Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:25

 

 

Analyse : L'AP, le dos au mur ?

Par KHALED ABU TOAMEH 
20.09.10
del.icio.us facebook

Malgré les déclarations intransigeantes de l'Autorité palestinienne (AP) concernant la reprise des constructions dans les implantations, les dirigeants palestiniens vont devoir revoir leurs exigences à la baisse. C'est ce qu'affirment plusieurs sources à Ramallah. Pourtant, à Charm el-Cheikh, la semaine dernière, plusieurs représentants officiels de l'AP s'accrochaient encore à cette alternative : l'extension du moratoire ou l'échec des négociations parrainées par les Etats-Unis.


PHOTO: ARIEL JEROZOLIMSKI , JPOST

Mahmoud Abbas lui-même a menacé de nombreuses fois de se retirer du processus si Israël n'acceptait pas de prolonger le gel des constructions. Le fait est qu'au cours de ces deux dernières années, cet enjeu est devenu une priorité pour les Palestiniens. Certains affirment que l'idée de placer les constructions sur le devant de la scène et d'en faire une condition préalable aux négociations aurait été soufflée par l'administration américaine. En effet, la demande faite publiquement par Barack Obama à Israël de mettre un terme aux constructions a placé cette question en tête de l'agenda du conflit israélo-arabe.

Après tout, l'Autorité palestinienne a déjà négocié dans le passé avec Israël alors même que les bulldozers avançaient en Judée-Samarie et que de nouveaux quartiers entiers, comme Har Homa, émergeaient à Jérusalem. Jusque-là, la suspension des constructions n'avait encore jamais été érigée en condition sine qua non à la poursuite du processus de paix.

En perte de crédibilité

Or, le durcissement d'Obama a conduit les Palestiniens à adopter une politique plus sévère. Les Etats-Unis avaient tendance à se montrer plus palestiniens que les Palestiniens. Mais Obama s'est un peu ravisé depuis. Le président américain a adopté une attitude plus pragmatique au sujet des constructions israéliennes, mais a, apparemment, oublié d'en informer Abbas et son équipe. Cependant certains signes récents, rhétoriques au moins, semblent annoncer une évolution du chef de l'Autorité palestinienne.

Ce dernier paraît réaliser que les constructions, que se soit dans les implantations ou à Jérusalem, reprendront d'une manière ou d'une autre. A en croire certaines sources à Ramallah, l'AP n'a pas d'autre choix que d'accepter un gel partiel. C'est-à-dire, fermer gentiment les yeux pendant qu'Israël continue d'ériger des murs. Mais Abbas devra en payer le prix. D'autant plus que l'Autorité palestinienne a déjà perdu en crédibilité auprès de son peuple lors de la reprise des négociations directes.

Abbas a passé des mois à promettre aux Palestiniens qu'il n'accepterait jamais de discuter directement avec Israël tant que l'Etat hébreu continuerait de construire en Judée-Samarie et à Jérusalem-Est. Mais sous la pression américaine, cette condition a vite été abandonnée. A présent, il semble très peu probable que Ramallah mette ses menaces à exécution et se retire des négociations si le moratoire devait ne pas être reconduit à la fin du mois. Voilà qui pourrait sérieusement limiter, aux yeux de leurs électeurs, ce qu'il reste de crédibilité aux dirigeants de l'AP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis