Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 18:03

http://www.bivouac-id.com/2010/03/30/audio-immigration-et-violence-scolaire/

[Audio] Immigration et violence scolaire

  • Une élève qui plante son compas dans une autre en lui disant : vous êtes tous des pédés de sales blancs
  • Des élèves qui décrivent un monde idéal avec des femmes en burqa et que de la viande halal
  • Des élèves musulmans qui refusent en mathématique d’écrire le signe + qui leur rappelle la croix chrétienne
  • Des enfants qui font voler des avions en papier en scandant le nom de Ben Laden lors des événements du 11 septembre
  • Des parents d’élèves qui refusent de lui serrer la main parce qu’elle est une femme 

Dans son émission Répliques sur France Culture du 27 mars,  Alain Finkielkraut recevait Veronique Bouzou*, enseignante et Didier Lapeyronnie, professeur de sociologie à l’université Paris IV.

Écouter toute l’émission : Cliquez ici

ou un extrait de 9 minutes :

 

L’état des lieux est terrifiant.  Mais si dans cette émission on veut bien parler des symptomes, ça bloque encore sur le diagnostique. Contrairement à ce qui y est dit, la cause de toute cette violence n’est pas l’immigration mais l’islam. Du moins, l’islam joue un rôle central. Or, à aucun moment,  ni Finkielkraut ni ses invités n’arrivent encore à le voir ou à le dire. Et cela est assez tragique.

 

Ces profs qu’on assassine
« Ménage-toi ou tu vas finir à la Verrière ! » Cet avertissement, c’est un professeur qui l’adresse à un collègue au bout du rouleau. La Verrière est un hôpital psychiatrique qui accueille des enseignants en dépression ou atteints de névroses en tout genre. Des murs de l’école à ceux de l’asile, il n’y a souvent qu’un pas…
Régulièrement agressés verbalement, physiquement, abandonnés par leur hiérarchie, traînés devant les tribunaux, les enseignants sont aujourd’hui à bout de forces. Le taux élevé de suicides dans la profession témoigne de ce mal-être. Alors que les médias se font l’écho de ces événements tragiques, le désespoir des enseignants demeure un sujet tabou dans l’Éducation nationale.
Professeur de français depuis douze ans en zone dite « sensible », Véronique Bouzou tire la sonnette d’alarme. À travers une enquête menée sur le terrain, elle cherche à expliquer les désarrois du corps enseignant plus que jamais démobilisé, en quête de repères.

Sources : France CultureDéfrancisation

Signalé par Rasmoket et merci à Tito420

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
<br /> Le silence du politiquement correct sur la montée de la contestation islamique de l'enseignement républicain et laïque a un triple effet pervers.<br /> Il désespère les enseignants dans leur mission.<br /> Il renforce l'agressivité des contestataires qui se sentent protégés par une impunité de fait.<br /> <br /> Il ouvre un boulevard à l'extrème droite qui rallie comme on l'a vu les déçus de la "boboisation" du sarkozysme.<br /> Les députés qui pensent à leur réélection l'ont bien compris et sont prêt à passer outre à l'avis du Conseil d'état.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis