Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:38

Antisémitisme : dérapage à l’ULB

MARC METDEPENNINGEN

lundi 04 avril 2011, 09:57

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2011-04-04/antisemitisme-derapage-a-l-ulb-832164.php

Les associations juives dénoncent la publication d’un article intitulé « Quelle religion choisir ? » dans le magazine « Caducée », édité par le Cercle Solvay de l’ULB. Par Marc Metdepenningen

Antisémitisme : dérapage à l’ULB

© Pierre-Yves THIENPONT

Une nouvelle bouffée d’antisémitisme à l’ULB consterne les associations juives, quelques mois après le débat controversé sur Dieudonné et la liberté d’expression. La dernière livraison du magazine Caducée, édité par le Cercle Solvay, consacre un article à la thématique « Quelle religion choisir ? ». Le chapitre sur le judaïsme reprend les thèses du « Protocole des Sages de Sion », présentant le Juif, non dans sa religion, mais bien dans son appartenance raciale, comme un voleur ou un comploteur.

Voici le texte original : « Votre jeunesse a été bercée par les aventures de Minus et Cortex et vous voulez rejoindre le mouvement international dont le dessein secret est de dominer le monde ? Vous vous êtes inscrits à Solvay car la simple évocation de l’Or fait battre votre cœur au rythme des pièces sonnantes et trébuchantes que vous cachez dans la sacoche portée autour de votre cou ? Vous trouvez votre penne has-been et vous voulez opter pour un couvre-chef beaucoup plus compact, j’ai nommé la Kippah ? Ne cherchez plus, direction les fours polonais, la synagogue du quartier où le rabbin vous expliquera les démarches nécessaires ! Tout comme pour les musulmans d’ailleurs, attendez-vous à ce qu’ils cherchent à soustraire une partie de votre bijou familial. »

Humour déplacé

Le président du Cercle Solvay, Gauthier Roelants de Stappers, a fait retirer de son édition en ligne l’allusion aux « fours polonais ». Il parle d’un humour déplacé et a adressé, ainsi que l’auteur de l’article, une lettre d’excuses à l’Union des étudiants juifs de Belgique (UEJB) : « Cela ne nous dérange pas de faire rire, mais pas avec la Shoah. » Le Cercle Solvay avait déjà été pointé du doigt, lors de la dernière cérémonie de baptême, pour avoir fait figurer dans son spectacle des figurants en costumes nazis. « Le thème de cette soirée, explique Roelants de Stappers, était le « plus jamais ça ». Nous voulions dénoncer, mettre en garde, mais pas faire l’apologie du nazisme. » Pour Viviane Teitelbaum, députée MR, ce « dérapage est nauséabond. On ne critique pas la religion, ce qui est un droit, mais on met en cause les gens dans leur origine raciale. C’est une nouvelle fois une banalisation de l’antisémitisme. » David Welner, le président de l’UEBJ ne comprend pas comment un texte pareil a pu être inséré : « Ils auraient dû se rendre compte que ce texte était antisémite, même si l’intention de l’auteur ne l’était pas. » Pour Manuel Abramowicz,

auteur d’un livre sur l’histoire de l’antisémitisme en Belgique, cette affaire démontre que « l’antisémitisme perdure en Belgique et est cultivé par des mouvances conservatrices et rétrogrades, allant des intégristes religieux (musulmans comme chrétiens) aux derniers nostalgiques de l’Ordre nouveau nazi, en passant par un milieu BCBG, bourgeois, libéral et laïque. »

L’UEBJ a saisi la présidence de Solvay. La rectification apportée au texte initial par Caducée ne concerne que les « fours polonais ». Mais la référence à Minus et Cortex (deux souris de TV voulant conquérir le monde) fait référence aux pires ouvrages antisémites, comme Mein Kampf, où les Juifs sont traités de rats voués à la conquête insidieuse du monde économique ou médiatique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gad 04/04/2011 21:49


Il n'y a pas de réponse aux petites oies blanches roucoulantes qui viennent nous parler de la "tolérance" des terroristes :

L'acteur arabe-israélien Juliano Mer Khamis abattu en Cisjordanie


L'acteur arabe-israélien Juliano Mer Khamis abattu en Cisjordanie

Mots-clés : ISRAEL, PALESTINIENS, ACTEUR, MEURTRE
tempsreel.nouvelobs.com
Agrandir la fonte
JENINE (AP) — L'acteur, réalisateur et militant Juliano Mer Khamis a été abattu en Cisjordanie par des (militants) terroristes à Jénine, en Cisjordanie, où il dirigeait une école d'art dramatique
et un théâtre, a annoncé lundi la police palestinienne.

Le chef de la police de Jénine Mohammed Tayyim a précisé que Juliano Mer Khamis a été tué de cinq balles lundi. Son corps a été transporté par ambulance jusqu'à un point de contrôle pour être
transféré en Israël.

De mère juive et de père arabe, Juliano Mer Khamis a joué dans plusieurs films israéliens salués par la critique, et a figuré dans le film américain "La petite fille au tambour" (1984).

Ces dernières années, il dirigeait le Théâtre de la liberté à Jénine, provoquant manifestations de protestation et vandalisme de la part de Palestiniens qui y voyaient une insulte à leurs
traditions. AP



ljg/v434


Gad 04/04/2011 20:47


Ai-je mentionné en quoi que ce soit la façon dont il convient de recadrer les professeurs de haine antisioniste, lorsque ce pître ose parler "d'ethnocide gazaouï", lorsque Goldstone reconnaît
s'être parfaitement trompé et que le Hamas est une force terroriste tirant délibérément sur les civils?
Qui fait quelle "incitation"?
Vous me semblez être de ces trolls dont nos blogs se passeraient bien, mais s'il faut mettre une menace d'expulsion à exécution, cela se fera avec la dernière détermination contre faiseur de procès
d'intention.


Karlito 04/04/2011 19:00


Donc, si je comprends bien ce que vous dîtes, vous êtes pour l'exécution de toute menace proférée, et vous cautionnez les "ratonnades" sur les antisionistes... l'antisionisme n'étant pas interdit
par la loi, j'espère que vous mesurez pleinement que vos propos pourraient parfaitement être interprétés comme une incitation à, ou du moins de la complaisance envers des formes d'agressions
physiques.


Gad 04/04/2011 18:31


Nuance : ne sont des lâches que ceux qui ne mettent pas leurs menaces à exécution.

Une parole est une parole. On ne peut pas l'utiliser en vain. Maintenant, personne n'ira pleurer si un antisioniste de la trempe de ce donneur de leçon se fait remettre à sa place.


Karlito 04/04/2011 17:46


Je ne parle d'aucun complot. C'est vous qui semblez en voir dans l'esprit de toute personne qui n'est pas d'accord avec vous (signe d'une grande ouverture d'esprit j'imagine...). Et je n'en ai rien
à foutre de ce que dit Souhail Chichah. Je crois juste dans la liberté d'expression et le fait que les personnes qui utilisent la menace pour faire valoir leurs idées sont des lâches. Maintenant si
vous préférez noyer le poisson...

P.S.: Vous êtes également très prompt à répondre. J'espère que vous êtes, comme moi, en arrêt maladie, ou alors que votre employeur ne vous paie pas trop cher


Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis