Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 21:25





Ron Ben-Yishai  

 

China holds the key

Obama needs Beijing’s help in order to resolve North Korean crisis

Published:  05.28.09, 21:18 / Israel Opinion
 
Photo: Personal


Obama a besoin de l'aide de Pékin afin de résoudre la crise nord-coréenne
   
  Partie 2
 Le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies a déjà imposé des sanctions sévères contre la Corée du Nord, àla suite de son premier essai nucléaire, il y a près de deux ans et demi. Pourtant, il semble que le régime, dirigé par Kim Jong-il, est disposé à pr"féré soumettre ses citoyens à la famine, tant que Pyongyang est en mesure de maintenir ses capacités nucléaires et de missiles. La perte de ces capacités est perçu comme une faiblesse, ce qui menacerait la survie du régime.
  Partie 1
 
L'essai nord-coréen / Ron Ben-Yishai
 
  Un grave défi international pour Obama provient actuellement de Corée du Nord
Full story
 
  Le recours à deux sanctions efficaces demeure possible. La première est une décision chinoise pour lutter contre l'offre de pétrole, de carburant et de marchandises en provenance de la Corée du Nord. Le second est un blocus naval contre Pyongyang. L'objectif officiel est la prévention de l'exportation des armes de destruction massive, mais dans la pratique, ces blocus limitent grandement la navigation et le commerce international. Cette démarche n'est pas nouvelle - le Conseil de sécurité a imposé cette sanction en 2006. Nous parlons d'une sorte de blocus maritime qui permettrait à des membres des Nations Unies d'arrêter les bateaux de voyageurs à destination ou en provenance de Corée du Nord, afin de les inspecter et de s'assurer qu'ils ne transportent pas d'armes de destruction massive, de missiles, ou des composants et des matériaux nécessaires à les produire dans d'autres pays. Toutefois, cette clause dans la décision prise en 2006 n'a pas été mise en œuvre par les États-Unis et ses alliés, de crainte que l'utilisation invite la Corée du Nord à engager une guerre. C'est aussi la raison pour laquelle la Corée du Sud a refusé - jusqu'à cette semaine - de se joindre à l'initiative internationale visant à freiner la prolifération des armes de destruction massive. L'initiative a été signé par 95 Etats, y compris les États-Unis, la Russie, la France, la Grande-Bretagne et Israël, et il vise, entre autres, à prévenir la contrebande d'armes en direction du Hamas dans la bande de Gaza.  La Chine, l'Inde et le Pakistan ont refusé de s'y joindre.Pourtant, à ce moment-là, après les menaces de Séoul, enjointes à la Corée du Nord, celle-ci a clairement fait savoir que l'arraisonnement de ses navires serait perçue comme une déclaration de guerre - entraînant une réplique militaire immédiate et puissante.
  Fatidique voyage à Pékin

  La clé pour punir et exercer des pressions sur Pyongyang est entre les mains de la Chine. Depuis quelques jours maintenant, les membres du Conseil de sécurité se sont engagés dans des consultations à huis clos au sujet de la réponse appropriée à apporter à l'essai nucléaire. On estime que la Russie serait prête à approuver des sanctions économiques plus strictes et peut-être même l'imposition d'un blocus naval. Toutefois, pour le moment, la Chine dissimule ses cartes. Si Obama ne parvient pas à obtenir le soutien de Pékin, il est va droit à l'échec. Par conséquent, tout repose désormais sur la viste du Secrétaire de la Défense Gates en Chine la semaine prochaine - Elle était prévue auparavant mais désormais, elle prend une signification particulière.

En ce qui concerne le problème iranien: Les caractéristiques de la crise nord-coréenne sont similaires à la crise de Téhéran à de nombreux égards. Pourtant, à Téhéran, les fonctionnaires ne sont pas les seuls à suivre de près les développements actuels et futurs en Asie de l'Est - les fonctionnaires au Caire, à Riyad, les États du Golfe et, bien sûr, Israël font la même chose.  Même si Israël se résout à stopper complètement la construction de implantations de peuplement, à évacuer tous les avant-postes non autorisés en Cisjordanie, et à négocier avec les Palestiniens s'ils font des pas positifs, les États-Unis ont peu de chances de réussir sur le théâtre du Moyen-Orient, s'ils n'y parviennent pas, concernant l'essai nord-coréen.

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Quelle est la tendance de Israël Opinion ? J'ai l'impression d'être dans du pokeur menteur.
Répondre
G
la Chine ne fera rien qui puisse gêner tous ceux qui gênent les USA sauf dans le cas où elle ait un intérêt commun avec les USA.<br /> <br /> c'est ainsi et ce bien qu'elle apprécie de moins en moins de régime du dingue à grosse tête, elle vient d'ailleurs de réexpédier des espions nord-coréens chez eux.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis