Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 07:01

Par LSA Oulahbib

DownloadedFile-copie-1Incroyable ! mais en même temps très attendu : alors que les faits établis s'accumulent, et la victime "supposée" n'aurait pas arrêté de pleurer dit son frère), les socialistes remettent en cause le système judiciaire américain : en "défaillance" clame Badinter, "infernal" répond en écho Chevènement, "lynchage" surenchérit, Lang, tandis que Guigou se sent "heureuse" de ne pas avoir le même système "barbare" ajoute un Alain Gérard Slama sur RTL; bref, les commentateurs et les politiques aimeraient que la France devienne la Corée du Nord en matière de couverture médiatique, et que le système américain défende plutôt les supposés coupables que les supposés victimes puisque en définitive n'est-ce pas "la"société qui est la seule fautive ? Qui suscite en effet le crime sinon elle disent certains (depuis la fin du 19 ème siècle en réalité) ? Les termes "victime", "coupable" étant de plus en plus interchangeables, comme moments systémiques. On voit pourtant bien en quoi ces affirmations, qui ont pignon sur rue en France, sont réfutés par les faits, en particulier celui-ci, où nul ne peut dire que la victime n'en était pas une en ce que son non serait un oui en puissance comme savent le manier les dialecticiens vulgaires, ces vieux réactionnaires en réalité.

Et tous ces gens aimeraient bien en effet que le système judiciaire américain marchent aussi mal que le système judiciaire français : ils se battent pour une telle inégalité, celle où les coupables sont accompagnés, réhabilités, axe désormais essentiel du droit, tandis que les victimes sont laissées à leur condition, de fait, de dommages collatéraux entre les réductions de peine, les récidives, et les libérations sans conditions.

Cette affaire est en fait symptomatique à plus d'un titre de la faillite d'un système politico-médiatique et judiciaire français organisant le silence à défaut d'en dire la vérité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis