Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 11:55

 

 

facebook-censure,H-A-287038-13 (Copier)

 

 

 

Par Khaled Abu Toameh


7 février 2012 at 4:45 am

 

Les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne, soutenus par les Etats-Unis, et appartenant à Mahmoud Abbas et Salam Fayyad surveillent les activités des Palestiniens sur Facebook pour s’assurer qui nul ne les critique.

L’Autorité Palestinienne veut que les Palestiniens n’écrivent que des choses agréables aux oreilles de leurs dirigeants. La critique ne devrait être exclusivement réservée à Israël. Ceux qui ne parviennent pas à maintenir leurs orteils du bon côté de la ligne rouge se retrouveront soit sous les barreaux soit perdront leur emploi.

Les dirigeants palestiniens redoutent la puissance des réseaux sociaux, particulièrement à la lumière de ce qui s’est passé en Tunisie, en Egypte, en Libye et en Syrie.

Les prises de mesures autoritaires des cercles dirigeants palestiniens contre les utilisateurs de Facebook sont perçues comme des mesures préventives pour empêcher que « Le Printemps Arabe » ne s’infiltre dans la Bande Occidentale de Judée-Samarie.

Rami Samara, un journaliste palestinien de Ramallah, s’est retrouvé, la semaine dernière, soumis à interrogatoire de deux différentes agences de sécurité, dans la Bande : le renseignement militaire et les renseignements généraux.

Samara a été détenu, alors qu’il était au travail, dans les bureau de l’agence de presse officielle de l’OLP, Wafa. Son crime : un commentaire qu’il a posté sur sa page Facebook.

Son commentaire concernait une déclaration diffusée par le Comité Exécutif de l’OLP, tenant Israël pour responsable de l’échec des récentes discussions israélo-palestiniennes en Jordanie.

Samara écrivait, dans son commentaire sarcastique : “Ok, fini de plaisanter, à présent. « L’Unique cercle dirigeant du Peuple Palestinien » croit-il vraiment que ce communiqué lui vaut comme autorisation de pouvoir se rassoir dans son fauteuil, de rallumer les radiateurs et de boire le café et le thé dans ses confortables bureaux à Ramallah ? »

Le journaliste a raconté qu’il avait été interrogé séparément par les deux forces des renseignements à Ramallah, au sujet de son commentaire et de ses activités sur le site du réseau social. Il a été relâché quelques heures plus tard, à la suite des vigoureuses protestations de la part d’autres journalistes et d’organisations des Droits de l’homme.

Samara est le second journaliste palestinien à être la cible des forcesde sécurité fidèles à Abbas et Fayyad, à cause de Facebook.

Il y a environ un an, Mahmoud Hamameh, un producteur TV de Bethlehem, a été détenu durant 50 jours, après avoir comparé, sur Facebook, Abbas à un acteur syrien qui incarnait un « traitre » dans un feuilleton mélo populaire syrien.

Cette semaine, une femme palestinienne s’est également plaint qu’elle avait aussi été soumise à un interrogatoire, à cause d’un commentaire qu’elle avait posté sur sa page Facebook. Elle a déclaré avoir été interrogée par une autre agence de sécurité –la Sécurité Préventive – qui appartient également à Abbas et Fayyad.

A cause de la répression des utilisateurs de Facebook, de nombreux Palestiniens de la Bande Occidentale de Judée-Samarie, réfléchissent, aujourd’hui, à deux fois avant de poster un commentaire susceptible de mettre en colère les maîtres de l’Autorité Palestinienne à Ramallah.

      Big Brother is watching you!
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
blog(fermaton.over-blog.com),No-27. - THÉORÈME DES ROIS. - Mathématiques des Rois.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis