Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 10:02




 7 octobre 2009 16:19 | Updated Oct 7, 2009 17:53

 


“Les Etats-Unis sont liés à la disparition d’un expert nucléaire”


By ASSOCIATED PRESS

Traduction : Marc Brzustowski

 

 

 

Titre original : 'US linked to vanishing of nuke expert'
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1254861891444&pagename=JPost%2FJPArticle%2FPrinter

 

 

 

Le Ministre des Affaires Etrangères Iranien a accusé les Etats-Unis, Mercredi, d’être impliqués dans la disparition d’un scientifique nucléaire iranien en Arabie Saoudite, plus tôt cette année.


 http://clabedan.typepad.com/photos/uncategorized/irannucleairebouchehr2713.jpg

Photo: Bushehr.



Les autorités iraniennes ont déclaré que le scientifique Sahram Amiri s’est évanoui dans la nature, durant un pélerinage au Royaume Saoudien, à la fin du mois de mai. Ses proches, cités dans les médias iraniens, ont prétendu qu’Amiri procédait à des recherches sur les usages médicaux des technologies nucléaires pour une université de Téhéran.


Sa disparition est survenue plusieurs mois avant les révélations sur un second centre d’enrichissement de l’uranium que l’Iran a construit près de la cité de Qom, faisant monter les spéculations selon lesquelles Amiri aurait pu offrir des informations sur ce point à l’Occident, ou sur d’autres aspects du programme nucléaire. Le Bureau de Téhéran a rapporté qu’Amiri travaillait dans les installations de Qom, bien que ses proches affirment qu’il n’était pas impliqué dans les avancées du programme nucléaire au-delà de ses propres recherches.


Les Etats-Unis et plusieurs de ses alliés ont accusé l’Iran de chercher à développer secrètement des armes nucléaires, ce que nie l’Iran, prétendant que son programme n’a pour but que de produire de l’électricité.


Le Ministre des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki prétend qu’Amiri aurait été arrêté et accuse les Etats-Unis d’avoir joué un rôle dans cette affaire.


Selon l’agence de presse semi-officielle Fars, Manouchehr Mottaki a déclaré mercredi : “Nous avons obtenu des documents concernant l’implication américaine dans la disparition de Shahram Amiri. Nous tenons l’Arabie Saoudite pour responsable de la situation de Shahram Amiri et considérons que les Etats-Unis sont impliqués dans son arrestation.»

 

Le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, Hassan Qashqavi a ajouté cette semaine que l’Iran avait exigé de l’Arabie Saoudite des informations sur les tenants et aboutissants du dossier Amiri, mais n’avait reçu aucune réponse.

 

Le journal arabe Asharq al-Awsat, propriété d’hommes d’affaires saoudiens, a publié la semaine dernière, que Mottaki avait formulé une plainte officielle en direction du chef de l’ONU, Ban Ki-Moon sur les disparitions d’Amiri et de trois autres Iraniens durant les dernières années, dont il pouvait craindre que plusieurs d’entre eux aient fourni des informations sur le nucléaire à l’Occident. Qashqavi a nié, cette semaine, que la plainte ait pu faire mention du problème nucléaire.


Le mois dernier, l’Iran a révélé qu’il construisait une nouvelle installation pour l’enrichissement d’uranium à l’extérieur de Qom, confortant les accusations américaines et européennes qu’il dissimulait les réelles finalités du projet. Téhéran a nié avoir cherché à tromper les observateurs nucléaires de l’ONU, prétendant avoir révélé l’existence du site plus tôt que requis selon ses engagements auprès de l’Agence. L’Agence a exprimé son désaccord avec ces allégations.



L’Iran a pris date pour l’ouverture de négociations avec les Etats-Unis et d’autres puissances mondiales, la semaine dernière, à propos de son programme nucléaire et a donné son accord pour permettre aux inspecteurs de l’ONU de visiter l’installation de Qom, le 25 octobre. Il a également été discuté la proposition d’envoyer de l’uranium enrichi à l’étranger pour un enrichissement ultérieur à utiliser dans un réacteur de recherche à Téhéran.


 

L’équipe de Jérusalem Post.com a contribué à la rédaction de cet article.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis