Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 21:21
Antisémitisme/ Les organes de la baronne

http://michelgurfinkiel.com/articles/273-Antisemitisme-Les-organes-de-la-baronne.html

 

Quand Sa Seigneurie se fonde sur YouTube pour exiger une commission d'enquête sur les "crimes israéliens" ... à Haïti.

 

 

PAR Michel Gurfinkiel.


Une commission d’enquête internationale sur les crimes israéliens à Haïti ? C’est ce qu’a proposé, voici quelques jours, la baronne Tonge, ancienne députée libérale-démocrate britannique (centre-gauche) de 1997 à 2005 sous le nom plus plébéien de Dr Jennifer Louise Smith, aujourd’hui membre de la Chambre des Lords et porte-parole de son parti pour les questions de santé.

Vous avez bien entendu : les crimes israéliens à Haïti. Après le tremblement de terre du 12 janvier dernier, l’armée israélienne a envoyé dans ce pays une équipe spécialisée dans la médecine d’urgence qui, sur place, fait l’admiration de tous. Les médias américains lui consacrent plusieurs reportages, y compris CNN. Les autres médias l’ignorent le plus souvent, à commencer par la plupart des médias français. Mais un certain T. West, installé à Seattle, dans l’Oregon, animateur de l’organisation militante afro-américaine AfriSynergy Productions, affirme que les Israéliens ne se sont précipités dans l’île martyre que pour y prélever des organes dont ils feront ensuite commerce. C’est cette accusation que la baronne Tonge reprend à son compte, en déclarant dans une interview au journal juif Jewish Chronicle  « Pour empêcher de telles allégations, déjà mises en ligne sur YouTube, d’aller plus loin, et rétablir la réputation de l’équipe envoyée à Haïti, Tsahal et l’Association des médecins israéliens devraient immédiatement établir une commission d’enquête indépendante ». Selon les règles classiques du droit, on établit le bien-fondé d’une accusation devant des magistrats avant d’engager une procédure. Pour l’honorable baronne, il suffit d’une vidéo sur YouTube pour faire comparaître l’Etat hébreu, son armée et ses médecins devant une commission Goldstone bis.

Le propos suscite l’émotion, même dans une Grande-Bretagne où l’anti-israélisme est répandu. Le chef du parti libéral-démocrate, Nick Clegg, refuse d’abord de prendre des sanctions. Il finit par s’y résoudre, sous la pression de membres du Parlement et de militants. Le 17 février, il démet la baronne Tonge de ses fonctions de porte-parole, tout en affirmant « qu’il ne pensait pas que cette dernière fût antisémite ou raciste » . Certains lords et députés libéraux-démocrates auraient préféré qu’elle soit purement et simplement expulsée du parti. En raison de plusieurs antécédents.

En 2004, elle avait déjà été démise d’un poste de porte-parole de son parti pour les questions relatives à l’enfance après avoir observé, à propos des kamikazes palestiniens, « qu’elle aurait pu très bien en devenir un elle-même, si elle vivait dans des conditions analogues ». En 2006, elle déclarait que « le lobby pro-israélien tenait le monde occidental dans ses serres, ses serres financières… et qu’il avait probablement pris le contrôle du parti libéral-démocrate » comme du reste de la classe politique. Cela lui avait valu la réprobation du leader linéral-démocrate Menzies  Campbell et de nombreux membres de la Chambre des Lords, à commencer par l’achevêque de Canterbury, George Carey. Selon eux, la baronne Tonge recourait aux « stéréotypes antisémites classiques du complot juif international ».

En 2008, elle avait apporté son soutien au Hamas à Gaza, « en forçant le blocus  israélien » avec plusieurs autres parlementaires de l’Union européenne. Et en 2009, après avoir stigmatisé ce qu’elle appelait « l’agression israélienne » à Gaza, elle avait rencontré Khaled Meshaal, le chef du Hamas, à Damas, « dans le but de faire pression sur les gouvernements britannique et américain ». Un acte qui pouvait être considéré comme « illégal » par son pays.

Le thème du trafic d’organes humains figure  aujourd’hui en bonne place dans la propagande antisémite et anti-israélienne. Il permet de remettre en cause l’un des atouts médiatiques principaux d’Israël et du monde juif : leur rôle dans la science, la médecine et les œuvres humanitaires. Il réhabilite des thèmes plus anciens, tels que les crimes rituels.

C’est un fait, il y a un marché des organes humains à des fins de transplantation. C’est un fait, ce marché est parfois géré par des trafiquants opérant aux limites de la légalité, ou de façon réellement criminelle. C’est un  fait, encore, que certains de ces opérateurs ou certains des clients sont israéliens (on le sait notamment à travers les procès qui ont été intentés à des opérateurs criminels devant la justice israélienne, et aux verdicts qui s’en sont suivis).

La propagande antisémite et anti-israélienne amalgame ces éléments de vérité pour en conclure à l’existence d’un immense réseau mondial qui tuerait ou mutilerait des innocents dans le seul intérêt des Juifs et d’Israël. La première accusation de ce genre a été mise en forme en janvier 2002 par l’agence de presse iranienne Irna. Et reprise, presque immédiatement, par le chef palestinien Yasser Arafat. L’un de ses derniers avatars, avant l’affaire d’Haiti, aura été un article publié dans le journal suédois Alfonbladet.

Pour ramener les choses à leur dimension véritable, deux informations. Premièrement,  le trafiquant américain Levy Yitzhak Rosenbaum, arrêté en juillet dans le New Jersey pour trafic d’organes, est bien juif, et même juif orthodoxe, et a bien dirigé un réseau israélo-américain : mais ses victimes étaient des Juifs israéliens pauvres, qui vendaient pour moins de 50 000 dollars des organes destinés à être revendus pour 160 000 dollars à des Américains riches.

Deuxièmement, l’Iran est le seul pays au monde où le trafic commercial d’organes humains a été légalisé.

© Michel Gurfinkiel, 2010
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
<br /> Très bon commentaire, König, une réalité dont les anglais ne se vantent pas et pour cause.<br /> Certains diraient que D.ieu fait bien les choses, d'autres que c'est le revers de la médaille.<br /> <br /> Il n'en demeure pas moins que pas un ne rachète l'autre. Certains pays d'Europe comme l'Allemagne, l'Angleterre, la France, la Suède, les Pays-Bas, méritent vraiment le retour du bâton.<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> A quand une commission internationale pour sortir un livre blanc sur la trahison de l'Angleterre à l'égard du mandat reçu par la SDN en 1922 pour fonder un foyer national juif selon la déclaration<br /> Balfour en "Palestine mandataire".<br /> Entre 1922 et 1947, l'Angleterre, au mépris de ses engagement a favorisé l'immigration arabe des pays limitrophes et restreint l'immigratrion juive.<br /> En 1947, l'armée jordanienne, (pays créé par les anglais en 1922), encadrée, entrainée et équipée par les Anglais conquiert la vieille ville de Jérusalem et en chasse la population juive qui y<br /> résidait depuis des siècles sans protestation de quiconque.<br /> Aujourd'hui, tous les déséquilibres de la région: réfugiés, Jérusalem, sont la conséquence directe de la politique anglaise sur la région.<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Cette baronne a un faciès primaire, que peut-on donc en attendre sinon la bêtise.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis