Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 08:39


La Politique d'Empêtrement d'Obama

Par

Thérèse Zrihen-Dvir

 

Avec la tombée du rideau, les éloges intarissables de tous les fans d'Obama et surtout des Gauchistes qui ont vu, à travers son élection à la présidence des USA, la concrétisation de tous leurs rêves les plus insensés, reste le long et rocailleux chemin vers l'instauration des promesses faites à travers tous les slogans.

 

Obama, dans toute sa splendeur des premières semaines à la Maison Blanche, s'est révélé en fin de compte bien incapable de gérer le monde et ses inextricables énigmes avec pour seules armes, une volonté de fer, de belles phrases et son magnétisme individuel.

 

Sa méprise initiale provient d'un jugement erroné du monde arabe, de ses conceptions dissimulées, des conflits existants et surtout des objectifs visés.

 

L'erreur monumentale d'Obama était de croire qu'Israël est à la base du conflit mondial entre le monde arabe et l'occident. Israël n'est qu'une petite mouche qui est tombée malencontreusement dans le verre. C'est le grain minuscule qui détraque le déroulage uniforme d'un procédé concocté à l'avance. Il lui suffisait simplement d'assimiler la signification de la phrase lancée par tous les terroristes musulmans : Allah U Akbar, pour mieux comprendre l'enjeu réel.

 

La guerre menée par le monde arabe est une guerre de religion que l'occident cherche aveuglément à ignorer, craignant une chute vertigineuse vers le chaos, vers des guerres civiles. 

 

En attaquant en premier lieu Israël, Obama commet son erreur magistrale en tombant dans le piège que le monde arabe n'a cessé à ce jour de tendre à l'occident et à tous ses dirigeants. Même si Israël disparaissait, le conflit réel existant entre le monde arabe et l'occident reste intact. Le monde arabe refuse la démocratie, la craint, n'en veut pas. Il se plaît dans la dictature qui lui convient. Il veut continuellement gouverner son monde en accordance avec la religion qui bannit la liberté de la femme, d'expression, du culte, la liberté en un mot simple.

 

 Et le scénario déjà vécu reprend le dessus avec son empêtrement qui commence déjà en Afghanistan où les milices Talibans réussissent à recruter des adeptes au cœur même du déploiement des forces alliées, minant silencieusement leur présence. L'Irak aussi est loin d'être complètement assagie et démocrate. Les chefs des tribus, épaulés par les alliés, ont trop souvent tendance à tourner le dos à la démocratie et à jouer le double jeu.


Le Pakistan avec ses armes atomiques, enviées par al-Qaeda, demeure un bourbier qu'Obama  évite mais qu'il sait inévitable. L'Iran de l'autre côté le défie ouvertement et que fait Obama ?, il joue aux dés.

 

Ne pas oublier bien entendu l'atome et la Corée du Nord qui menacent aussi de déséquilibrer la région et le monde entier. Et c'est sans compter avec les intrigues d'Hugo Chavez, l'allié d'Ahmadinedjad, en Amérique du Sud, qui s'évertue à construire, pour la conduire, une coalition anti-américaine, dotée des moyens terroristes des Pasdaran et du Hezbollah, et des missiles de l'Iran, dans le flanc même des Etats-Unis. 

 

Mais la démocratie et le monde entier sont en danger. L'invasion latente et progressive de l'Islam dans le monde libre, l'érosion silencieuse opérée par les imams dans les mosquées nouvellement érigées en Europe, au Canada et aux USA  sont un danger auquel aucun pays n'est préparé. Ce n'est plus le monde libre qui cherche à assimiler les populaces non démocrates, c'est l'Islam qui secoue les fondations du monde, même celles des pays arabes modérés. L'Egypte est en danger avec l'Islam radical qui le gangrène, le Maroc suit le pas, et tant d'autres pays qui avaient au préalable initié d'implémenter quelques concepts diplomatiques et qui se voient aujourd'hui en régression.

 

Donc, essayer de panser le danger en infligeant à Israël un arrêt total d'expansion, de construction dans les implantations ou ailleurs ne résoudrait aucun problème, car le monde arabe, les Palestiniens compris, veulent l'extinction du peuple juif, la conquête du monde libre qu'ils veulent assujettir aux lois de l'Islam.

 

Réveillez-vous à la dure réalité!

 

Thérèse Zrihen-Dvir

Partager cet article
Repost0

commentaires

therese 23/09/2009 10:21


Bonjour Herve,
Il l'y mene croyez-moi. Le comble c'est que personne ou tres peu voient le danger. Sur son bureau, des milliers de rapports effrayants echouent qu'il eponge d'une facon bien troublante.


hervé 23/09/2009 09:48


ce obama est vaiment pire qu'un reveur,les americains ne cesseront pas de regretter d'avoir porter à leur tete ce idiot qui venu rien de moins que saboter les usa.
son cas fera cetainement école dans ls prochaines année come etant le sommet de la connerie, et le pire dans tout cela ce que le bonhomme se prend pour un sauveur...moi je crois qu'avec lui le pire
reste encore à venir...c'est pourquoi israel ne doit en aucune maniere accepter de faire dicter sa conduite par cet homme !!! qui conduit le monde ve l'apocalypse...


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis