Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:04

 

 

Creation-d-un-Etat-terroriste---la-Palestine.jpg

Al-Qaeda-'Hamas : l'alliance - par Jonathan Schanzer


Adapté par Aschkel 

© 2011 www.aschkel.info

 

http://www.weeklystandard.com/blogs/hamas-al-qaeda-alliance_558605.html


Jonathan Schanzer est analyste du renseignement et ancien du Trésor américain, il est vice-président de la Fondation pour la recherche et a défense des démocraties et auteur du "Hamas et Fatah – la lutte pour la Palestine" (Palgrave- Mac Millan – 2008)

 

'Hamas et Fatah' se réconcilient

Lire aussi

>Sondage - Nous allons offrir un état aux plus fervents soutiens de Ben Laden et d'Al-Qaeda - les arabes "palestiniens"

 

Alors que la globalité du monde célèbre l'opération militaire qui a permis l'élimination d'Oussama Bin Laden, n°1 d'Al-Qaeda au Pakistan, le sentiment n'est pas unanime.

Dans la bande de Gaza, le voyou-terroriste et dirigeant du 'Hamas Ismael Haniyeh condamne fermement les Etats-Unis les accusant d'avoir assassiné "un guerrier saint musulman et arabe" et de poursuivre "l'oppression américaine et l'effusion de sang des musulmans et des Arabes".   

Cette amère réaction souligne l'idéologie du 'Hamas qui a les mêmes racines que celle d'Al-Qaeda :

Le 'Hamas a été fondée par le Cheik Ah'med Yassin, une éminente figure des frères musulmans et Al-Qaeda a été co-fondé par Ben-Laden et Abdullah Azzam une autre figure éminente de la confrérie.

Mais cela n'explique qu'en partie la réaction du 'Hamas et de ses semblables, qui sont en deuil de la mort du terroriste le plus notoire de l'histoire moderne.

Alors que le 'Hamas insiste sur le fait qu'il n'a pas de liens opérationnels avec Al-Qaeda, il faut se rappeler qu'au milieu des années 90, les membres de l'organisation terroriste ont reçu une formation paramilitaire et ont assisté à des conférences islamistes au Soudan aux cotés de Ben-Laden et de ses partisans.

Ces liens opérationnels ont été confirmés une décennie plus tard, lorsque Ben Laden avait envoyé des émissaires au 'Hamas à deux reprises (septembre 2000 et janvier 2001). Alors que la plupart des analyses semblent croire que le 'Hamas ait, alors, rejeté l'offre pour coordonner la terreur contre Israël, celui-ci ne leur a, en fait, jamais fermé ses portes.

En 2002, le Washington post a cité des sources officielles du Gouvernement américain confirmant l'alliance entre Al-Qaeda, le 'Hamas et le 'Hezbollah.

 

En 2008, Israël a arrêté trois combattants du 'Hamas de retour des camps d'entrainement d'Al-Qaeda en Afghanistan. La même année, des responsables de la sécurité jordanienne ont confirmé au magazine Time que deux membres du 'Hamas ont effectué une mission de recrutement en Afghanistan, dans l'espoir de faire venir ces combattants d'Al-Qaeda dans les "territoires palestiniens".

Les médias arabes ont également signalé, en 2006, que le chef du 'Hamas, dont le bureau se trouve à Damas en Syrie, a rencontré, au Yémen, Abd al-Majid Al-Zindani, désigné par les Américains comme terroriste pour ses liens avec Al-Qaeda. Ce même Zindani se vantait ouvertement de fournir des fond au 'Hamas.

Ainsi, au cours des deux décennies, le 'Hamas a maintenu avec Al-Qaeda de bonnes relations. C'est ce qui explique les lamentations d'Haniyeh, et explique aussi en partie pourquoi les Etats-Unis considèrent le 'Hamas comme une entité terroriste.

Mais les sentiments du 'Hamas pour Ben Laden ont un sens plus profond aujourd'hui qu'il y a encore une semaine : un accord d'union de gouvernement national avec le Fatah (le parti actuellement au pouvoir) est signé. L'opération a immédiatement soulevé des questions quant a savoir si Washington pouvait reconnaitre un tel gouvernement.

Comme si le record macabre d'attentats-suicides et d'attaques contre des civils israéliens depuis sa création en 1988, ne suffisait pas, les éléments ci-dessus devraient suffire à alerter Washington (NDLR et surtout aussi les naïfs de l'Union européenne qui s'apprêtent à accepter un "Etat palestinien") que le groupe terroriste s'apprête maintenant à contrôler en partie l'Autorité palestinienne.

lire aussi

 

 

Terrorisme : les organisations terroristes (Hezbollah, Hamas...) pleurent Oussama Ben Laden

mardi 3 mai 2011 - 23h00
Logo MédiArabe.Info

 

Après le Hamas palestinien, qui avait dès lundi 2 mai fait part de sa tristesse quant à « la perte d’un combattants de l’islam et un moudjahid contre les ennemis de Dieu », l’ancien secrétaire général du Hezbollah, Sobhi Toufaïla, a également pleuré le chef d’Al-Qaïda, ce mardi, qualifiant Ben Laden d’un « héros sincère qui a abandonné les richesses et le confort de cette vie pour défendre la cause de Dieu et son idéal jusqu’au martyre... ».


Le journal « al-Akhbar », organe de presse du Hezbollah, avait également regretté mardi la perte d’un grand homme, un grand moudjahid qui a terrorisé le monde entier. Concernant l’immersion du cadavre de Ben Laden dans la Mer d’Oman, « al-Akhbar »a titré : « une rose dans l’océan ! »


Omar Bakri, un autre islamiste radical sunnite (du parti interdit Hizb Tahrir), soutenu et financé par le Hezbollah, avait, lui aussi, estimé que « la région (arabo-musulmane, NDLR) a perdu un grand chef et un véritable commandant, espérant qu’il sera bientôt vengé en Europe ».


Ces prises de positions confirment, si besoin était, que le Hezbollah, le Hamas et toutes les organisations qui gravitent autour d’eux, qu’elles soient sunnites ou chiites, sont affectés par l’élimination du chef d’Al-Qaïda, preuve supplémentaire de l’étroite coopération et de la complémentarité entre les deux ailes du radicalisme islamiste, l’Iran ayant établi la connexion entre ces groupes terroristes, et la Syrie les a exploités en Irak, en Palestine et au Liban. Cliquez ici pour lire à cet égard : « Entre le Hezbollah de Hassan Nasrallah et Al-Qaïda de Ben Laden et Al-Zawahiri : complémentarité ou concurrence ? ».

 

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source « MediArabe.info »

Les États-Unis scandalisés par le Hamas

Le Figaro | AFP

mercredi 4 mai 2011



Les États-Unis ont jugé aujourd’hui que la condamnation par le mouvement palestinien Hamas du raid américain mené dimanche au Pakistan pour tuer Oussama Ben Laden était scandaleuse. "Ils sont scandaleux", a déclaré un porte-parole du département d’Etat, Mark Toner, à des journalistes, faisant référence aux dirigeants du Hamas. "Ben Laden était un criminel et un terroriste", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement du mouvement palestinien Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a condamné hier le raid américain qui a tué le chef du réseau al-Qaida, y voyant "la poursuite de la politique d’oppression américaine fondée sur l’effusion du sang des Arabes et des musulmans"

Le Fatah' aussi !

Maintenant, également le Fatah, le parti de Mahmoud Abbas, exprime sa consternation pour l’élimination de Ben Laden.

 Hassan Asfour, qui fait partie de la nomenclature du Fatah, déplore, dans un article paru sur le site internet du Fatah, « le crime américain de l’assassinant d’Oussama Ben Laden ».

Au même moment où le Fatah fête son traité d’alliance avec le Hamas, ces deux organisations sont unanimes à pleurer l’élimination du Chef d’Al Qaeda. Ceci est donc un autre point de convergence non équivoque sur la vision du terrorisme global. Ceci est d’une parfaite cohérence lorsqu’on n’est pas atteint de paresse intellectuelle ou d’amnésie à oublier que ces deux organisations arabes sont responsables du plus grands nombre d’assassinats de civils juifs, hommes, femmes et enfants depuis l’édification de l’Etat d’Israël

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis