Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 17:59
Yom Hazikaron : 22 570 soldats tombés pour Israël

YAAKOV KATZ| Jerusalem Post édition Française

lundi 27 avril 2009

22 570 militaires - hommes et femmes - sont tombés pour défendre la terre d’Israël depuis 1860, lorsque les Juifs ont quitté les murailles de la Vieille Ville de Jérusalem pour s’installer dans d’autres parties du pays. L’an passé, 133 soldats et membres du personnel de sécurité ont trouvé la mort, comptant dans leurs rangs des non-combattants.

Le jour du Souvenir, Yom Hazikaron, commence officiellement lundi à 20 heures. Une sirène d’une minute résonnera dans tout le pays.

Le président Shimon Peres débutera la cérémonie en compagnie notamment du chef d’état-major Gabi Ashkenazi et de représentants de familles endeuillées.

Mardi matin, une sirène de 2 minutes retentira. La cérémonie principale aura alors lieu au cimetière du mont Herzl à Jérusalem.

Une autre cérémonie se déroulera en l’honneur des volontaires étrangers du Mahal qui ont lutté et sont tombés lors de la guerre d’Indépendance. Elle se tiendra au mémorial Mahal, près de l’intersection de Shaar Hagaï.

D’autres cérémonies auront lieu dans 43 cimetières israéliens.

Le ministère de la Défense a déposé des petits drapeaux et un ruban noir sur les tombes des soldats morts pour la patrie dans tous les cimetières militaires.

Dimanche, Ashkenazi déposera un drapeau sur la tombe du dernier soldat tombé pour le pays, le capitaine Yehonatan Netanel de la brigade des parachutistes, tué durant l’opération Plomb durci en janvier dernier.

Pour la sixième année, le ministère de la Défense propose son aide pour localiser les sépultures des soldats et ainsi permettre aux Israéliens de se recueillir.

Ce service est disponible sur un site Internet du département de la mémoire des soldats du ministère de la Défense, mis en ligne par une entreprise civile : www.izkor.gov.il/izkor80.htm

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis