Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 19:11

Qui parlera pour Israël ?

27/05/2009
HAVIV RETTIG GUR et AMIR MIZROCH

Au moment où les politiciens se trouvent en désaccord sur des questions cruciales - lier ou non la question iranienne aux pourparlers avec les Palestiniens et l'évacuation des avant-postes illégaux - qui fera parvenir un message clair aux médias étrangers sur les intentions israéliennes ?
La multiplicité des agences gouvernementales consacrées à la diplomatie publique inquiète de nombreux responsables.

Pourtant, la hasbara officielle (la communication israélienne à l'étranger) a tendance à passer par seulement deux organismes uniques : le bureau du Premier ministre coordonne le message et le nouveau ministère de l'Information et de la Diaspora développe les moyens d'exprimer ce message.

Le nombre incalculable d'organisations communiquant l'opinion officielle d'Israël au monde sème la confusion. Le ministère des Affaires étrangères possède un département de la Hasbara, le bureau du Premier ministre son conseil d'administration d'information nationale, Tsahal son unité de porte-parole et la police son propre représentant chargé d'informer les médias des affaires sécuritaires.

En plus de ces organismes, le Premier ministre et les ministères de la Défense et des Affaires étrangères emploient leurs propres conseillers en communication interne et externe et leurs porte-parole.

Presque tous les cabinets ministériels travaillent avec des bureaux privés de relations publiques pour les aider à formuler leurs messages personnels, nationaux et internationaux.
Ajoutez à tout ceci le travail souvent déconnecté de la diplomatie publique effectué par l'Agence juive à l'étranger, les alliés chrétiens d'Israël, des groupes comme le Comité juif américain, la Ligue anti-diffamation, le Congrès juif mondial, le Congrès juif européen ou encore Honestreporting.com et NGO Monitor.

Toute cette confusion amène à se poser la question suivante : "Que pense le gouvernement israélien ?", souvent suivie par la réponse "ça dépend à qui vous demandez". Cette question s'est maintes fois posée pendant la seconde guerre du Liban en 2006 et l'opération "Plomb durci" au début de l'année.

Le nouveau ministère de l'Information compte à son tour combler un vide en s'adressant au monde tout en coordonnant son message avec le bureau du Premier ministre. Il veut pour cela développer les radios et les télévisions en langues étrangères, notamment en arabe. Mais pour le moment, l'IBA (l'autorité audiovisuelle israélienne) n'a pas les moyens de créer un al-Jazeera israélien.

Aussi, le GPO (organisme de presse gouvernemental) se joindra au nouveau ministère des Communications ces prochaines semaines.
Ces projets visant à éclaircir le message d'Israël au monde ne sont certes pas nouveaux. Suffiront-ils à diffuser un message clair en pleine période de rhétorique anti-israélienne à travers le monde ?

© 2008 Le Jerusalem Post édition Francaise
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis