Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 17:11

 

 

MEMRI Middle East Media Research Institute

 

 

Le PIT revendique l’attaque de Kachgar en avril et appelle les Ouïghours à mener le djihad


Le 22 juin 2013, le Parti islamique du Turkestan (PIT) publiait une nouvelle vidéo dans laquelle il revendiquait la responsabilité d´un incident violent intervenu le 23 avril 2013 dans la ville de Seriqbuya, dans la préfecture de Kashgar au Xinjiang. La vidéo montre une photo figée du chef du PIT, Abdallah Mansour, le visage flouté ; derrière lui apparaissent des images de l´attaque et des effets graphiques représentant des flammes. La déclaration de Mansour 
est prononcée en voix-off. Selon le compte-rendu des autorités chinoises sur l´incident, des « terroristes » ont attaqué « une communauté de travailleurs » qui inspectaient une maison, ainsi que des policiers venus les secourir, et y ont mis le feu. Neuf civils, six policiers et six Ouïgours ont été tués. [1]


Il convient de remarquer que, dans la vidéo, le PIT ne fournit aucune preuve de sa responsabilité, aucune information sur les assaillants, aucune image ou photo originale, aucun document authentique. Les photos des suites de l´attaque qui apparaissent dans la vidéo ont toutes été reprises des médias chinois.

  
La vidéo a été mise en ligne sur le forum djihadiste Shumoukh Al-Islam. Ci-dessous un résumé de ses principaux points, à partir d’une traduction en arabe fournie par le PIT :


Abdallah Mansour débute : « Avec l´aide et la grâce d´Allah, les moudjahidine ont rallié leurs rangs dans la zone de Seribuya et se sont dressés comme des lions contre un groupe de chiens du gouvernement chinois le 23 mars 2013 [sic, l´incident s’est produit le 23 avril, une erreur se serait glissée dans la version originale ou dans la traduction]. Ainsi, ils ont accompli le devoir de djihad pour Allah. Selon l´agence de presse chinoise, 15 grands chefs des incroyants ont été tués, Allah soit loué. »


Mansour félicite la nation musulmane, le peuple du Turkestan et en particulier « nos frères les moudjahidine » pour cette l´attaque. Il les loue pour leur adhésion à leur religion, leur réponse à « l´appel de Dieu » et de préférer le martyre pour Allah à une vie d´humiliation. Il ajoute qu´ils ont perpétré l´attaque pour soutenir leurs frères musulmans opprimés. S´adressant à la population ouïghoure, il l’appelle à mener le djihad contre le gouvernement chinois, disant : « O musulmans du fier Turkestan ! Aujourd´hui, vous devez remplir le devoir de djihad. L´oppression et l´assujettissement que vous subissez de la part du gouvernement chinois [doivent] vous inciter à vous tourner vers le djihad. » Mansour fustige également ces religieux qu´il appelle « les savants du régime », les accusant de collaborer avec le gouvernement chinois et d´essayer de dissuader les musulmans de remplir l´obligation religieuse du djihad.


Puis il s’en prend à la Chine et au Parti communiste, affirmant que les communistes combattent la religion des musulmans ouïghours et tentent de les en éloigner. Il déclare : « Les croyants chinois entraînent le peuple musulman vers l´abîme de l´incroyance. Si nous leur obéissons, nous leur ressemblerons. La [seule] façon de les empêcher de le faire est de prendre les armes et de mener le djihad contre l’ennemi criminel. Nos frères, les martyrs [qui ont perpétré l´attaque à Seriqbuya] savaient très bien tout cela, et le résultat fut la leçon que les Chinois ont apprise d´eux. »

 

Mansour exhorte les musulmans ouïghours à rejeter les « déclarations toxiques » des religieux fidèles aux communistes. Le chef du PIT prévient le gouvernement chinois que les « moudjahidine » continueront à se battre jusqu´à la destruction de ses fondements. Enfin, Mansour exhorte ses camarades, les moudjahidine, à s´acquitter de leur devoir de djihad, et les encourage en leur assurant que le martyre les attend. Il leur rappelle que leurs frères au Waziristan et en Syrie goûtent à la gloire en combattant le djihad et appelle ses frères du Turkestan à les rejoindre.

 

[1] Reuters, 24 avril 2013.

 

Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri@memrieurope.org.

 

Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis