Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 08:43
En avant-première sur Iran-resist.org :

Avec le peuple iranien plus que jamais par Bernard-Henri Lévy

18.06.2009

Tricherie massive ou pas  ?

Coup d’Etat d’un nouveau genre ou non  ?

Et comment interpréter cette étrange élection dont les résultats étaient annoncés, par la presse liée aux services secrets et aux milices, avant même la clôture du scrutin  ?



Vu l’absence d’observateurs internationaux, vu que les scrutateurs mandatés par les rivaux d’Ahmadinejad ont été chassés des bureaux de vote à coups de matraque, vu le climat de terreur dans lequel a baigné l’ensemble du processus, il est difficile de se prononcer avec certitude.

Mais trois choses, en tout cas, sont sûres.

La première est que cette élection n’avait, à bien des égards, que l’apparence de la démocratie. Mir Hossein Moussavi, le principal opposant à Ahmadinejad, n’était pas moins que lui un fils du système. Il avait, sur le sujet clé du «  droit  » de l’Iran au nucléaire, des positions qui n’étaient pas si différentes des siennes. Et, interrogé sur les déclarations négationnistes de son adversaire, il n’a pas hésité à déclarer  : «  même s’il y a eu un holocauste en Allemagne (on goûtera la subtilité du «  même si  »…), quel rapport ceci a-t-il avec le peuple opprimé de la Palestine, victime d’un holocauste à Gaza (tout est dit…)  ?  » Le Gorbatchev iranien, en d’autres termes, n’est hélas pas encore en piste. L’homme qui oserait une authentique perestroïka demeure inconcevable, et inconçu, dans une république islamiste pour le moment verrouillée. Et les observateurs qui glosaient sur l’«  alternative  » offerte par un homme, Moussavi donc, qui fut le Premier ministre de Khomeyni ainsi que le tout-puissant directeur de l’équivalent iranien de la Pravda, péchaient par naïveté – un peu comme ceux qui, du temps de l’Union soviétique triomphante, dissertaient sur d’imperceptibles luttes de faction au sein d’un appareil passé maître, lui aussi, dans l’orchestration de sa propre comédie. C’est un fait.

Lire la Suite sur : http://www.iran-resist.org/article5438.html

Dans un autre article, ce site pose qu'il y aurait au moins 249 morts. Rien ne permet  ni d'infirmer ni de confirmer un tel chiffre qui se déclinerait ainsi (toujours selon ce site : )

"Ce sont les images d’un pays en guerre. Selon nos infos ; il y a eu depuis les trois derniers jours 23 morts à Téhéran, 11 à Chiraz, 7 à Ispahan, 29 au Baloutchistan, 4 à Qom, 2 à Arak, 9 à Machad, 5 à Sari, 3 à Babol, 1 à Bouchehr, 6 à Ahwaz, 4 à Khorram-shahr, 11 à Tabriz, 13 à Rezayieh, 2 à Marageh, 7 à Kermanshah, 26 à Sannadaj, 11 à Saghez, 3 à Baneh, 12 à Mahabad, 7 à Karaj, 6 à Hamedan, 4 à Rasht, 7 à Anzali, 12 à Shoush et haft Tapeh et 25 dans différentes villes du Lorestan : En tout 249 iraniens en 3 jours. Il n’y a pas d’images de toutes ces villes, mais des vues nocturnes hallucinantes de Chiraz (lundi) et une énorme manif à Ispahan (mardi) où depuis la ville est quadrillée et les rassemblements de plus de trois personnes interdits."

D'autres photos et vidéos circulent : http://www.iran-resist.org/article5437.html

 

































TwitThis

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis