Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 10:16

 

 

 

Qu'un apparatchik devenu autocrate par le décès de son chef en appelle au Colonialisme et à la tutelle américaine pour régner à sa place sur le futur "Etat Palestinien", automatiquement transformé en dictature bananière, voilà qui est, pour le moins, "paradoxal"... Objectif affiché : l'option kosovare et le refus ad infinitum de tout accord de paix. Obama ne pourra rien imposer de l'extérieur sans subir une motion de censure comme jamais l'Amérique n'en aura connue, au Congrès et au Sénat : moralité, Abbas en veut-il à la peau d'Obama... Ce qui est acquis est que l'Autorité Palestinienne veut pas la paix, mais plonger la région dans le marasme par accoutumance au chantage et à la perfusion internationale.  


Abbas ne traite qu'avec Washington


 

L'administration américaine, et non Israël, est l'unique partenaire pour la paix. C'est ce qu'a fait savoir le chef de l'Autorité palestinienne (AP), ce week-end.


PHOTO: AP , JPOST

Mahmoud Abbas a annoncé à l'émissaire américain George Mitchell que les Palestiniens ne considèrent pas le gouvernement de Binyamin Netanyahou comme un véritable partenaire pour la paix, a confirmé Abbas Zaki, membre du comité central du Fatah.

"Washington et non Tel-Aviv"

Le chef de l'AP aurait, par ailleurs, demandé à Mitchell de lui présenter la vision américaine de la paix, sans attendre les propositions israéliennes. "L'Autorité palestinienne négocie avec Washington, pas avec Tel-Aviv", a ajouté Zaki.

Pour l'heure, les négociations indirectes auraient permis d'aborder les questions de sécurité et de frontières. Par ailleurs, Abbas a l'intention d'informer l'OLP et les leaders du Fatah des objectifs de sa prochaine visite à Washington, prévue le 9 juin.

Selon le négociateur AP, Saëb Erakat, les pourparlers visent avant tout à conclure un accord sur des sujets de statut final, tels que le sort de Jérusalem, les frontières, l'eau, la sécurité, les implantations et les prisonniers palestiniens.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis