Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 08:59

Attaque meurtrière au Kever Yossef

http://www.israel7.com

Des terroristes ont ouvert le feu dans la nuit sur un groupe de fidèles juifs d’une vingtaine d’années, venus prier sur la tombe de Joseph, Kever Yossef, à Shehem, en Samarie. Une personne a été tuée et quatre autres ont été blessées : l’une d’entre elles est gravement atteinte, une autre est assez sérieusement touchée et les deux dernières n’ont été que légèrement blessées.

L’identité de la victime a été révélée en début de matinée : il s’agit d’un Hassid Braslav de 24 ans, Ben Yossef Livnat, marié et père de quatre enfants. Il était le neveu de la ministre de la Culture et des Sports Limor Livnat.

Une équipe du Maguen David Adom, dépêchées immédiatement sur les lieux, a tenté de ranimer Ben Yossef Livnat, mais en vain. Les blessés, qui ont réussi à rejoindre la localité voisine de Har Berakha, ont été évacués par hélicoptère et transportés à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva.

A Tsahal, on indique que la venue des fidèles n’avait pas été programmée avec les services de sécurité. Mais cela ne justifie nullement ce meurtre commis de sang froid.

Le président du conseil régional de Samarie, Guershon Messica, a souligné que ce groupe de Hassidim était bien connu de la « police » de l’Autorité palestinienne qui le voyait arriver régulièrement au Kever Yossef. « Pourtant, a-t-il ajouté, alors qu’ils ne constituaient aucune menace, les Palestiniens ont décidé de les massacrer à bout portant ».

 

Fusillade à Naplouse : la victime, père de 4 enfants, a 24 ans

La victime de la fusillade près du tombeau de Joseph à Shehem (Naplouse) est père de 4 enfants, âgé de 24 ans et habitant Jérusalem. Cinq autres Israéliens ont été blessés dans cette attaque, dont un fidèle de 20 ans grièvement touché à l'abdomen, et un autre de 17 ans sérieusement atteint à l'épaule. Guysen

Guysen

Fusillade à Naplouse : un policier palestinien arrêté
Selon Tsahal, les services de sécurité palestiniens ont arrêté un policier palestinien soupçonné d'être impliqué dans la fusillade mortelle contre les hassidim de Breslav ce matin, près du tombeau de Joseph à Shehem (Naplouse). Il est actuellement interrogé.

Guysen

Fusillade à Naplouse : "pas un attentat" (Tsahal)
Un responsable militaire israélien a lui aussi indiqué que la fusillade près du tombeau de Joseph ne peut être qualifiée d'attentat. ''Il s'agit d'un incident survenu à cause de frictions, qui aurait pu être évité s'il y avait eu coordination préalable (ndlr-avec l'armée)''. Des représentants de Tsahal et des services de sécurité palestiniens vont se rencontrer dans la prochaine heure pour coordonner l'enquête.

Guysen

Fusillade à Naplouse : "pas un attentat" (gouverneur de Naplouse)
Le gouverneur de la ville de Shehem (Naplouse), Jibril al-Bakri, a qualifié les tirs sur les fidèles juifs ce matin d'''incident sécuritaire'' et non d'attentat. Selon lui, les juifs laissaient penser qu'ils allaient entrer dans la ville palestinienne avec leurs voitures, sans autorisation. Au départ, des coups de semonce en l'air ont été tirés, avant que les véhicules ne soient directement visés, a-t-il ajouté. Il a souligné qu'une enquête a été ouverte, refusant de préciser si les tireurs étaient des policiers palestiniens.

Guysen

Fusillade à Naplouse : "les policiers palestiniens ont tiré" (G. Messika)
Le chef du conseil régional de Samarie, Guershon Messika, soutient que des policiers palestiniens ont ouvert le feu sur les fidèles juifs venus se recueillir sur le tombeau de Joseph à Shehem (Naplouse), tuant l'un d'entre eux et en blessant 6 autres. ''Les hassidim de Breslav se rendent quasiment chaque semaine au tombeau de Joseph pour prier (ndlr-même sans coordination avec Tsahal). Les policiers palestiniens les connaissent. Cette fois-ci, pour je ne sais quelle raison, ils leur ont tiré dessus. La faute est aux policiers palestiniens (ndlr- et non à l'absence de coordination des fidèles avec l'armée)'', a-t-il affirmé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis