Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 15:05

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche fr. n° 125

 

Le philosophe égyptien Murad Wahba soutient la normalisation avec Israël et déclare : la laïcité est une nécessité culturelle

 

Ci-dessous des extraits d´une interview du philosophe égyptien Murad Wahba, diffusé sur la télévision ON le 22 juin 2009.

 

Voir les extraits vidéo sous-titrés en anglais : http://www.memritv.org/clip/en/2170.htm

 

Interviewer : Croyez-vous encore au dialogue ?

 

"Il n´y a pas de précédent à une guerre sans fin dans l´histoire de l´humanité."

 

Murad Wahba : Oui, et je vais vous dire pourquoi. D´abord, il n´y a pas de précédent à une guerre sans fin dans l´histoire de l´humanité. C´est pourquoi il faut mettre un terme à la guerre et amorcer la paix. La paix ne peut venir qu´avec des concessions, et les négociations nécessitent des concessions. En d´autres termes, si vous vous embarquez dans des négociations en croyant détenir la vérité absolue, ces négociations sont condamnées à échouer. Les concessions entraînent un changement de mentalité : au lieu de penser en termes d´absolu, vous devez penser en termes relatifs, afin d´arriver à la paix. Tant qu´il y aura des gens qui croiront détenir la vérité absolue – les f ondamentalistes dans les camps juif et palestinien –, nous demeurerons en état de guerre. En tant qu´intellectuel, il est de mon devoir de m´efforcer de changer cette mentalité, afin d´entamer le processus de paix. C´est pourquoi je ne renonce à la paix. Y renoncer serait aller à contre courant de l´histoire de l´humanité.  

 

(…)

 

"Les intellectuels qui se leurrent en croyant qu´il est possible de refuser la normalisation culturelle vont à l´encontre de l´accord de paix"

 

Nous avons signé un accord de paix avec Israël. Dans cet accord de paix se trouve un article qui oblige les deux côtés à normaliser leurs relations dans les domaines économique, politique et culturel. Respecter cet accord de paix consiste à œuvrer pour la normalisation culturelle.

 

(…)

 

Les intellectuels qui se leurrent en croyant qu´il est possible de refuser la normalisation culturelle, vont à l´encontre de l´accord de paix. Deuxièmement, aujourd´hui, avec la globalisation, qui signifie la mort de la distance, aussi bien en termes de temps que d´espace, on ne peut demeurer culturellement isolé. En outre, les cultures s´enchevêtrent, que cela nous plaise ou pas. Certains disent que les Juifs s´isolent. Ce n´est pas vrai. La révolution scientifique et technologique – et c´est un point très important – a commencé au début du 20ème siècle. C´est l´époque où ont été publiées les premières études de physique nucléaire. Cela a mené à la bombe atomique, à l´utilisation de l´énergie atomique à des fi ns aussi bien pacifiques que guerrières. Qu´est-il arrivé à ceux qui ont mené la révolution scientifique et technologique au début du 20ème siècle ? Ils n´étaient que dix à douze, juifs pour la plupart, à mener ces recherches. Au point que la physique nucléaire a été appelée "physique juive". En 1933, Hitler a expulsé ces gens d´Allemagne, et ils sont partis pour les Etats-Unis, qui les ont accueillis. C´set ainsi que les Etats-Unis ont accueilli la révolution scientifique et technologique dans le domaine de la physique nucléaire.   

 

(…)

 

Empêcher la normalisation culturelle revient à empêcher toute participation à la révolution technologique mondiale initiée par les Juifs et à laquelle ils ont pris part activement. C´est dangereux en ce que cela nous conduit à l´isolement et au retard. La preuve en est que les universités égyptiennes ne sont plus compétitives.

 

(…)

 

"Si vous instaurez la démocratie dans un contexte rétrograde, c´est la catastrophe."

 

Si vous instaurez la démocratie dans un contexte rétrograde, c´est la catastrophe. C´est donner du pouvoir à des gens qui détiennent la vérité absolue, comme on l´a vu dans le passé, et je vais m´arrêter là.

 

Interviewer : Non, je voudrais une explication.

 

Murad Wahba : Vraiment ?

 

Interviewer : En quelques mots.

 

Murad Wahba : Si l´on ne met pas de limites aux élections, les Frères musulmans et les autres groupes musulmans connaîtront une victoire écrasante, sous prétexte de démocratie. Est-ce ce que vous voulez ? Voulez-vous répéter ce qui est arrivé à Gaza ?

 

(…)

 

"La laïcité est une nécessité culturelle"

 

Interviewer : Vous avez dit que le terme "laïque" est tabou chez les Arabes.

 

Murad Wahba : Quiconque se déclare laïque se fait soit abattre, soit accuser d´apostasie. C´est ce qui est arrivé au cheikh Ali Abdel Razeq en 1925, à Taha Hussein en 1926, à Naguib Mahfouz et à Farag Fouda, qui ont été tués. Néanmoins, il me semble que la laïcité est une nécessité culturelle. J´appelle aujourd´hui à la laïcité. Nous avons donné ici quatre conférences sur le sujet, qui se sont déroulées pacifiquement, mises à part quelques menaces mineures.

 

"Les fondamentalistes amènent la paralysie de l´esprit"

 

Interviewer : Vous avez récemment affirmé que le fondamentalisme a conduit l´Egypte à la stérilité.

 

Murad Wahba : Ce qui importe le plus dans le fondamentalisme, c´est l´adhésion au texte religieux littéral, plutôt que le recours à l´esprit [pour interpréter] le texte. En d´autres termes, le fondamentalisme paralyse l´esprit. Les fondamentalistes amènent la paralysie de l´esprit, et donc de la créativité et de la pensée, ce qui induit du retard.

 

 

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis