Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 23:26

Ahmadinejad ou la Résurrection

d'Aman

Par

Thérèse Zrihen-Dvir

 

Et qui oserait dire que l'histoire ne se répète pas?

Cinq siècles avant la naissance du Christ, en Perse d'antan, (Iran de nos jours) Aman, un ministre du Roi Xerxès Ier (ou Assuérus Ier), avait ourdi l'extermination du peuple juif. Son plan funeste visait la mise à mort de la diaspora judéenne de l'empire.

Son astucieux échafaudage fut théâtralement démoli par la reine Esther qui, avant de confronter son époux le roi Assuérus Ier, avait prié et jeûné pendant trois jours, demandant l'intervention divine en faveur du peuple juif, son peuple. Ses prières, raconte la légende, furent entendues et le miracle eut lieu. Aman fut pendu sur la potence qu'il avait érigée pour les juifs. Depuis, les juifs du monde entier célèbrent Pourim, glorifiant l'Eternel et ses miracles pour le faible et l'opprimé.

Ne sommes-nous pas aujourd'hui témoins de la résurrection de ce même Aman en Ahmadinejad? Tout comme son ancêtre perse, il veut et cherche l'extermination du peuple juif dans sa terre ancestrale, Israël. Sa soif du sang juif est identique à celle qui envenimait Aman et Hitler, les menant directement à leurs pertes. Pour combler ses desseins, Ahmadinejad est même prédisposé à immoler sa nation, si seulement, seulement, il réussissait à exterminer tous les juifs du monde.

Il défie D.ieu et toutes les nations et s'arme pour entraîner l'humanité entière vers une apocalypse qui laissera dans sa traînée une hécatombe. Dans sa haine de l'autre, il oublie son peuple, il oublie qu'il n'est qu'un simple être humain qui cherche à devenir un dieu. Tout comme Hitler, l'ambition de conquérir et d'assujettir le monde, l'aveugle, et tout comme lui, il ne survivra que le temps d'ensemencer le mal et la mort avant d'être happé par les flammes qu'il a personnellement attisées.

Trop d'ambitions pour ce petit homme, brun, maigre, dévoré d'une haine viscérale, à qui le sceptre de l'Iran fut malencontreusement attribué.

Ahmadinejad singe Hitler, et l'Iran, sous le charme de ses promesses et de ses visions grandioses d'un empire Islamique qui s'étendrait sur toute la face du globe terrestre, lui ouvrit le chemin.

 

Depuis la nuit des temps, des empires se sont levés pour se dissoudre dans le néant, laissant derrière, leurs archives de malédiction. Des nations divergentes comme l'Iran, en furent tant inspirées qu'elles se jetèrent à corps perdu dans la folie des grandeurs. Leur course aux armes nucléaires, avec leur potentiel d'éradiquer des continents entiers en est une.

Qu'est devenu le peuple Iranien entre temps? Pourquoi avoir accepté la subrogation d'un dictateur monarchique par celle d'un radical islamique, encore plus risquée? N'a-t-il pas compris qu'il était d'abord la victime d'Ayatollah Khomeiny et de ses milices lorsqu'elles traquaient les adolescents iraniens qui s'étaient malencontreusement aventurés dehors. Mais oui, elles les équipaient cyniquement des clefs du paradis, made in Taiwan, avant de les envoyer trépasser sur le front Iraquien, les transformant en Shahids (Martyres), et par milliers.

 

La séquestration du peuple iranien n'a que trop durée. Mais c'est à lui seul que revient le droit de décider de son futur, du futur de sa jeune génération. Et si il veut réellement se destituer du joug dictatorial actuel, il devra tenir ferme, et aller de l'avant pour démolir son infrastructure qui l'étouffe.

 

Secoue-toi Reine Esther et reprend tes prières et tes carêmes, les juifs sont encore une fois menacés, et le monde entier a affreusement besoin d'un miracle. C'est par le truchement de ton amour pour ton peuple, pour les êtres humains que les portes du siège divin s'ouvrirent à toi.

 

Thérèse Zrihen-Dvir

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aschkel 28/06/2009 00:02

Gilles penses que l'histoire ne se répète pas.

Il aurai fait un trés mauvais historien.

Tout marche par cycle, c'est prouvé

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis