Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 07:40

 

Photo d'archives datant de septembre 2012 montrant les portraits de Bachar el-Assad et de Hassan Nasrallah brandis lors d'une manifestation de partisans du Hezbollah à Ben Jbeil. MAHMOUD ZAYYAT/AFP
Photo d'archives datant de septembre 2012 montrant les portraits de Bachar el-Assad et de Hassan Nasrallah brandis lors d'une manifestation de partisans du Hezbollah à Ben Jbeil. MAHMOUD ZAYYAT/AFP

 

http://www.lorientlejour.com

La Syrie va suivre le modèle de "résistance" du Hezbollah, aurait affirmé Assad



Des combats ont opposé jeudi les rebelles syriens à l'armée et au Hezbollah autour de Qousseir, bastion rebelle dans le centre de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Avec l'aide de milices pro-régime et de combattants du Hezbollah, l'armée avance dans la région de Qousseir", a indiqué à l'AFP son directeur Rami Abdel Rahmane. "Ils ont une puissance de feu supérieure" à celle des rebelles, a-t-il précisé.

 

Un officier syrien a indiqué à l'AFP que l'armée avait pris le contrôle du village de Choumariyeh, proche de Qousseir, une ville située à quelques kilomètres de la frontière libanaise. "L'armée syrienne se dirige actuellement vers le village de Ghassaniyeh", dont les rebelles se sont emparés il y a plus d'un an, a-t-il indiqué. L'OSDH a confirmé l'information.

 

(Reportage : Ces Libanais prêts à mourir pour le Hezbollah en Syrie...)

 

Qousseir est une ville stratégique car elle est située tout près de la frontière libanaise et à quelques kilomètres au sud de la troisième ville du pays, Homs, qui se trouve sur l'axe reliant Damas au littoral.

 

Une source de sécurité libanaise a par ailleurs fait état de la chute jeudi de trois obus à Hermel, un bastion du Hezbollah dans l'est du Liban, et deux autres à Macharia al-Qaa, une localité proche.

 

Le Hezbollah a reconnu le 30 avril dernier avoir envoyé ses combattants aux côtés des troupes syriennes, notamment à Qousseir. Dans un discours retransmis en direct à la télévision, le secrétaire général du parti, Hassan Nasrallah, a affirmé que les hommes du parti défendaient des villages habités par des Libanais.

Hassan Nasrallah, qui doit prononcer un nouveau discours aujourd'hui jeudi, a également prévenu que les "amis de la Syrie", en référence à son parti et à son parrain iranien, ne permettront pas la chute du régime et qu'en cas de nécessité ils pourraient se retrouver "dans l'obligation d'intervenir" sur le terrain.

 

Dans son édition de jeudi, le quotidien libanais al-Akhbar rapporte par ailleurs, citant des visiteurs libanais à Damas, que Bachar el-Assad aurait affirmé que la Syrie va "tout donner au Hezbollah" en reconnaissance de son soutien et va suivre son modèle de "résistance" contre Israël.

 

Ces déclarations interviennent quelques jours après des frappes israéliennes en Syrie qui auraient visé des armes iraniennes destinées au Hezbollah.

 

(Pour mémoire : Les Israéliens de Haïfa sur le qui-vive face à d'éventuelles représailles du Hezbollah)

 

"Pour la première fois, nous avons senti que nous et eux (les membres du Hezbollah) vivions la même situation et qu'ils ne sont pas seulement des alliés que nous soutenons", a-t-il ajouté, exprimant sa "confiance, satisfaction et grande gratitude envers le Hezbollah".

 

Alors qu'une guerre dévastatrice a opposé en 2006 le mouvement armé, parrainé par l'Iran chiite et fer de lance de la "résistance" à Israël, M. Assad a dit vouloir "se rapprocher (du Hezbollah) et nous muer en un pays de résistance comme le Hezbollah, et ce pour la sauvegarde de la Syrie et des générations futures".

 

La Syrie aurait pu "aisément" riposter aux raids israéliens menés vendredi et dimanche près de Damas en "lançant plusieurs roquettes sur Israël", a-t-il poursuivi, mais "nous voulons une revanche stratégique en ouvrant la porte à la résistance et en faisant de toute la Syrie un pays de résistance".

 

M. Assad a, par ailleurs, encore accusé les rebelles, que son régime assimile à des terroristes, d'être les "soldats" d'Israël.

 

 

Lire aussi

Israël alerte Washington sur une possible livraison de missiles russes à Damas

 

Raid israélien en Syrie : l’État hébreu cherche à consolider sa position,l'éclairage de Philippe Abi-Akl

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Gad
  • Le blog de Gad
  • : Lessakele : déjouer les pièges de l'actualité Lessakele, verbe hébraïque qui signifie "déjouer" est un blog de commentaire libre d'une actualité disparate, visant à taquiner l'indépendance et l'esprit critique du lecteur et à lui prêter quelques clés de décrytage personnalisées.
  • Contact

Traducteur

English German Spanish Portuguese Italian Dutch
Russian Polish Hebrew Czech Greek Hindi

Recherche

Magie de la langue hébraïque


A tous nos chers lecteurs.

 

Ne vous est-il jamais venu à l'esprit d'en savoir un peu plus sur le titre de ce blog ?

Puisque nous nous sommes aujourd'hui habillés de bleu, il conviendrait de rentrer plus a fond dans l'explication du mot lessakel.

En fait Lessakel n'est que la façon française de dire le mot léhasskil.

L'hébreu est une langue qui fonctionne en déclinant des racines.

Racines, bilitères, trilitères et quadrilitères.

La majorité d'entre elle sont trilitères.

Aussi Si Gad a souhaité appeler son site Lessakel, c'est parce qu'il souhaitait rendre hommage à l'intelligence.

Celle qui nous est demandée chaque jour.

La racine de l'intelligence est sé'hel שכל qui signifie l'intelligence pure.

De cette racine découlent plusieurs mots

Sé'hel > intelligence, esprit, raison, bon sens, prudence, mais aussi croiser

Léhasskil > Etre intelligent, cultivé, déjouer les pièges

Sé'hli > intelligent, mental, spirituel

Léhistakel > agir prudemment, être retenu et raisonnable, chercher à comprendre

Si'hloute > appréhension et compréhension

Haskala >  Instruction, culture, éducation

Lessa'hlen > rationaliser, intellectualiser

Heschkel > moralité

Si'htanout > rationalisme

Si'hloul > Amélioration, perfectionnement

 

Gageons que ce site puisse nous apporter quelques lumières.

Aschkel pour Lessakel.

 

 

Les news de blogs amis