Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 09:22

 

 

 

 

Après Qousseir, le Hezbollah prêt à s'engager dans la bataille d'Alep ?

 
 
olj.com/AFP | 04/06/2013

 

Des soldats de l'armée syrienne lors d'une opération militaire dans le rif d'Alep (nord). REUTERS/George Ourfalian
Des soldats de l'armée syrienne lors d'une opération militaire dans le rif d'Alep (nord). REUTERS/George Ourfalian

Dans la presse Plus de 4.000 combattants du parti chiite libanais seraient déployés près de la grande ville du nord de la Syrie.

Plus de 4.000 combattants du Hezbollah libanais se trouvent dans la périphérie d'Alep, dans le nord de la Syrie, a révélé mardi le coordinateur politique et médiatique de l'armée syrienne libre (ASL, opposition) Louay Moqdad.
"Les combattants (du Hezbollah) ont pris position dans l'académie d'ingénierie militaire et s'apprêtent à entrer dans la ville d'Alep", a assuré Louay Moqdad dans un entretien avec le quotidien pan-arabe al-Sharq al-Awsat.


Lundi, une source au sein de l'opposition syrienne avait affirmé que des membres du Hezbollah se trouvaient dans le rif d'Alep et se préparaient à lancer un assaut sur cette ville dont la plupart des quartiers sont désormais sous contrôle rebelle.
Le même jour, le Washington Post a indiqué, citant un commandant au sein du parti chiite libanais, que le Hezbollah a envoyé dimanche "des milliers de ses combattants vers Alep".

(Reportage : Dans le caza de Baalbeck, presque chaque localité a perdu un combattant du Hezbollah à Qousseir)

"La bataille d'Alep a commencé sur une petite échelle ; on vient d'entrer dans le jeu", précise ce commandant dans un entretien à Beyrouth avec un correspondant du quotidien américain. "Nous allons attaquer les places fortes (des rebelles, ndlr), là où ils croient qu'ils sont en sécurité. Ils vont tomber comme des dominos", ajoute ce commandant, qui a participé aux combats à Qousseir (centre) selon le quotidien.

Selon lui, environ 2.000 combattants du mouvement chiite sont stationnés dans les villages chiites de Zahra et Nubol au nord d'Alep.

La puissant mouvement chiite est impliqué dans l'assaut lancé le 19 mai dernier contre Qousseir (centre), longtemps place forte de la rébellion. L'armée syrienne et le Hezbollah cherchent à prendre cette ville stratégique située près de la frontière libanaise pour ouvrir un passage sûr entre Damas et le littoral syrien, base arrière du régime.

(Pour mémoire : « Le Hezbollah perd du terrain au sein de la communauté chiite... »)

Avec l'implication du Hezbollah dans les combats en Syrie se multiplient les dérapages sécuritaires au Liban. Ces derniers jours ont été marqués par une multiplication des tirs d'obus de mortier syriens en territoire libanais, l'explosion de deux roquettes dans la banlieue-sud de Beyrouth, un regain de tension à Saïda et un renouveau des violences à Tripoli, sans compter quelques affrontements entre membres du Hezbollah et rebelles syriens dans la Békaa. Ces combats, près de la ville de Baalbeck ont fait plus de quinze morts, selon des sources de sécurité libanaises.

 

L'opposition syrienne a appelé plusieurs fois le Hezbollah à retirer ses forces de Syrie. Le chef du conseil militaire suprême de l'ASL, Salim Idriss, avait averti mardi dernier que si le Hezbollah n'arrêtait pas dans les 24 heures son "agression" en Syrie, les forces insurgées pourchasseraient les hommes du parti chiite "même en enfer".


Lire aussi
La paralysie des institutions libanaises, l’un des dommages collatéraux de la guerre en Syrie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis