Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 15:31

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche fr. n° 128

 

Le politicien syrien Abdallah Menayni : Cette terre doit être irriguée du sang de nos martyrs

 

Ci-dessous des extraits d´une entrevue d´Abdallah Menayni, qui dirige une organisation parapluie de jeunes membres des partis politiques en Syrie. L´interview est passée sur Al-Manar, le 6 août 2009.

 

Voir les extraits télévisés sous-titrés en anglais sur MEMRI TV : http://www.memritv.org/clip/en/2203.htm.

 

"La seule chose qui nous rendra notre terre est le sang des martyrs (…), cette terre qui doit être irriguée avec plus de sang (…)"

 

Abdallah Menayni : Les négociations, la paix, le droit international, et ainsi de suite, ne nous rendront pas notre terre. La seule chose qui nous rendra notre terre est le sang des martyrs, qui a été planté dans cette terre, laquelle doit être irriguée avec plus de sang, jusqu´à ce que nous libérions chaque pouce de notre terre et de la terre de notre nation. Nous devons le savoir et y croire de façon absolue.

 

[...]

 

"Cette culture [du martyre] est une culture du passé, du présent et du futur. C´est (…) une culture de la vie, de l´action et de la libération."

 

Depuis 1920 [Bataille de Maysaloun]*, le sang des martyrs a été la seule manière de libérer cette terre ; les Français en ont été chassés exactement comme les Juifs en seront chassés. Cette culture [du martyre] est une culture du passé, du présent, et du futur. Ce n´est pas une culture littéraire, mais plutôt une culture de la vie, de l´action et de la libération. En tant que jeune Arabe, je crois absolument que cette terre ne pourra être libérée que par la résistance et le sang des martyrs.  

 

Pour consulter l´intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d´accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d´auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu´avec mention de la source.

 

* Note de l'éditeur : 

La bataille de Maysaloun ou de Khan Maysaloun est livrée le 24 juillet 1920 en Syrie, dans la vallée de Maysaloun (en), près de la frontière actuelle du Liban et de la Syrie.

L’armée française commandée par le général Gouraud écrase l'armée syrienne menée par Youssef al-Azmeh, ministre de la guerre du roi Fayçal proclamé roi constitutionnel de Syrie par le Congrès syrien le 7 mars 1920. Cette bataille est considérée comme la fin du rêve nationaliste panarabique. Youssef al-Azmeh est tué lors des combats.

Fayçal, originaire du Hedjaz en Arabie Saoudite, était le fils de Hussein ibn Ali, chérif de la Mecque et roi du Hedjaz.

 

A l'instar de cette bataille, faut-il entendre que les Palestiniens de Grande Syrie ne seront vraiment satisfaisaits que lorsqu'ils auront été écrasés, non par des victoires homéopathiques, comme depuis 1967, mais par l'anéantissement de tous leurs espoirs et rêves de Grande Palestine jusqu'à la mer? Est-ce la seule conception de la paix enviable que celle de la soumission totale par le suicide obligatoire des plus braves?

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
FAUT RAPELER A CE FANFARON ,que les siryens n ont pas bouger depuis 42 annees , et que le golan ,n est plus celui qu il avait connu!!!!<br /> HADDAD BRESIL
Répondre
J
Petite confusion entre "Edom et Ha dam "!<br /> <br /> Shabat Shalom .
Répondre
A
Pas pire moyen pour rendre la terre infertile<br /> <br /> <br /> Pauvre terre !!!<br /> <br /> J'espère qu'on aura pas des tomates avec des keffiehs et panneaux pro-palos pour indiquer l'espèce
Répondre
G
D'autres préfèrent leur faire écouter du Mozart, il paraît que cela adoucit les humeurs!<br /> <br /> Shabbat Shalom!
Répondre
J
"Cette terre doit être irriguée du sang de nos martyrs "<br /> <br /> Chacun sa méthode pour fertiliser les tomates :-)
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis