Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 22:13
Un texte absolument prodigieux, mis en ligne par Aschkel :

http://aschkel.over-blog.com/article-31845164.html


Lundi 25 mai 2009




NGC7293 - NEBULEUSE DE L 'HELICE PRISE PAR HUBBLE

COMMUNMENT APPELEE L'OEIL DE D' 



Peut-on imaginer que des connaissances très précises dans le domaine de l'astronomie apparaissent dans la Tora écrite il y a des milliers d'années, alors que la N.A.S.A. américaine et l'Institut Spatial allemand ne les ont découvertes que récemment, grâce à des moyens électroniques perfectionnés?

Et pourtant telle est la réalité !!! 

La lune apparaît, au début de chaque mois comme un mince croissant qui « grandit » lentement jusqu'à devenir plein au milieu du mois. La pleine lune « diminue » alors jusqu'à disparaître, puis elle « renaît » à nouveau. Le jour du renouvellement est le premier jour du mois juif : Roch ‘Hodech. La période qui sépare deux renouvellements est appelée lunaison.


Source : texte chez http://www.universtorah.com
image wikipedia


 Peut-on imaginer que des connaissances très précises dans le domaine de l'astronomie apparaissent dans la Tora écrite il y a des milliers d'années, alors que la N.A.S.A. américaine et l'Institut Spatial allemand ne les ont découvertes que récemment, grâce à des moyens électroniques perfectionnés?

Et pourtant telle est la réalité !!!

La lune apparaît, au début de chaque mois comme un mince croissant qui « grandit » lentement jusqu'à devenir plein au milieu du mois. La pleine lune « diminue » alors jusqu'à disparaître, puis elle « renaît » à nouveau. Le jour du renouvellement est le premier jour du mois juif : Roch ‘Hodech. La période qui sépare deux renouvellements est appelée lunaison.


Le calendrier juif

La date des fêtes juives est fixée par rapport au mois lunaire., comme il est écrit dans la Tora (par exemple la fête de Péssa'h - le 15 du mois de Nissane, celle de Soukkote - le 15 Tishri, Yom Kippour - le 10 de ce même mois etc.). 

      A ce propos la Tora nous rapporte que l'un des buts de la création des Astres est de servir de repères pour la fixation des fêtes: D-ieu dit : 
Que des corps lumineux apparaissent dans l'espace des cieux, pour distinguer entre le jour et la nuit; ils serviront de signes pour les fêtes, les jours et les années. (Genèse 1, 14) 

De là, l'importance majeure accordée par la loi juive à la détermination du premier jour du mois - qui, comme nous l'avons rappelé, est fonction du jour de renouvellement de la lune. 

Le Talmud (Roch Hachana 25a) rapporte une histoire à ce propos: Un jour, les cieux se sont liés aux brumes et l'on a vu une forme de lune le 29 ème jour du mois. Alors que le peuple allait proclamer Roch ‘Hodèch, Raban Gamlièl leur dit : 


 
ת"ר פעם אחת נתקשרו שמים בעבים ונראית דמות לבנה בעשרים ותשעה לחדש כסבורים העם לומר ר"ח ובקשו ב"ד לקדשו אמר להם ר"ג כך מקובלני מבית אבי אבא אין חדושה של לבנה פחותה מעשרים ותשעה יום ומחצה ושני שלישי שעה וע"ג חלקים. 

le moment n’est pas encore venu, car dans la maison de mon père Abba, on tenait comme principe que la lune se renouvelait au minimum tous les 29 jours et demi, 2/3 d’heure et 73 parts

      Rabbane Gamlièl affirme que la dynastie des princes d'Israël qui l'ont précédé, lui ont transmis par la Loi Orale (qui remonte de père en fils jusqu'au don de la Tora) la Vérité suivante : La lune ne peut se renouveler en moins de vingt-neuf jours et demi, deux tiers d'heure et soixante-treize parts. 

      Selon la Tora, la durée d'une lunaison est au minimum de 29,5 jours + 2/3 heure + 73 parts d'heure. Il ne s'agit pas ici de «minutes», soit la soixantième partie de l’heure. 

      Une heure, dans le Talmud, est divisée en 1.080 parts, suivant une division plus fine. Comme Maimonide le rapporte (Hilkhote Kiddouch Ha’hodèch chap.6, 2) : Le jour et la nuit comportent 24 heures en toute saison : 12 heures la nuit. Une heure est divisée en 1.080 parts

      Pourquoi ? Parce que ce nombre est divisible par deux, quatre, huit, trois, six, neuf, cinq et dix. Ceci permet d'atteindre une précision de calcul maximale. 

      Voyons à quoi correspondent 29 jours et demi, 2/3 d’heure et 73 parts. 

— 2/3 d'heure = (1080:3) 2 = 720 parts (Sachant qu’une heure comporte mille quatre-vingt parts) 
— 73 parts + 720 parts =793 parts 
— 793/1080 parts d'heure = 0,734259 heures 
— 0,734259/24 heures du jour = 0,03059 jours 
— Auxquelles on ajoute les 29,5 jours : 
29,5 jours + 0,03059 jour = 29,53059 jours 

      Conclusion : une lunaison = 29,53059 jours 

Que dit la science à ce sujet?

      Le texte mentionné ci-dessous est extrait du livre de Carl Sagan, chef de recherche à l'Institut spatial américain, intitulé « N.A.S.A Broca's Brain ». 
Ce scientifique arrive à la conclusion que la durée de renouvelle ment de la lune est de 29,530588 jours, représentant en réalité 29,53059 jours, le chiffre même obtenu dans la Tora (la différence est d'une fraction de seconde) ! 

Une recherche plus avancée réalisée à Berlin réduit encore l'écart infime qui sépare le décompte de la Tora de celui de la science moderne. Cette étude conclut que la durée totale d'une lunaison se monte à 29,530589 jours ! 


      Nous savons de façon certaine que notre peuple a reçu la Tora du créateur de l'Univers. L'étude des Mitsvote (préceptes religieux) révèlent de nombreux mystères de la Nature, parce que le Maître du Monde a considéré que ces révélations nous étaient nécessaires pour un accomplissement correct des Mitsvote. Le cas que nous venons de mentionner (le calcul de la durée d'une lunaison, nécessaire à la détermination des fêtes juives), n'est qu'un exemple parmi tant d'autres . 
Mais il suffit, pour un esprit sans à priori, de démontrer qu'il est inconcevable qu'un être humain ait écrit la Tora d'Israël. 

Nous comprendrons également pourquoi Rabbane Gamlièl n'a pas hésité à contester l'avis du peuple qui soutenait avoir vu la lune. S'il s'est permis de le faire, c'est parce qu'il s'appuyait sur la Loi qui lui a été transmise par ses ancêtres et, selon laquelle, la lune ne pouvait avoir été visible à ce moment précis. Les recherches scientifiques d'aujourd'hui font le jour sur cette question : la lune distinguée le vingt-neuvième jour n'était en réalité qu'un reflet nébuleux quelconque. 

      Mais Rabbane Gamlièl connaissait la réalité ! Il savait que la source du Savoir est dans la Tora et que le Créateur ne se trompe pas!. 

La sagesse et l’intelligence



      L'Éternel s'adressa à Moché et à Aharon :  Ce mois sera pour vous le premier des mois de l'année..(Exode 12, 1-2). A ce moment précis, l'Éternel a transmis à Moïse les lois du compte lunaire et ses subtilités. Il lui a expliqué, quand proclamer les années bissextiles et comment fixer les mois. Car il est écrit : Respecte le mois du printemps et tu feras Péssa’h (car grâce à un calcul et un arrangement exact des mois de l'année, la fête de Péssa'h tombera toujours au moment du printemps, bien que le calendrier hébraïque se base sur le mois lunaire). 

      Pour notre part il ne reste plus qu'à attendre patiemment que pas à pas, la science tentant insatiablement de rattraper les connaissances divines, parvienne finalement à l'exactitude parfaite déjà révélée par la Tora à propos de la lunaison. 

Note : Rabban Gamliel II, également connu sous le nom de Gamliel de Yavné, fut le premier dirigeant du Sanhédrin en tant que Nassi, en l'an 80 (mort vers 116).
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Quels que soient les filtres utilisés pour la photographier, la nébuleuse d'Helix est magnifique... et perpendiculaire au trou noir du centre de la galaxie
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis