Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 17:56
PS : le procès dans le meurtre d'Ilan z"l s'ouvre le jour de Yom Haatsmaout, célébration de l'Indépendance d'Israël. Comme un voeu de réparation qu'on ne pourra jamais plus accomplir... ?
Société 29/04/2009 à 06h51
«L’antisémitisme cimente le groupe»
INTERVIEW

Pour le sociologue Didier Lapeyronnie, le racisme anti-juifs de banlieue relève d’une logique collective :

11 réactions

Recueilli par CATHERINE COROLLER

Didier Lapeyronnie est professeur de sociologie à l’université Paris-Sorbonne et auteur de Ghetto urbain, ségrégation, violence, pauvreté en France aujourd’hui (Robert Laffont, 2008).

L’affaire Ilan Halimi est-elle, selon vous, antisémite ?

L’acte lui-même est crapuleux mais il a été alimenté par un antisémitisme évident : les juifs seraient riches, solidaires, communautaires... Cela étant, un fait divers est toujours un événement particulier qui tient à la convergence d’une situation sociale et d’histoires personnelles. L’affaire Ilan Halimi, c’est la rencontre d’un leader charismatique et d’un monde social si faible qu’il s’est laissé embobiner.

Exist-t-il un antisémitisme propre à la banlieue ?

Il y a beaucoup d’antisémitisme dans les quartiers, mais cela ne veut pas dire que les gens sont individuellement antisémites. Dans cette histoire, on retrouve tous les ingrédients du fonctionnement des ghettos : la logique du groupe qui fait commettre des actes qu’on ne commettrait pas individuellement, la présence d’un leader charismatique, la loi du silence, la peur, l’absence de solidarité avec des gens extérieurs au quartier et l’antisémitisme qui circule dans le groupe et d’une certaine façon le cimente, donnant à chacun l’illusion d’exister et d’être en possession d’une forme de compréhension supérieure qui échappe au commun des mortels. On est sur des logiques collectives assez classiques.

Quelles sont les racines de cet antisémitisme ?

Il n’est pas importé du conflit israélo-palestinien. Au contraire. La focalisation sur les événements du Proche-Orient vient du fait que les gens sont antisémites, pas l’inverse. L’antisémitisme puise ses racines dans les conditions sociales et le vide politique qui règnent dans certaines banlieues. C’est une forme de «socialisme des imbéciles» . Quand on écoute les gens tenir des propos antisémites, ils font leur portrait à l’envers : les juifs sont puissants, je suis faible ; ils sont partout, je suis nulle part ; ils sont solidaires, je suis seul ; ils ont le droit de revendiquer leur identité, nous, au contraire, n’avons aucun droit, etc. Inutile de penser, comme l’a bien montré Sartre.

Cet antisémitisme s’accompagne-t-il d’autres formes de racisme ?

Il n’est pas dissociable du racisme, du sexisme et de l’homophobie. Dans la description du juif, il y a une image féminine, molle, homosexuelle, une espèce de sous-humanité pervertissant la civilisation, qui nous vient de la fin du XIXe siècle.

Ce procès devrait se tenir à huis clos, qu’en pensez-vous ?

La démocratie, c’est toujours mieux. La publicité des débats pourrait avoir des vertus pédagogiques. Mais il ne faut pas se leurrer, il faudrait que les gens aient la capacité de se dire : «J’aurais pu participer à ça.» Or, la diabolisation dont se pare l’auteur supposé des faits, son arrogance et le fait qu’il n’ait visiblement pas beaucoup de regrets sont tels que je crains que cela aille contre l’effet pédagogique.

La France est-elle antisémite ?

Elle est incomparablement moins antisémite du point de vue de l’opinion publique qu’elle ne l’a été, même s’il reste parfois des traces. Toutefois, le vieil antisémitisme d’extrême droite demeure et reste dominant. Il y a aussi un antisémitisme d’extrême gauche que véhiculent des gens comme Dieudonné ou Alain Soral [essayiste transfuge du PC et proche du FN avec lequel il a rompu récemment, ndlr]. Mais il reste très minoritaire et très faible. Et il y a, en bas, cette espèce d’antisémitisme populaire apparu dans les quartiers. Mais entre ces trois formes, pour l’instant, il n’y a pas de liens. Heureusement.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
je reviens car ce que j'ai lu depuis me montre que joel avait raison. Ces horreurs ont bien été perpétrées par des musulmans culturels. Les documents trouvés par la police et plein d'autres éléments montrent bien qu'il ne s'agit pas d'un antisémitisme développé, actif, mais "ordinaire" pour la plupart du groupe, mais que le martyr d'Ilan Halimi est bien en lien direct avec l'islamisme et ses ravages sur une bande, et plus encore un tissu entier, contaminés par le salafisme et l'idéologie du Hamas...<br /> Le martyr de leur fils, ami, torture sans fin pour ses proches. La vengeance ne suffit pas pour Ilan. Le courage de la maman d’Ilan et sa demande de procès public me semble exemplaire et montrer une voie : utiliser la nuit de la peur et de la barbarie pour faire émerger la résistance. Face à cette barbarie et à ses conséquences, qui écrasent, sa demande montre la lumière, même si hélas elle n’est pas satisfaite.
Répondre
A
Lo yanoum vé lo yichan chomer Israël, Kel nekamot Hachem Ke nekamot hochia notre confiance envers Boreh Yolam est sans limites,et justice se fera. En cette période du Omer on le récite chaque soir "Vaomar lakh Bédamaïkh Haë Vaomar Lakh Bédamaïkh Haë"<br /> Huit-clos ou non HAKADOCH BAROUKH OU Vengera ce sang innocent <br /> <br /> Meyer<br /> <br /> <br /> Sois bénis de la lumiere de l'Eternel, mon ange Ilan.<br /> <br /> Sois maudit et brule dans les flammes de l'enfer, et que ton nom soit retiré a jamais du livre de la vie. Sale vermine de Fofana toi et tous les tiens<br /> <br /> Aschkel
Répondre
D
Rien que d`imaginer cette chose trou comme la si bien qualifie Dantec parader et se permettre d`envoyer bouler 30 avocats et de pouvoir s`offrir par sa puante notoriete des tenors du barreau je me sens hors de moi.<br /> Cette ignoble pourriture aurait merite un proces public et une balle dans la nuque pour qu`on soit bien certain que jamais cette chose puante ne puisse un jour meme tres lointain remetre un pied dehors.<br /> Quant a ses complices des peines exemplaires pour faire passer le message que personne n`a ainsi le droit de rester passif et encore moins complice face a l`horreur a laquelle est soumis un etre humain.<br /> Ces gens la ne sont plus des hommes depuis qu`ils ont participe ou permis pendant 24 longs jours et nuits au pire de s`abattre parcequ`il etait juif sur un etre humain.<br /> Il est temps de montrer a notre societe l`atroce visage de la barbarie nazie qui renait dans les groupes de djeunes desoeuvres incultes paresseux gonfles aux allocs et aux petits traffics de drogue des banlieues abandonnees aux sauvages haineux par nos politiques.<br /> Et tous nos zelites devraient se sentir corresponsable de cette horreur.<br /> Il est temps qu`on remette meme transitoirement la peine de mort pour ce genre de crimes , ce qui aurait au moins l`effet de faire fermer le caquet de cette repugnante petite chose imbecile fofana et de le faire un peu trembler pour sa miserable petite vie.
Répondre
C
Je suis tellement habituée à Amen, que j'avais oublié qu'il est d'origine hébraïque...<br /> Super rappel et explication<br /> http://www.juif.org/video/1568,l-origine-du-mot-amen.php<br /> <br /> Alors oui Amen.<br /> <br /> Mais, quand le recueillement pour témoigner de l'indicible à Ilan et sa famille aura pris fin, il faudra peut-être se dire que l’antisémitisme de Youssouf Fofana est beaucoup plus grave encore (si possible !, je ne sais comment le dire…) que l’antisémitisme d’un islamiste convaincu et structuré. Tout ce que j’ai pu lire me le montre plutôt comme quelqu’un de très très ordinaire et cela est affreusement plus angoissant pour ce que cela révèle de l’état de « La Bête ». <br /> Suivre ses provocations et son « raccrochage de branches » - il se rallie à ceux qu’il sent les plus forts, il se donne une consistance - me paraît oublier un mal beaucoup plus grave et faire diversion : il n’y a hélas pas besoin d’être islamiste pour être violemment antisémite ; sinon, ce n’est pas tout un groupe qui aurait été associé et aurait permis cette douleur. <br /> Ce procès ne relève pas de bivouac-id ou de l’islamo-vigilance ; les alliances de fait sont un produit, pas des causes racines.
Répondre
G
juste une prière pour Ilan et une douleur de tous les jours que la lumière du soleil n'efface pas.<br /> <br /> Pour Ilan et sa famille notre front battra le mur de pierres jusqu'à notre dernier souffle.
Répondre
G
<br /> Amen.<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis