Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 08:19

Je reconnais m'être un peu laissé berné par l'annonce d'une croissance de 7% pour l'AP, en cours d'année, alors que la Banque Mondiale est infiniment moins clémente que cette évaluation bienveillante. De fait cette croissance n'est due qu'aux investissements des bailleurs de fonds, à savoir, le contribuable européen, qui trime dur pour arracher le Palestinien à sa culture de mort : dépenses : de 12 points supérieures aux objectifs ; recettes : de 15 points inférieures à ce qu'attendu. Le choix de la dépendance, ou réclamez,réclamez, il en restera toujours quelque chose... 

BANQUE MONDIALE : Un Etat palestinien encore loin d'être indépendant économiquement. En 2009, la croissance enregistrée est attribuable aux dépenses des bailleurs de fonds.



sep23

Par Vera Landver
Rubrique: Palestine
Publié le 23 septembre 2009 à 09:26

 


SPECIAL RAPPORT - Dans un article consacré à un futur Etat palestinien et datant du 22 septembre 2009 la Banque Mondiale souligne des améliorations dans le domaine des institutions mais toujours un retard considérable en terme de développement économique.

Le travail fait par l’Autorité Palestinienne en matière de renforcement des institutions est généralement satisfaisant. En revanche concernant l’indépendance économique et la prospérité nationale, l’objectif est loin d’être atteint.

Depuis le début de 2009, le gouvernement d’Israël a pris d’importantes mesures pour atténuer les restrictions de mouvements en Cisjordanie et pour permettre aux citoyens arabes d’Israël d’avoir un meilleur accès aux marchés de la Cisjordanie. Parallèlement, la sécurité en Cisjordanie s’est considérablement améliorée. Ces deux facteurs ont donné lieu à une plus grande confiance des investisseurs et à une augmentation des activités économiques.

Mais l’accès aux marchés extérieur de la Cisjordanie,(bande de Gaza, Israël et le reste du monde), est toutefois encore très limité, notent les experts ajoutant que le développement économique est également freiné par un manque d’accès aux ressources naturelles.

Pour la Banque Mondiale il n’existe pas encore de signes permettant d’assurer que la croissance positive du PIB par habitant en 2009, pour la première fois depuis des années, soit durable.

En 2009 la croissance enregistrée est attribuable aux dépenses des bailleurs de fonds qui ont augmenté de manière importante après les opérations militaires d’Israël à Gaza.

La Banque Mondiale ajoute que la situation fiscale de l’Autorité Palestinienne demeure précaire et souffre d’un manque à gagner de financement de 400 millions de dollars pour 2009. On a enregistré un contrôle plus strict sur les dépenses en salaires mais aucune amélioration n’a été notée sur les autres postes de dépenses.

Ainsi sur la première moitié de 2009, les dépenses sont de 12 supérieures aux cibles budgétaires. Alors que les recettes nettes sont de 15 inférieures à l’objectif budgétaire sur les six premiers mois de 2009 et ont baissé de 13 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Par conséquent, à moins que d’importantes mesures additionnelles ne soient prises pour permettre une croissance durable du secteur privé, et en particulier l’amélioration de l’accès aux marchés israéliens et internationaux par le biais d’Israël, de la Jordanie et de l’Égypte, l’Autorité Palestinienne continuera à avoir besoin d’importants fonds d’aide internationale dans un avenir prévisible, conclut la Banque mondiale.—

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis