Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 14:51


Le Jour du Grand Pardon

Par

Thérèse Zrihen-Dvir

 

En ce jour sublime et grave, la communauté juive du monde entier tend les mains vers les cieux, vers le créateur pour l'implorer de lui pardonner toutes les fautes commises, toutes les méprises, les tentations, le mal qui a été fait intentionnellement ou non à nos semblables. Ces mêmes mains nues réclament surtout le pardon pour notre légèreté et mégarde à D.ieu, à ses commandements, à sa création, à notre négligence et notre manque de compassion et d'amour envers nos prochains. En ce jour merveilleux, les juifs reprennent enfin leur image initiale qui s'était estompée. Pour certains, elle s'était complètement effacée durant toute l'année précédente, éclipsée par les événements, par la course infernale vers le matérialisme, vers le présumé confort, vers les feux d'une gloire éphémère et oiseuse.

 

Les juifs ressemblent en ce jour unique à leur créateur.

 

Les juifs deviennent aux approches du Grand Pardon, plus téméraires dans leur vulnérabilité, plus sensibles aux voix des autres, plus ouverts à les comprendre, à mieux les évaluer, voire même à leur pardonner leur méchanceté, leurs malentendus, leur cruauté et leurs crimes contre leurs frères.

 

Le Jour du Grand Pardon n'est pas seulement un jour de pénitence et de jeûne, mais surtout un jour de triomphe. Il incarne la régression du mal et sa défaite,  l'apothéose splendide et la gloire du Seigneur, de son amour pour ses enfants, pour sa création. En ce jour merveilleux, D.ieu abolit tout l'enjeu de la haine et le remplace par Sa tendresse ineffable pour ses enfants et pour tout cet univers merveilleux qu'il leur a crée. En ce jour sublime nous tous devenons les messagers de l'Eternel en clamant tout haut sa gloire, sa miséricorde, son amour pour nous tous, ses enfants, et en lui demandant humblement de verser dans nos cœurs un torrent de lumière, de sagesse et de bonté.

Il n'existe plus de politique, plus de conflits, plus de haine, seul ce sentiment prodigieux et magique qui nous envahi et nous pousse à nous aimer, à nous admettre, à tendre notre main à l'autre, qu'importe ce qu'il représente, qu'importe ses desseins à notre encontre.

 

Y a-t-il de plus grand cadeau, de plus grand bonheur que celui d'aimer et de se savoir aimé, apprécié et indispensable? Non! Même toutes les richesses du monde ne réussiront jamais à substituer l'éclat éblouissant de cette sensation qui nous transporte. 

 

Les richesses terrestres sont éphémères. Elles ne cessent de passer d'une main à l'autre. Grand-père me disait étant enfant : Apprend bien ceci, on n'emporte avec soi que ce que l'on fait. La vie est une aventure, on y pénètre par une porte, aussi nu qu'un ver pour la quitter par une autre aussi nu que nous y sommes entrés.

 

Devant les grandes portes du temple divin, je veux encore croire que tout est possible, qu'aucune vie n'est jamais ratée, que les êtres humains sont capables de surmonter leurs penchants, leurs préconceptions erronées, leur convoitise, leur ambition pour recouvrir l'image que notre créateur leur a souhaité à leur naissance.

 

Je veux croire que la paix, l'entente, la tolérance, la collaboration contre les fléaux naturels sont les vrais objectifs de tous les êtres humains sur terre. Je rêve les yeux ouverts à ce monde où l'harmonie et l'amour sont maîtres, où le Satan ne trouve plus de place, ni ne réussit à capturer des proies pour mettre ses desseins néfastes à exécution.

 

Prions tous, mettons tous notre cœur dans cette offrande à l'amour et je ne doute guère qu'elle sera entendue par notre créateur.

 

Thérèse Zrihen-Dvir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis