Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 22:59

Américains et Français délivrent un message à Assad : si l’armée syrienne nettoie Hama, les troupes turques entreront en action

 
DEBKAfile Reportage spécial 9 juillet 2011, 10:53 AM (GMT+02:00)


Adapté par Marc Brzustowski

Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

 

http://www.debka.com/article/21101/

Tags:  Syria    Bashar Assad    Barack Obama    Nicolas Sarkozy    Erdogan   Hama 

 

Une autre facette de la révolte contre Assad à Hama (-les manifestants brûlent les dollars US qui tentent d'acheter leur dévotion au plan américain de "réformes").

 

La visite que les ambassadeurs américains et français, Robert Ford et Eric Chevalier, ont rendu à Hama, vendredi 8 juillet, au milieu d’une foule d’un demi-million de participants autour d’Orontes Square, était plus qu’n geste provocateur de solidarité avec ls forces rassemblées pour évincer Bachar al Assad du pouvoir ; elle a fourni un rare aperçu de l’effort conjoint qui est en cours, entre Barack Obama, Nicolas Sarkozy et Tayyip Erdogan pour résoudre un conflit résultant d’une révolte arabe par la voie du compromis.

 

L’Ambassadeur Ford visitait Hama pour la deuxième fois – la première, jeudi. C’était un acte visant à démontrer à quel point Washington est scandalisé par l’utilisation barbare, par le régime Assad, de tanks, d’artillerie, de snipers et de violations pour réprimer le soulèvement qui dure depuis presque 4 mois, en rendant visite à un hôpital d’Hourani. Là, il a pu voir arriver les victimes des tirs de l’armée syrienne, dont 26 morts.

 

Ces visites ont déclenché un bras de fer : le Ministre syrien de l’Intérieur a accusé l’Ambassadeur américain d’avoir rencontré les « saboteurs et de les inciter à la violence, la protestation et le rejet du dialogue », que les autorités prétendent devoir commencer dimanche 10 juillet.

 

Les sources de Debkafile révèlent qu’Assad a sélectionné 244 personnalités syriennes pour les inviter aux pourparlers. Aucune ne représente les manifestants ni aucun parti de l’opposition réelle à son régime.

 

Damas a condamné les visites de l’ambassadeur à Hama comme “la preuve que Washington jouait un rôle dans les troubles qui durent depuis 15 semaines ». Le Département d’Etat américain a rejeté l’accusation syrienne, expliquant que l’envoyé américain a été accueilli avec des fleurs et des rameaux d’oliviers par des civils pacifiques cherchnt un réel changement. Ils chantaient « Non au dialogue ! » et « A bas le régime ! ».


A Washington, le Département d’Etat a convoqué l’ambassadeur syrien et l’ont sommé d‘arrêter d’envoyer son équipe espionner les résidents syriens qui se réunissent contre le tyran syrien et de les menacer de s’en prendre à leurs familles, une fois de retour au pays.

 

Nonobstant ce bras de fer, les sources de Debkafile au Moyen-Orient dévoilent que la visite des ambassadeurs à Hama font partie d’une manœuvre diplomatique compliquée à haut risque, entreprise par les dirigeants américains, français et turcs, visant à forger un compromis entre Assad et les dirigeants de l’opposition, qui maintiendrait le Président en poste, à condition qu’il accepte des réformes démocratiques et soit d’accord de lisser un espace politique à ses opposants au gouvernement.


4 mesures ont été prises pour favoriser cette orientation :


1.  En annonçant le début du dialogue avec l’opposition, Assad fait en sorte de se conformer à une condition essentielle, de façon à rester au pouvoir.


2.  Il a suspend un assaut militaire majeur contre le centre d’Hama, où les manifestants  se rassemblent jour après jour et ont opté pour le dialogue, plutôt que de voir se répéter le massacre que son père avait ordonné en 1982, qui a laissé au moins 25 000 morts. L’armée s’en est tenue, jusqu’à présent, à quelques incursions dans les faubourgs de la ville ;


3
.   Les deux ambassadeurs n’auraient pas pu entrer en visite dans cette ville sur le point d’exploser, à moins que les barrages de l’armée en aient été avertis, avant qu’ils n’approchent, de laisser passer, et que les dirigeants des manifestations n’aient été prévenus, pour les recevoir. Cette concurrence entre les deux camps, à propos de la présence des diplomates à Hama a été traitée des deux côtés comme un signe d’espoir quant au « dialogue national » à venir.

 


4.   Au même moment, à 400 kms de Hama, les troupes turques se regroupent sur la frontière, parées à entrer en Syrie et à se tailler une zone de sécurité d’une profondeur de 800 kms carrés, entre la Syrie, l’Irak, les frontières de la Turquie et la Méditerranée.

 

Nos sources rapportent que cette enclave servirait deux objectifs :

 

L’un serait d’apporter asile sous protection militaire turque aux réfugiés syriens s’enfuyant de leurs maisons. Ankara est préoccupé par le fait de diminuer le nombre de personnes entrant en Turquie et projette de reloger les 25 000 déjà abrités sous des villages de tentes dans cette enclave.

 

L’autre serait de fournir un bastion aux dirigeants de l’opposition syrienne et une zone sécurisée pour instaurer une administration alternative au régime Assad à Damas.


Le conflit syrien est actuellement à la croisée des chemins : un massacre à Hama, de la main de l’armée syrienne entraînerait ipso facto une incursion turque en Syrie.


Au même moment, insistent les sources de Debkafile, tous les manifestants de la ville largement musulmane d’Hama ne sont en faveur des tactiques américano-franco-turques. Tandis que nombre d’entre eux accueillaient l’Ambassadeur Ford avec des fleurs et des rameaux d’oliviers, d’autres ont fait un bon feu avec les dollars américains, autour du Square Orontes. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis