Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 21:27

 

 

Maj. Gen. Ashraf Rifi Internal Security col.Wissan28.1.112

Les chefs de la Sécurité intérieure libanaise : Maj.-Gen. Ashraf Rifi, Col. Wissam al-Hassan

 

Le Président syrien Bachar al Assad a chargé ses escadrons de la mort de la mission de tuer les hauts responsables du renseignement et de la sécurité, ainsi que certains membres du gouvernement libanais, qu’il soupçonne d’aider les insurgés et les agents saoudiens et qataris à transférer clandestinement des combattants et des armes dans le pays, pour combattre son régime. Les sources anti-terroristes de Debkafile rapportent qu’une escouade de tueurs libanais a été capturée durant la troisième semaine de janvier par la police libanaise chargée de la sécurité. Ses membres ont confessé avoir reçu de l’argent liquide, des armes, des explosifs et une liste de cibles, de la part des renseignements de l’armée syrienne, avec des instructions précises sur la méthode d’assassinat de deux cibles : le Directeur Général de la sécurité intérieure libanaise, le Général-Major Ashraf Rifi et son adjoint, le Colonel Wissam al-Hassan, chef de sa branche information.

 

L’équipe a reçu l’instruction de piéger deux voitures à la bombe, chacune chargée d’une tonne d’explosifs devant être déclenchés à distance. On leur a dit que ces voitures seraient conduites par des routes différentes vers l’endroit d’une rencontre secrète de toutes les branches du renseignement libanais dans les quartiers-généraux de la sécurité intérieure, dans le quartier chrétien d’Ashrafieh de Beyrouth. Deux rues étroites sur le côté les amèneraient près de leur destination et c’est là que les voitures piégées devraient être placées.

 

C’était exactement la même méthode employée pour assassiner l’ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri, en février 2005.

 

Cependant, peu avant qu’ils ne se préparent à se rendre à la rencontre de l’équipe, une agence étrangère clandestine a averti les deux officiers libanais du piège mortel qui les attendaient. L’information, selon nos sources, couvrait également la localisation des voitures piégées et les positions de l’équipe qui devait frapper. Samedi 28 janvier, le Général Rifi et le Colonel Al-Hassan assistaient à une conférence de presse, lors de laquelle Rifi a révélé un complot visant à assassiner son adjoint, sans dévoiler l’identité de son instigateur, ni que lui-même faisait partie des cibles.

 

Les sources de Debkafile à Beyrouth expliquent qu’il n’a pas osé désigner la source du complot ni les résultats de son enquête, parce les gens au Liban vivent dans une peur extrême à l'égard du bras long du régime Assad et de sa propension à la violence.


Mais les hautes personnalités libanaises prennent actuellement des mesures de sécurité extra- ordinaires pour se protéger, ainsi que leurs familles, des conspirations syriennes d’assassinats en cours.

 

Et, effectivement, vendredi 3 février, le Général Rifi a averti le député libanais Sami Gemayel, l’un des dirigeants du Parti chrétien de la Phalange (Kataëb), dont deux de ses parents, Pierre et Amin, ont été assassinés, de faire attention, parce que des tueurs étaient lancés à ses trousses, dans sa ville de résidence d’Ain Safsaf, dans les montagnes de Mattan.

 

Le chef des renseignements libanais n’a pas osé révéler qui était derrière le complot. Mais nos sources anti-terroristes rapportent que l’avertissement lui-même indiquait que le maître-espion libanais est à la tête de l'afflux de renseignements sur la liste noire que Bashar al Assad a esquissé pour le Liban.

 

DEBKAfile Reportage exclusif  5 février 2012, 6:16 PM (GMT+02:00) 

 
Adaptation Marc Brzustowski
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis