Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:45

 

 

Israeli Troops in Golan Return Fire21.5.13 (Copier)

Les troupes israéliennes répliquent aux tirs d'une position syrienne sur le Golan.

 

 

 

La Syrie et Israël ont croisé le fer, mardi 21 mai, après des échanges de tirs durant la nuit, sur le Golan. Alors que Damas a revendiqué sa responsabilité et menacé de répliquer à toutes les représailles, le Ministre de la Défense, Moshé Ya’alon a dégainé en disant : « Notre politique est claire – nous ne nous ingérons pas dans la guerre civile en Syrie, mais, pas plus nous ne laisserons l’incendie se propager sur notre territoire ». « La nuit dernière », a-t-il ajouté, « nous avons détruit une position de l’armée syrienne sur le Golan qui avait tiré contre une patrouille de Tsahal ».

 

Il s’exprimait au cours d’une tournée des installations navales, à Atlit et Haïfa.

 

 

Une confrontation syro-israélienne est devenue plus imminente, mardi 21 mai, avec la revendication de la responsabilité du gouvernement syrien dans les tirs de la nuit de lundi, contre un patrouille israélienne sur le Golan et la menace de répliquer contre une cible israélienne, à toutes représailles israéliennes. Personne n’a été blessé du côté israélien. Plus tôt, le chef d’Etat-Major, le Lieutenant-Général Benny Gantz et le Commandant de la région nord, Yaïr Golan, ont rendu visite aux positions israéliennes sur le Golan, qui ont ordre de répliquer aux tirs en provenance du côté syrien.

 

 

Cette fois, à la différence de deux incidents précédents, les forces israéliennes ont lance une roquette Tamuz en direction de la source du tir syrien et pu identifier et réaliser une frappe directe. Pour gonfler encore l’importance de l’épisode, le communiqué syrien a prétendu qu’un véhicule de Tsahal, endommagé durant l’attaque, a été détruit.

 

 

Selon les sources militaries de Debkafile : Bachar al Assad signale être prêt à une guerre de harcèlement contre Israël, à partir du Golan, ce qu’avaient prédit nos sources, dans les travaux du 16 mai.

 

DEBKAfile Reportage Exclusif  21 mai 2013, 1:11 PM (IDT)

http://debka.com/article/22982/Yaalon-We-destroyed-Syrian-Golan-position-Damascus-We-fired-on-Israeli-patrol

 

Après la victoire de Qusayr, la Syrie et le Hezbollah planifient une guerre contre Israël


Qusayr20.5.13 (Copier)

 

Al-Qusayr dévastée par les troupes Syriennes et du Hezbollah

 

 

La Syrie et le Hezbollah, grisés par le succès [NDLR : pas encore totalement acquis] consistant à briser l’emprise rebelle sur la ville stratégique d’al Qusayr, dimanche 19 mai, ne font pas mystère de leurs plans en vue de la « grande confrontation », c’est-à-dire la confrontation militaire avec Israël, quand ils auront remporté la guerre civile en Syrie. Les dirigeants de l’armée d’Israël prennent avec le plus grand sérieux les paroles d’Ibrahim al-Amin, rédacteur en chef de l’organe de presse Al-Akhbar du Hezbollah et ami proche du Président syrien Bachar al Assad, qui écrivait lundi :


“La corde est tendue. Elle est tendue jusqu’à la limite. Quiconque se trouve au bout de la corde [Israël à une extrémité, la Syrie et le Hezbollah, à l’autre extrémité] n’a plus qu’à fléchir un doigt et elle cassera, et la grande confrontation aura lieu. Ce n’est ni une menace, ni une exagération ou une interprétation. C’est la situation exacte sur le front nord de l’ennemi. « Maintenant », cela veut dire, aujourd’hui ; cela veut précisément dire : cette heure-ci », a écrit al-Amin.

 

Les experts du renseignement israélien n’ont aucun doute sur le fait que le rédacteur a couché ces mots au nom de ses maîtres, Hassan Nasrallah, du Hezbollah et Bachar al Assad.

 

 

Les porte-parole israéliens et les medias ont tenté, de toutes leurs forces, lundi, de diminuer l’importance de la réussite des forces conjointes dans la reconquête d’al-Qusayr, qui se situe sur la principale route de Syrie vers le Liban et sur l’autoroute de Damas vers la Méditerranée, en rabâchant, à longueur de colonnes, les lourdes pertes subies par le Hezbollah – au moins 50 morts et bien plus de blessés graves.

 

Mais ces pertes n’enlèvent rien au rôle-pivot du supplétif libanais de l’Iran dans la défaite retentissante des rebelles syriens et à la victoire décisive de l’armée syrienne.

 

Elles ne suffisent pas à nier que le revers fatal subi par les rebelles syriens a été la conséquence directe de leur abandon à leur sort, au moment le plus critique de leur soulèvement, de la part de leurs soutiens, les Etats-Unis, la Turquie, la Jordanie et les Emirats du Golfe.

 

Les forces syriennes et du Hezbollah sont prêtes à faire mouvement vers l’Est pour leur prochaine offensive majeure, la destruction des places fortes rebelles de Homs et de ses villages environnants. Nos sources militaires révèlent que l’armée syrienne a déployé sa 14ème division et étendu les unités de son artillerie dotée de moyens autopropulsés, en vue de cet effort conjoint. Le porte-parole des rebelles a averti qu’un massacre est à l’horizon.

 

http://debka.com/article/22982/After-the-al-Qusayr-victory-Syria-and-Hizballah-plan-war-on-Israel

 

DEBKAfile Reportage Exclusif 20 mai 2013, 9:58 PM (IDT)

 

Adaptation : Marc Brzustowski. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis