avril à 15 heures sous de  Roselyne Bachelot. Un «centre de crise» a d'ores et déjà été mis en place par les autorités françaises pour émettre notamment des recommandations à destination des Français résidant au Mexique ainsi que des conseils aux voyageurs.

« Ces mesures ont été mises en place parce que l''on sait très bien que les déplacements aériens ou maritimes sont nombreux. Il n'est pas exclu qu'une personne malade, donc potentiellement contagieuse, puisse entrer en France ou en Europe» a expliqué Didier Houssin, responsable de la Direction générale de la  santé. Les mesures de surveillance et de vigilance sont «destinées à identifier le  plus tôt possible l'apparition d'un cas sur le terriroire national.  Il faut s'attendre dans les jours qui viennent à ce qu'on ait des suspicions de cas avec des personnes en provenance du Mexique.» Le professeur Houssin a d'autre part précisé que l''Institut national de veille sanitaire avait  activé son dispositif de veille pour le cas où une suspicion de cas serait observé rapidement, l'authentifier et prendre les mesures nécessaires.

Outre-Atlantique une série d'initiatives ont depuis peu été prises par les autorités sanitaires mexicaines pour réduire les mouvements de population et donc les risques de transmission inter-humaine de l'infection. Vendredi 24 avril, l'armée mexicaine a commencé à distribuer gratuitement des masques individuels de protection. Toutes les écoles, les lycées et et les universités publiques et privées ont été fermés dans la capitale (où vivent 20 millions de personnes) ainsi que dans l'Etat de Mexico. Il en va de même pour les  théâtres et les musées.

Les autorités de la capitale mexicaine ont  demandé à la population d'éviter de prendre les transports en commun, de ne pas s'embrasser ou plus se serrer la main pour se saluer. Autre symptôme éclairant de l'inquiétude des autorités: les deux rencontres de football de Première division prévues dimanche 26 avril à Mexico seront bien disputées, mais à huis clos. Le président mexicain Felipe Calderon et le maire de Mexico, Marcelo Ebrard, ont suspendu toutes leurs activités initialement prévues pour se consacrer à l'organisation de la lutte préventive. L'aéroport de la capitale demeure en activité et aucune décision de mise en quarantaine ou de fermeture des frontières n'a été prise.

Aux Etats-Unis le président Barack Obama est tenu informé de l'évolution de la  situation et la Maison-Blanche a déclaré prendre l'alerte très au sérieux. Des « centres opérationnels d'urgence » ont été mis en  place. Au Canada, la ministre de la santé  a appelé la population à la plus grande vigilance. D'autre part six pays latino-américains a priori non touchés  (Costa Rica, Nicaragua, Brésil, Pérou,  Chili et Colombie) ont décrété un état d'alerte sanitaire ou annoncé des mesures préventives.

A Genève au siège de l'OMS, où l'on se dit « très inquiet », on a activé  un centre d'opération chargé de récolter et de centraliser toutes les informations virologiques et épidémiologiques. La directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, rentrée dans la nuit du 24 au 25 avril de Washington à Genève a participé dans l'après-midi du samedi 25 avril à une téléconférence en liaison avec  la commission d'urgence du Règlement sanitaire international (RSI). La commission d'urgence pourrait très bientôt formuler des recommandations, concernant  un relèvement de l'alerte vis à vis d'un risque de pandémie -pouvant conduire à des décisons de fermeture des frontières et de réduction des mouvements de transports aériens. 

Le 24 avril une certaine confusion demeurait encore quant au type de virus responsable de ce début d'épidémie. Selon l'OMS les premiers cas mortels observés au Mexique seraient dus à une infection par le virus grippal de type A/H1N1 connu pour être responsable d'une forme de grippe porcine. Mais Dave Daigle, porte-parole des Centres américains pour le contrôle et la surveillance des maladies (CDC) a déclaré que le nouvel agent pathogène était constitué de plusieurs souches. Il serait ainsi selon lui le produit d'une série de mutations et de réassortiments génétiques et composé d'éléments provenant de virus d'origine à la fois aviaire, porcine et humaine, une situation semble-t-il jamais vue jusqu'à présent. L'information a été confirmée dans la matinée du 25 avril. Selon les responsables du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies  «il y a un risque, même réduit, d'apparitions de virus au potentiel pandémique.» La plupart des  centres de référence de virologie agréés par l'OMS travaillent actuellement à décrypter la composition génétique et moléculaire de ce nouveau virus afin d'en identifier l'origine et de tenter d'en évaluer le caractère pathogène.

Le 25 avril une certaine confusion règnait aussi quant aux mesures pouvant être prises en terme de vaccination ou de prescription médicamenteuses.  Selon Armando Ahued, responsable sanitaire de la municipalité de Mexico un «antivirus spécifique» serait disponible et le pays disposerait d'un million de doses du médicament. Il s'agit du Tamiflu (ou oeltamivir) de la multinationale pharmaceutique Roche. Les autorités sanitaires mexicaines ont annoncé le 24 avril que le recours au médicament était préférable à une campagne de vaccination antigrippale de masse. Elles avaient pourtant annoncé une campagne de vaccination quelques heures plus tôt avant que l'OMS ne laisse entendre que les vaccins antigrippaux actuellement disponibles n'étaient pas efficaces contre la nouvelle souche virale émergente.

Jean-Yves Nau

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
TRUTH BOODDHA MEISSONNIER LYCEE ST FR ASSISE SUITE FEATURING BOODDHA INSTANT DE GIVENCHY BOUDEP 2006 CAISSE DE DEPOTS ET DE CONSIGNATIONS TITREM ICEHLIN NASA 2006 APRT 5 P 57 CH CVIL TOKYO EXHCANGE BIBLITH FR MITTERAND ET ESSEC<br /> <br /> <br /> TITLE ANN HATHAWAY HEDI KLUM HEDI KLUM SUITE KATE HOLMES JOURNAL DE DROIT INTERNATIONL P 677 GARANTIE SHEFFIELD COUTELLERIE SOLINGER 1900 27 <br /> <br /> <br /> IDEM 1903 30 P 573 F DECORI FORMALITE ETRANGER QUI ENTRE AUX USA <br /> 1904 31 P 77 JUSSERAND<br /> 1899 26 P 88<br /> 1904 31 P 639 FAR WEST<br /> 1899 26 8 P 933 A 934<br /> 1900 27 P 30<br /> 1901 28 P 52 BARBIER<br /> 1895 22 P 539 DROIT EXPULSION FAMILLLE BELBBEY SAUF HABIB BELBEY ET FAMILLE BENHAMARA TANTSUD<br /> 1894 21 DIVULGATION SECRETS MILITAIRES<br /> 1898 25 P 46 CERTIFICAT ALLEGEANCE<br /> 1895 24 P 884 AUTIPYRINE<br /> 1896 24 P 65 JEUX DE BOURSE<br /> GRANA 93 ACTS OF GOD<br /> 70 P 96<br /> 64 LOST BOYS<br /> 68 P 87<br /> 94 P 91<br /> 95 P 103<br /> 92 P 101<br /> 91 P 53<br /> 90 P 96<br /> 89 P 68<br /> 88 P 143<br /> 84 P 75<br /> 87 P 97<br /> 86 P 73<br /> 79 P 96<br /> 75 P 67<br /> 76 P 160<br /> 77 P 87<br /> 78 P 87<br /> 63 P 97<br /> 73 P 139<br /> 69 P 83<br /> 74 P 91<br /> 60 P 85<br /> 98 P 94<br /> 81 STEPHEN G<br /> 83 P 96<br /> 97 P 141<br /> 80 PRINCE STREET GILRS MEISELAS<br /> 62 P 107<br /> 66 TRUTH COMMISION<br /> 82 P 99<br /> 96 P 95 MILITARY LANDSCAPE <br /> 57 P 96<br /> 59 P 85<br /> 58 P 83<br /> 65 P 112<br /> 61 P 121<br /> 67 P 119<br /> 71 P 75<br /> 85 P 83<br /> BERENIC 25 P 103<br /> 40 41 P 179<br /> 38 P 75<br /> 59 P 91<br /> 36 37 P 122<br /> 34 35¨P 167<br /> 33 P 87<br /> 31 32 P 143 PRINCESS ET PACKAGE<br /> 28 P 99<br /> 26 P 74<br /> 30 P 90 A 91<br /> 29 P 76<br /> 27 P 46<br /> 18 P 60 A 61<br /> 16 P 87<br /> 22 24 P 148 N 23<br /> 13 15 P 156<br /> 10 11 P 118<br /> ROBBINS ED AMERICNA LITERARY SCHOLARSHIP P 107 1969<br /> 1967 P 113<br /> 1992 P 107<br /> 1968 P 83<br /> 1991 P 188<br /> 1994 P 269<br /> 1978 P 229<br /> 1974 P 327<br /> 1975 P 245<br /> 1972 P 156<br /> 1973 P 222<br /> 1970 P 141 DANGEROUS SUMMER<br /> 1971 P 155<br /> 1964 P 138<br /> 1967 ¨P 163<br /> 1965 P 83<br /> 1993 P 127<br /> 1990 P 123<br /> 1983 P 155 CONCORDANCE ET COMMENTARY<br /> 1987 P 261<br /> 1988 P 228<br /> 1980 P 241<br /> 1981 P 205<br /> 1979 P 237<br /> 1976 P 113<br /> 1977 P 141<br /> 2006 P 198<br /> 2004 P 175µ<br /> 2002 P 195<br /> 2003 P 250 A 252<br /> 1997 P 169<br /> 1995 P 159<br /> 1984 P 224<br /> 2003 P 222<br /> 2000 P 324<br /> 1986 P 138<br /> 1999 P 206 BLODD SPORT<br /> 1998 P 362<br /> AMERICAN QUATERLY 1995 47 P 177 FANTASY HERITAGE ET 50 N 2 50 TH ANNIVERSARY
Répondre
D
Merci gilles<br /> Take care .
Répondre
G
Salut Dom,<br /> <br /> cela semble plus grave, en effet, la grippe aviaire ne se transmet (mis à part un cas suspect) pas, pour l'instant, d'humain à humain tandis que ce H1N1 oui.<br /> <br /> Dire que cela va ressembler à la grippe espagnole de 1918 et ses 30 millions de morts, c'est encore trop tôt.<br /> D'une part, nous avons des plans de prévention, les anti viraux, des antibiotiques pour traiter les surinfections et de la réa respiratoire qui n'existaient pas en 18.<br /> D'autre part nous nous déplaçons beaucoup plus (voyages par avion) ce qui aggrave potentiellement la pandémie, les populations sont plus concentrées dans les centres urbains, facteur aggravant aussi.<br /> <br /> Donc les pronostics sont délicats ... le mieux étant de suivre ce machin toutes les 12 heures et d'y répondre en connaissance de cause.<br /> <br /> Ceci dit la grippe de 18 n'était en pourcentage pas très létale, entre 4 et 5%, et ce sans traitement, donc on peut imaginer que le taux de mortalité actuelle serait assez faible dans les pays occidentaux de nos jours.<br /> <br /> Prends soin de toi.
Répondre
D
Mon cher gilles j`avoue que je n`y connais pas grand chose mais il est possible que nous soyons tres vite brieffe ici.<br /> Est ce que cette nouvelle mutation est aussi dangereuse qe celui de la grippe espagnole de 1918 qui avait fait une hecatombe chez les jeunes enfants et adultes en france ?.<br /> Entre autre la mere et la jeune soeur de ma grand mere et quasiment tout le pensionnat ou elle vivait.<br /> Ce seraait donc beaucoup plus grave que la grippe aviaire.
Répondre
G
que les ados et adultes jeunes soient les plus touchés ???<br /> <br /> une réponse "officielle" pour l'instant, ils représentent les tranches de populations les moins couverts par la vaccination.<br /> des doutes : la vaccination anti grippale ne couvre pas cet A/H1N1, mais peut avoir apporté une immunité sur les personnes vaccinées depuis depuis des années qui ont fabriqué des anticorps H1 ou N1 selon les souches vaccinales;<br /> <br /> mais ce virus est un mutant génétique porcin, aviaire et humain, un classique de pandémie donc, et les vaccinations antécédantes ne peuvent en aucun cas protéger totalement.<br /> <br /> seconde axe : comme pour la grippe aviaire, la réponse immunitaire excessive des ados et adultes jeunes apporterait elle-même les complications physiologiques et entraîner la mort.<br /> c'est aussi un signal inquiétant de risque pandémique.<br /> <br /> la Nouvelle Zélande serait touchée (des lycéens revenant du Mexique), 2 cas probables en France aussi.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis